Ensemble, continuons à bâtir une société plus égalitaire

QUÉBEC, le 21 déc. 2016 /CNW Telbec/ - La vice-première ministre et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Lise Thériault, a dressé aujourd'hui un bilan positif des multiples initiatives réalisées au cours de la dernière session et qui, pour plusieurs, ont un caractère novateur.

« En matière d'égalité entre les femmes et les hommes, nous avons collectivement parcouru beaucoup de chemin, mais nous devons continuer, ensemble, femmes et hommes, à bâtir une société plus juste et plus égalitaire. C'est pour cela que notre gouvernement a accompli des gestes concrets au cours des derniers mois pour franchir de nouvelles étapes et qu'il a fait preuve d'innovation. À cet effet, nous avons conclu des partenariats structurants, entre autres avec la Commission de la construction du Québec, l'Union des municipalités du Québec, la Fédération des municipalités du Québec et le Groupe Femmes, politique et démocratie », a indiqué la ministre Lise Thériault.  

VIOLENCES SEXUELLES

Stratégie gouvernementale pour prévenir et contrer les violences sexuelles
Le 28 octobre dernier, le gouvernement du Québec rendait publique la Stratégie gouvernementale pour prévenir et contrer les violences sexuelles 2016-2021, qui cible deux problématiques : les agressions sexuelles et l'exploitation sexuelle. Au cours des cinq prochaines années, 200 millions de dollars seront investis pour contrer les violences sexuelles, dont 44 millions de dollars serviront à la mise en œuvre de 55 nouvelles actions. La Stratégie présente d'ailleurs des actions pour sensibiliser la population à ces problématiques et mobiliser les différents milieux.

Cette stratégie permettra, par ailleurs, de mieux soutenir les victimes de violences sexuelles dans leurs démarches de dévoilement et de dénonciation, et favorisera la répression de la criminalité associée à ce type de violence ainsi que l'accompagnement des victimes à la sortie du milieu prostitutionnel. Rappelons que la Stratégie est le fruit de vastes consultations qui se sont déroulées de 2013 à 2015 auprès de représentantes et de représentants des milieux public, parapublic, communautaire et de la recherche.

« Toutes les formes de violences sexuelles sont inacceptables et intolérables au sein d'une société libre et démocratique comme la nôtre. La Stratégie gouvernementale pour prévenir et contrer les violences sexuelles, élaborée en collaboration avec nos partenaires du milieu communautaire et de nombreux groupes de femmes, témoigne du sérieux avec lequel notre gouvernement entend s'attaquer à ce phénomène déplorable », a déclaré la vice-première ministre Lise Thériault.

Projets en matière de lutte contre les violences faites aux femmes
Au cours de la dernière année, le gouvernement a aussi soutenu financièrement différentes initiatives en matière de lutte contre les violences faites aux femmes. Parmi celles-ci, rappelons :

  • 90 000 $ pour le projet Connais-tu LA limite - Le consentement en 360°, réalisé par l'organisme Y des femmes de Montréal;
  • 39 700 $ pour la campagne Sans oui, c'est non! réunissant 16 établissements universitaires et 21 associations étudiantes universitaires partenaires;
  • 30 000 $ pour la campagne Acheter du sexe n'est pas un sport, organisée par l'organisme Le Phare des Affranchies en partenariat avec le Y des femmes de Montréal, la Concertation des luttes contre l'exploitation sexuelle, le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est et le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal;
  • 40 000 $ pour le projet EN TANT QUE du Centre Cyber‑Aide, qui vise à répondre à l'inquiétude concernant le sextage, la pornographie juvénile et la sextorsion et qui permet d'offrir des ateliers et des conférences à des élèves du secondaire, à du personnel scolaire et à des parents;
  • 11 700 $ pour le 2Déjeuner des hommes pour l'élimination des violences envers les femmes, organisé par la Fédération des maisons d'hébergement pour femmes dans le cadre des journées d'action contre la violence faite aux femmes.  

ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES 

Stratégie gouvernementale pour l'égalité entre les femmes et les hommes
Le gouvernement du Québec, par l'entremise du Secrétariat à la condition féminine (SCF), a poursuivi les travaux d'élaboration de la future Stratégie gouvernementale pour l'égalité entre les femmes et les hommes.  

Dans le contexte des travaux d'élaboration de cette future stratégie, le cronym>SCF a lancé son appel de projets 2016-2017, qui vise à soutenir financièrement des initiatives permettant de franchir un pas de plus vers l'égalité entre les femmes et les hommes, et ce, dans l'ensemble du Québec. Les projets retenus seront dévoilés à l'hiver 2017.

Place des femmes en politique municipale
Afin d'accroître la place des femmes en politique municipale, le gouvernement a accordé 360 000 $ pour la réalisation de projets porteurs et diversifiés :

  • 80 000 $ ont été alloués à l'Union des municipalités du Québec et 80 000 $ à la Fédération québécoise des municipalités pour la réalisation d'activités ou de projets visant, entre autres, à accroître les candidatures féminines aux élections municipales générales de novembre 2017. L'attribution de ces soutiens financiers constitue une première entre le SCF et les deux associations municipales afin de favoriser la participation des femmes à la vie démocratique municipale;
  • 200 000 $ ont été consentis au Groupe Femmes, Politique et Démocratie pour la réalisation d'un projet visant à accroître les candidatures féminines en politique municipale, notamment par l'entremise de formations et d'activités d'accompagnement offertes aux futures candidates.

Projet pilote pour accroître la place des femmes dans l'industrie de la construction
Afin d'accroître la présence des femmes en emploi dans l'industrie de la construction, une aide financière de 100 000 $ a été accordée au Centre Émersion de Sept-Îles pour la mise en place d'un projet pilote sur la Côte-Nord. Le centre interviendra auprès des femmes et des entreprises de la région, en concertation avec les acteurs clés du milieu, afin de favoriser l'intégration et le maintien en emploi des femmes dans ce secteur. L'organisme pourra ensuite évaluer les retombées des interventions et cerner les pratiques exemplaires qui répondent aux besoins régionaux, et les partager aux intervenants en employabilité de la région.

Ce projet novateur, soutenu financièrement par le SCF, est réalisé en collaboration avec la Commission de la construction du Québec et Emploi-Québec. Les trois partenaires sont engagés au sein du Programme d'accès à l'égalité des femmes dans l'industrie de la construction 2015‑2024. Ce programme vise notamment à ce que, d'ici 2018, les femmes représentent 3 % de la main-d'œuvre travaillant dans l'industrie de la construction.

Conseil du statut de la femme
Le gouvernement s'est engagé à faire une plus grande place aux Autochtones au sein de la société québécoise et de ses différentes institutions. En septembre dernier, Mme Eva Ottawa est ainsi devenue la première femme autochtone de l'histoire à diriger un organisme consultatif relevant du gouvernement du Québec, une nomination historique. Rappelons que Mme Ottawa a été la première femme à avoir occupé le poste de présidente et grand chef de la nation Atikamekw.

« L'égalité entre les femmes et les hommes est une valeur fondamentale de la société québécoise, d'où l'importance de se mobiliser, tous ensemble, pour maintenir nos acquis et poursuivre notre marche vers le progrès. La nomination de Mme Ottawa à titre de première femme autochtone présidente du Conseil du statut de la femme représente certainement une avancée qui mérite d'être saluée. Son parcours inspirant nous rappelle que chacune et chacun d'entre nous a le devoir de promouvoir l'égalité et que c'est ensemble, femmes et hommes de toutes les origines et de toutes les cultures, que nous pourrons parvenir à l'égalité de fait », a conclu la ministre Lise Thériault.

Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, inscrivez-vous au fil RSS approprié au www.economie.gouv.qc.ca/rss.

 

SOURCE Cabinet de la ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises, de l'Allègement réglementaire et du Développement économique régional et ministre responsable de la Condition féminine

Renseignements : Source : Karl W. Sasseville, Attaché de presse, Cabinet de la vice-première ministre, ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises, de l'Allègement réglementaire et du Développement économique régional et ministre responsable de la Condition féminine, Tél. : 418 691‑5650; Information : Jean-Pierre D'Auteuil, Responsable des relations médias, Direction des communications, Ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, Tél. : 418 691-5698, poste 4868, Cell. : 418 559-0710


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.