Enseignement de l'anglais, langue seconde dans les écoles du Québec - Les parents satisfaits de l'annonce et souhaitent la poursuite de l'implantation

QUÉBEC, le 7 mars 2013 /CNW Telbec/ - La Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) se montre satisfaite de l'annonce faite ce matin par la ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Mme Marie Malavoy, à propos de l'enseignement intensif de l'anglais. En effet, les mesures d'assouplissement annoncées respectent l'essentiel des demandes formulées par les parents qui souhaitent une implantation harmonieuse du programme et respectueuse des besoins et des réalités des milieux.

Le président de la FCPQ, M. Gaston Rioux, rappelle que « les parents ont eux-mêmes fait valoir l'importance de respecter le rythme de chacun des milieux. En ce sens, que le gouvernement lève l'exigence, pour toutes les écoles primaires francophones du Québec, d'offrir en 6année l'enseignement intensif de l'anglais d'ici 2015-2016 est cohérent. »

« Toutefois, poursuit M. Rioux, pour nous, il est clair que cette mesure ne doit pas signifier que l'on met un frein au programme. Les parents souhaitent très largement que leur enfant puisse profiter de l'enseignement intensif de l'anglais en 6e année. Ils le disent depuis de nombreuses années. Les études démontrent tout l'intérêt de l'apprentissage intensif de l'anglais afin d'en faciliter la maîtrise. Il n'est donc  pas question pour nous de reléguer ce programme aux oubliettes. Au contraire, nous comprenons la volonté de la ministre de poursuivre le travail déjà accompli, elle qui promet même que des guides seront disponibles pour faciliter l'implantation. Nous sommes clairement dans la continuité. »

Le conseil d'établissement (CÉ) est déjà, conformément à la loi, au coeur même du processus devant mener à l'implantation de tout nouveau programme. Aussi, que la ministre réaffirme le rôle prépondérant du CÉ « envoie le bon message : c'est le milieu qui décide, à la lumière de ses propres besoins, c'est le milieu qui choisit le modèle qui lui convient le mieux et qui établit l'échéancier nécessaire à l'implantation de l'anglais intensif. C'est, selon nous, le seul moyen d'assurer le succès de la démarche », ajoute M. Rioux.

Bilan d'implantation
La FCPQ accueille favorablement l'idée de confier à l'École nationale d'administration publique (ENAP) le mandat de réaliser un bilan. « Nous avions demandé qu'un bilan national d'implantation soit prévu et le gouvernement nous avait assuré qu'il en serait ainsi, souligne le président de la FCPQ. Nous voyons d'un bon oeil l'annonce qui a été faite, incluant l'idée d'évaluer la pertinence de maintenir l'enseignement de la langue seconde en 1re et 2e année du primaire. Nous lirons ce rapport avec grand intérêt. »

Profil de la FCPQ
Depuis plus de trente-cinq ans, la FCPQ regroupe les comités de parents des commissions scolaires du Québec et soutient les parents bénévoles soucieux de la participation parentale au sein des écoles publiques primaires et secondaires.

SOURCE : Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ)

Renseignements :

David Lemelin, conseiller aux communications
Téléphone : 418 667-2432
Cellulaire : 418 264-0896
Courriel : david.lemelin@fcpq.qc.ca

Profil de l'entreprise

Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.