Enquête judiciaire indépendante : Le Québec doit cesser de s'en remettre à Ottawa et doit assumer ses responsabilités

WENDAKE, QC, le 16 déc. 2015 /CNW Telbec/ - « Le gouvernement du Québec doit assumer ses responsabilités et demander la tenue d'une enquête judiciaire indépendante sur les relations entre les forces policières et les membres des Premières Nations. Il doit surtout cesser de s'en remettre au gouvernement fédéral pour une situation qui relève de sa compétence », a indiqué le chef de l'APNQL, Ghislain Picard. Les chefs représentés au sein de l'APNQL ont voté à l'unanimité une résolution qui demande au gouvernement du Québec d'ordonner la tenue d'une enquête indépendante sur les relations entre les forces provinciales de l'ordre et les membres de leurs communautés.

Le 8 décembre dernier, dans une lettre transmise au premier ministre Philippe Couillard, le chef de l'APNQL indique que : « Nous sommes d'avis que seule une enquête judiciaire indépendante permettra de faire la lumière sur la relation entre les forces de l'ordre et nos communautés. Seule une enquête, instituée selon les règlements prévus par l'Assemblée nationale aura l'autorité de faire entendre des témoins. Cette étape est selon nous incontournable, dans un contexte où des doutes extrêmement sérieux pèsent sur l'intégrité de la Sûreté du Québec dans l'exercice de sa responsabilité en matière de sécurité publique ».

Par ailleurs, l'APNQL tient à saluer l'adoption à l'unanimité par la ville de Val-d'Or et son maire Pierre Corbeil, d'une résolution demandant la tenue d'une enquête sur la discrimination et le racisme dans les forces de sécurité publique, à la suite des révélations lors de l'émission Enquête de la Société Radio-Canada, diffusée le 23 octobre 2015. Rappelons que les témoignages de femmes autochtones des nations algonquine et crie ont révélé des cas allégués d'abus de pouvoir et physiques à leur endroit, de la part d'agents de la Sûreté du Québec.

De plus, le chef Picard accueille la volonté des chefs cris et algonquins : le grand chef Matthew Coon-Come du Gouvernement de la Nation crie et les chefs David Kistabish, Salomée McKenzie et Adrienne Anichinapéo de la Nation algonquine qui ont cosigné, hier, la Déclaration de Val-d'Or avec le maire Pierre Corbeil ayant pour objectif de promouvoir une coexistence respectueuse et harmonieuse de leurs populations respectives.

À propos de l'APNQL
L'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador est l'organisme politique qui regroupe 43 chefs des Premières Nations au Québec et au Labrador. www.apnql-afnql.com.

 

SOURCE Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador

Renseignements : Mélanie Vincent : vincentmelaniemv@gmail.com, Cell. : 418-580-4442

RELATED LINKS
www.apnql-afnql.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.