Enquête d'OpenTable : Attention à vos manières et à vos cellulaires en cette Saint-Valentin

Pour 73 % des Canadiens, une idylle peut être gâchée par une utilisation excessive du téléphone cellulaire lors d'une sortie au restaurant pour la Saint-Valentin; En revanche, 59 % des enfants du millénaire estiment qu'il est acceptable d'utiliser son cellulaire à cette occasion

TORONTO, le 8 février 2017 /CNW/ -- OpenTable, chef de file mondial dans le secteur des réservations de restaurant en ligne et membre du Priceline Group (NASDAQ : PCLN), a annoncé aujourd'hui les résultats d'une nouvelle enquête, qui révèle que la plupart des Canadiens (73 %) estiment qu'une idylle peut être mise à mal par une utilisation excessive du téléphone cellulaire pendant une sortie au restaurant à l'occasion de la Saint-Valentin. Réalisée en ligne en décembre 2016 par Harris Poll pour le compte d'OpenTable, cette enquête menée auprès de 1 012 adultes canadiens a établi que le fait de manquer de politesse envers le personnel du restaurant, de mal se tenir à table, de parler politique ou d'évoquer un(e) ex-partenaire peut également gâcher une idylle. Il ressort par ailleurs de cette enquête que 68 % des Canadiens prévoient aller au restaurant pour célébrer cette journée romantique de l'année, et que la majeure partie de la population canadienne (81 %) estime qu'il est acceptable d'oublier son régime pour se laisser aller à quelques excès lors d'une sortie au restaurant pour la Saint­-Valentin.

Le téléphone cellulaire : un fossé entre les generations
Si la majorité des Canadiens (63 %) affirme qu'il est totalement inexcusable d'utiliser un téléphone cellulaire pendant un repas au restaurant pour la Saint­-Valentin, les avis divergent tout de même d'une génération à l'autre.1 La plupart des enfants du millénaire (59 %) jugent en effet qu'il est acceptable d'utiliser un téléphone cellulaire au restaurant à cette occasion, mais seulement 18 % des enfants de l'après­-guerre partagent cette opinion. La proportion d'enfants de la génération X adhérant à cette idée se situe entre ces deux extrêmes (43 %). En fait, de nombreux enfants du millénaire ont indiqué qu'il leur semble acceptable d'utiliser un téléphone cellulaire au cours d'un repas de Saint-­Valentin pour se prendre en photo seul(e) ou en compagnie de son valentin ou de sa valentine (36 %), pour prendre des photos des plats et boissons (24 %) et pour consulter des messages ou y répondre (22 %).

« La Saint­-Valentin met du baume au cœur en hiver, et offre l'occasion de donner un nouvel élan à une idylle, ou pourquoi pas d'en nouer une nouvelle, » affirme Ziv Schierau, chef des comptes nationaux pour OpenTable Canada. « Les Canadiens de toutes les générations aiment partager un souper romantique pour célébrer cette fête. Pensez cependant à accorder toute votre attention à l'être cher, et non à votre téléphone! »

Un peu de tenue
Outre l'utilisation excessive du cellulaire, les autres comportements jugés susceptibles de gâcher une idylle sont notamment l'impolitesse envers le personnel du restaurant (70 %), les mauvaises manières à table - comme une mastication bruyante ou des coudes posés sur la table - (65 %) et l'évocation d'un(e) ex-­partenaire (64 %). Pour ce qui est des discussions politiques, les différentes générations ne semblent pas toutes du même avis : 46 % des enfants de l'après-­guerre pensent que parler politique à l'occasion d'une sortie au restaurant pour la Saint­-Valentin peut mettre à mal une idylle, tandis que seuls 29 % des enfants du millénaire considèrent la politique comme un sujet tabou.

Petite pause dans le régime
L'enquête a également révélé que les Canadiens pourraient déjà chanceler dans leurs résolutions du Nouvel An concernant la perte de poids; en effet, à peu près quatre personnes sur cinq (81 %) sont d'avis qu'il est acceptable de faire une entorse à un régime à l'occasion d'un repas au restaurant pour la Saint­-Valentin. 

Par ailleurs, rares sont les Canadiens que la météo hivernale dissuadera d'aller manger à l'extérieur à cette occasion : plus de deux tiers (68 %) des personnes interrogées - dont 47 % de célibataires2 - ont indiqué qu'elles prévoyaient célébrer la Saint­-Valentin au restaurant cette année.

Naissance d'une idylle
Fait intéressant, de nombreux Canadiens estiment que la sortie au restaurant le jour de la Saint-­Valentin ne devrait pas être réservée aux amoureux de longue date. Pour près de la moitié des Canadiens (47 %), il est tout à fait acceptable d'aller au restaurant pour la Saint­-Valentin avec une personne que l'on fréquente depuis moins d'un mois - toutefois ils ne sont que 19 % à juger cela convenable pour un premier rendez-­vous.

Rendre le repas unique
Interrogés quant à ce que pourrait faire un valentin ou une valentine pour donner à un repas de Saint­Valentin au restaurant une saveur toute particulière, plus de la moitié des Canadiens ont évoqué le fait de se mettre sur son trente­-et-­un, ou d'arriver en avance avec des fleurs/un cadeau (52 % pour chacune de ces réponses). Près de la moitié des personnes interrogées (47 %) ont répondu que le fait de réserver une table spéciale dans un restaurant pouvait permettre de marquer des points auprès de l'être cher.

Il semble que la plupart des Canadiens aimeraient entretenir l'idylle au-­delà de cette journée de l'amour : les trois quarts (75 %) d'entre eux ont en effet affirmé qu'ils aimeraient faire des sorties comme celle de la Saint­-Valentin plus souvent dans l'année et de façon spontanée.

Conseils et mises en garde à l'intention des convives
L'esprit chevaleresque n'est peut-­être pas mort, mais commander pour votre partenaire est une pratique appartenant au passé - seuls 23 % des Canadiens ont déclaré qu'ils aimeraient que l'on passe commande à leur place à l'occasion d'un repas au restaurant pour la Saint­-Valentin. Par contre, une majorité de la population canadienne (70 %) trouve qu'il est romantique de partager un plat au restaurant à l'occasion de la Saint­-Valentin.

Vous vous demandez comment vivre une idylle et vous montrer inspiré(e) à l'occasion de cette Saint­Valentin? Parcourez la liste des 100 restaurants les plus romantiques au Canada pour 2017, récemment publiée par OpenTable, ou consultez le blogue d'OpenTable pour découvrir des astuces et tendances liées à la Saint­-Valentin.

À propos de l'enquête
Dans le cadre de cette enquête réalisée en ligne par Harris Poll pour le compte d'OpenTable, 1 012 adultes âgés d'au moins 18 ans ont été interrogés au Canada entre le 13 et le 15 décembre 2016. Cette enquête en ligne n'étant pas fondée sur un échantillon aléatoire, le taux d'erreur d'échantillonnage théorique ne peut être estimé. Pour obtenir une description complète de la méthode d'enquête, notamment pour connaître les variables de pondération et les  tailles des échantillons pour certains sous­-groupes, veuillez communiquer avec Tiffany Fox (tfox@opentable.com).

Au sujet d'OpenTable
OpenTable, membre de The Priceline Group, est le principal site de réservation de restaurants au monde, avec plus de 21 millions de réservations par mois dans plus de 40 000 restaurants. Le réseau d'OpenTable relie utilisateurs et restaurants pour permettre aux utilisateurs de dénicher et de réserver la table parfaite, et aider les restaurants à offrir un accueil personnalisé qui incite les clients à revenir. Sur OpenTable, les utilisateurs peuvent voir quels restaurants ont des tables disponibles, choisir un restaurant en fonction des menus, des critiques formulées par des utilisateurs vérifiés et d'autres renseignements utiles, et faire facilement une réservation. En plus des services offerts sur son site Web et ses applications mobiles, OpenTable facilite les réservations en ligne pour près de 600 partenaires, parmi lesquels plusieurs des enseignes locales et internationales les plus populaires d'Internet. Les solutions d'accueil d'OpenTable permettent aux restaurants de gérer leur carnet de réservations, de rationaliser leurs opérations et de peaufiner leur service. Depuis son lancement en 1998, OpenTable a aidé plus de 1 milliard de clients dans le monde entier, dont environ 45 millions au Canada, à réserver une table.  L'entreprise est basée à San Francisco, en Californie, et a des restaurants partenaires dans plus de 20 pays, dont l'Australie, le Canada, l'Allemagne, l'Irlande, le Japon, le Mexique, le Royaume-Uni et les États-Unis.

¹ Pour les besoins de cette enquête, les plages d'âge associées aux différentes générations ont été définies comme suit : enfants du millénaire (18­-34), génération X (35­-54) et enfants de l'après­-guerre (55 et +).

2 Pour les besoins de cette enquête, sont considérées comme célibataires les personnes non engagées dans une relation amoureuse au moment de l'enquête.

OpenTable, OpenTable.com, les logos d'OpenTable et les autres noms de services sont des marques de commerce d'OpenTable, Inc. et/ou de ses sociétés affiliées.

Logo - http://mma.prnewswire.com/media/178602/open_table_logo.jpg

SOURCE OpenTable, Inc.

Renseignements : CONTACT : Responsable des relations avec les médias : Cindy Watson/Sachin Persaud, StrategicAmpersand Inc., (416) 961-5595, OpenTablePR@stratamp.com, http://opentable.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.