Enquête annuelle de PwC auprès des chefs de direction : les chefs de direction canadiens sont optimistes quant aux perspectives à long terme, malgré les effets à court terme de l'incertitude, de la tendance au protectionnisme et de l'aversion au risque

 

Plus du tiers (38 %) des chefs de direction canadiens sont confiants quant aux perspectives de croissance de leur entreprise au cours des 12 prochains mois, tandis que 59 % d'entre eux conviennent qu'il est plus difficile d'être concurrentiel devant la montée du protectionnisme

TORONTO, le 16 janv. 2017 /CNW Telbec/ - Les chefs de direction du monde entier ont beaucoup de défis à relever pour l'année qui commence, mais ils demeurent confiants quant aux perspectives de croissance de leurs sociétés.

Ces conclusions, annoncées aujourd'hui au Forum économique mondial à Davos, indiquent que les chefs d'entreprises canadiens voient leurs perspectives d'un œil plus favorable, 79 % de leur croissance devant provenir de leurs activités aux États-Unis, malgré l'inquiétude que suscite la nouvelle administration américaine.

La majorité des chefs de direction canadiens (59 %), et internationaux, craignent de plus en plus les effets du protectionnisme dans le monde. Parallèlement, la vitesse du changement technologique et la menace qu'il pose à la croissance semblent moins inquiéter les dirigeants canadiens (54 % contre 70 % à l'échelle mondiale). En ce qui concerne la croissance et la rentabilité, ces derniers estiment que les nouvelles alliances stratégiques et partenariats (74 % contre 48 % à l'échelle mondiale), la collaboration avec des entrepreneurs et des entreprises en démarrage (49 % contre 28 % à l'échelle mondiale) et l'impartition (28 % contre 17 % à l'échelle mondiale) sont des moteurs importants de croissance.

« C'est un regard plutôt optimiste des chefs de direction canadiens, en dépit de l'incertitude grimpante », fait remarquer Bill McFarland, chef de la direction, PwC Canada. « Ce qui est inquiétant, c'est que cette incertitude pourrait accentuer la tendance à la prudence et rendre les entreprises réfractaires au risque. Les Canadiens, tout comme leurs homologues mondiaux, attendront de voir ce que les changements dans l'administration des États-Unis, en Chine et dans la zone Euro apporteront dans un marché en constante transformation. Les chefs d'entreprise canadiens doivent viser la croissance au-delà des États-Unis et créer des alliances et des partenariats à la recherche de nouveaux talents, de nouvelles idées et de nouveaux marchés tout en gérant le risque et en stimulant l'innovation. »

« Les chefs d'entreprise canadiens attendront que la poussière retombe aux États-Unis et ailleurs dans le monde. En même temps, nous devrions nous lancer dans une recherche active de projets d'investissement aux États-Unis et ailleurs tout en gardant un œil sur les opportunités ici au pays », a poursuivi Bill McFarland, chef de la direction, PwC Canada.

Les chefs de direction canadiens nous disent que la capacité de s'adapter aux changements technologiques est étroitement liée à la réputation de l'entreprise, aux nouvelles compétences, au recrutement, à l'avantage concurrentiel et aux obstacles à la croissance. La majorité (89 %) estime que la technologie redéfinira complètement la concurrence dans leur secteur d'activité au cours des cinq prochaines années. Néanmoins, les dirigeants canadiens ne priorisent pas l'innovation (10 % contre 23 % à l'échelle mondiale) et ne considèrent pas la vitesse du changement technologique comme une menace à leurs perspectives de croissance comparativement à leurs homologues mondiaux (54 % contre 70 % à l'échelle mondiale).

Dans un monde de plus en plus numérique, la technologie a aussi créé une nouvelle dynamique entre les entreprises et les clients, et apporté des avantages et des risques considérables des deux côtés. Cependant, à l'échelle mondiale, 69 % des chefs de direction (46% au Canada) indiquent qu'il est plus difficile maintenant de gagner et de garder la confiance des gens dans cet environnement.

Bob Moritz, président du réseau international de PwC, s'exprime en ces termes :

« Le mécontentement du public risque de miner la confiance nécessaire à la performance à long terme. Ici, le véritable défi pour les chefs de direction n'est pas seulement de naviguer à travers ces facteurs, mais d'établir une relation plus profonde, réciproque avec les parties prenantes, les clients, les employés et le public. Comprendre les causes d'un mécontentement ou d'une perception possible est une première étape cruciale vers la communication des avantages qu'une entreprise peut apporter à la société. L'enjeu est grand si nous ne réalisons pas une croissance mondiale qui tienne compte de tous ces éléments. »

Puisque la vitesse du changement technologique inquiète 70 % des chefs de direction, il n'est pas étonnant que des compétences en créativité et en innovation, ainsi qu'en leadership et en intelligence émotionnelle soient maintenant très recherchées et difficiles à trouver pour les recruteurs. Les compétences en numérique et en science, technologie, ingénierie et mathématiques (« STEM ») posent problème en recrutement pour plus de la moitié des chefs d'entreprise. Ces questions demeurent une source d'inquiétude au Canada, mais le plus grand accent mis sur l'impartition, les partenariats et la collaboration ici, par rapport à ce qu'on observe dans d'autres pays, permet davantage de partages de compétences entre les entreprises et entraîne des économies de coûts.

Pour lire l'intégralité de cette enquête, veuillez cliquer sur le lien suivant : http://www.pwc.com/ceosurvey.

Suivez PwC sur Twitter à @PwC_Canada_LLP et sur Facebook à www.facebook.com/pwccanada.

PwC Canada
PwC Canada a pour objet de gagner la confiance du public et de résoudre les problèmes importants. Plus de 6 500 associés et employés s'emploient à fournir à une vaste clientèle des services de qualité en matière de certification, de fiscalité, de conseils et de transactions. PwC Canada est membre du réseau mondial PwC qui compte plus de 208 000 employés dans 157 pays. Pour en savoir davantage, consultez notre site Web à l'adresse : www.pwc.com/ca/fr.

© PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l., une société à responsabilité limitée de l'Ontario, 2017. Tous droits réservés.

PwC s'entend du cabinet canadien, et quelquefois du réseau mondial de PwC. Chaque société membre est une entité distincte sur le plan juridique. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez notre site Web à l'adresse www.pwc.com/structure.

 

SOURCE PwC Canada



Renseignements : David Gollom, T: 416-869-2386, Courriel: david.i.gollom@pwc.com ; Claudia Landry, T : 514-205-5261, Courriel : claudia.landry@pwc.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.