Enquête annuelle de Jobboom - Les 15 formations vedettes en 2012

MONTRÉAL, le 31 janv. 2012 /CNW Telbec/ - Quelles sont les formations proposées aux Québécois par le réseau de l'éducation qui offrent les perspectives d'emploi les plus prometteuses sur le marché du travail? Pour souligner la 15édition du guide Les carrières d'avenir, Jobboom a concocté le palmarès des 15 formations qui se démarquent le plus en 2012.

  800$ ou
plus par
semaine
0% de
chômage
Recherche
d'emploi de
moins de 3
semaines
Plus
d'offres
d'emploi
que de
diplômés
Formation
gagnante
depuis 10
ans
ou plus
Pointage
DEP
Conduite de grues $$ * !!     5
DEC
Technologie minérale
(exploitation)
$$ * ! *   5
Techniques de
denturologie
$ * !!     4
Techniques d'orthèses et de prothèses
orthopédiques
  * !!   * 4
Technologie
d'analyses
biomédicales
    !! * * 4
Technologie de
radio-oncologie
  * !!   * 4
Bac
Génie civil et Génie de la construction $$     * * 4
Génie minier $$ *   *   4
Pharmacie $$   !   * 4
Sciences
géomatiques
$ *   * * 4
Sciences infirmières $$   !   * 4
Maîtrise
Ergothérapie $$ * !   * 5
Physiothérapie $ * !!   * 5
Orthophonie $ * ! * * 5
Doctorat de premier cycle
Médecine vétérinaire $$   !!   * 5

$ = 800 $ ou plus (1 point)  ! = Recherche d'emploi de moins de 3 semaines (1 point)
$$ = 1 000 $ ou plus (2 points)  !! = Recherche d'emploi de moins d'une semaine (2 points)

Sources des données : Enquêtes Relance publiées en 2011 par le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport et les compilations des 10 dernières années faites par Les éditions Jobboom.

«Afin de compiler ce palmarès, nous avons d'abord ciblé cinq critères pour sélectionner les formations gagnantes. Ensuite, nous avons attribué des points à chacune des formations se classant dans chaque catégorie. Notre Top 15 regroupe les 15 programmes d'études qui récoltent le plus de points», a indiqué Patricia Richard, directrice générale de l'information chez Jobboom, lors du dévoilement de la 15édition du Bilan des perspectives du marché du travail de Jobboom, qui a eu lieu ce matin à l'École des métiers de l'informatique, du commerce et de l'administration de Montréal (EMICA).

L'événement s'est tenu en présence de Josée Bouchard, présidente, Fédération des commissions scolaires du Québec; Jean Beauchesne, président-directeur général, Fédération des cégeps; Jocelyn Pauzé, commissaire scolaire Rosemont-Nord, Commission scolaire de Montréal; Pierre Rivet, directeur de l'enseignement coopératif, École de technologie supérieure (ÉTS); Claudya Daignault, conseillère principale en acquisition de talents, Vidéotron; Alain Guillemette, directeur, EMICA; et Patricia Richard, directrice générale de l'information, Jobboom.

Les cinq critères
Les données utilisées pour cette compilation proviennent de l'enquête que Jobboom a menée sur le terrain, ainsi que des derniers résultats des enquêtes Relance publiées en 2011 par le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (La Relance au secondaire en formation professionnelle, La Relance au collégial en formation technique et La Relance à l'université).

  1. Plus important ratio diplômés/offres d'emploi sur le terrain
  2. Les persistantes (les formations figurant dans le guide Les carrières d'avenir depuis 10 ans ou plus)
  3. 0 % de chômage
  4. Les plus hauts salaires (800 $ et plus)
  5. Embauche éclair (les formations permettant de décrocher un travail en trois semaines ou moins)

LES FAITS SAILLANTS
Ratio diplômés/offres d'emploi
Dans cette catégorie, le domaine des technologies de l'information et des communications (TIC) arrive premier. Depuis plusieurs années, ce secteur souffre d'une diminution des inscriptions, alors que la demande augmente sans cesse. Si bien que, pour les cinq formations menant aux TIC présentées dans Les carrières d'avenir 2012, on constate un déficit de diplômés. La demande est également forte chez les diplômés en gestion d'un établissement de restauration, qui ont pu consulter sept offres d'emploi chacun.

Techniques de l'informatique (DEC) (x 16,6)
Au Cégep de Chicoutimi, les 12 diplômés de 2011 ont pu consulter 200 offres d'emploi.

Génie des technologies de l'information (baccalauréat) (x 9,9)
L'École de technologie supérieure a reçu 457 offres d'emploi pour ses 46 diplômés.

Génie informatique (baccalauréat) (x 9,3)  
À l'École Polytechnique Montréal, les 32 diplômés ont eu accès à 300 offres d'emploi.

Génie logiciel (baccalauréat) (x 6,25) 
Toujours à l'École Polytechnique Montréal, les 48 finissants se sont partagé 300 offres d'emploi.

Gestion d'un établissement de restauration (DEC) (x 7)
Au Collège Mérici, les 12 finissants ont pu consulter 85 offres d'emploi.

Sciences de l'informatique (x 4)
L'Université du Québec à Trois-Rivières a reçu 100 offres d'emploi pour ses 25 diplômés.

Les persistantes
Pas moins de 19 des 29 formations qui figurent parmi nos formations gagnantes depuis 10 ans ou plus sont spécialisées dans le secteur de la santé. C'est le cas des DEP Assistance à la personne à domicile et en établissement de santé, tout comme du DEC Audioprothèse ou encore du baccalauréat en pharmacie, entre autres.

Les baccalauréats en comptabilité et en sciences comptables, en génie civil et de la construction, en actuariat, en adaptation scolaire ainsi qu'en sciences géomatiques et en génie géomatique font également partie des valeurs sûres, tout comme le DEC en techniques de bureautique (coordination du travail de bureau).

Les plus payantes
Parmi les salaires hebdomadaires moyens de départ les plus élevés, on trouve le baccalauréat en génie minier (1 827 $), le baccalauréat en pharmacie (1 701 $) ainsi que le DEP en conduite de grues (1 601 $). Avec un salaire moyen de 1 320 $ par semaine, le baccalauréat en médecine vétérinaire fait également bonne figure. Tout comme le DEC en technologie minérale (spécialisation en exploitation), seule formation collégiale qui permet aux diplômés d'empocher plus de 1 000 $ par semaine (1 025 $).

0 % de chômage
Parmi la trentaine de formations qui enregistrent un taux de chômage de 0 %, plusieurs mènent également au domaine de la santé. C'est le cas, notamment, des diplômes en acupuncture, en techniques d'électrophysiologie médicale, du DEP en mécanique de protection contre les incendies et de la maîtrise en ergothérapie. C'est également le plein emploi pour plusieurs formations en construction et en bâtiment ainsi que dans le domaine minier.

Embauche éclair
Selon notre enquête sur le terrain, plusieurs diplômés terminent leurs études avec une promesse d'embauche. Et les statistiques confirment cette tendance pour 13 programmes alors que les diplômés ont décroché leur premier emploi en une semaine, en moyenne. Parmi ces embauches éclair, 11 programmes mènent à des métiers et des professions du domaine de la santé, comme le DEP Assistance technique en pharmacie, le DEC Soins infirmiers ou le DEC Techniques d'orthèses visuelles.

Les diplômés du DEP Conduite de grues et de l'ASP Mécanique de moteurs diesels et de contrôles électroniques ont également obtenu un emploi en une semaine.

Pour en savoir plus
Le guide Les carrières d'avenir 2012 découle d'une importante enquête menée entre juin et décembre 2011 auprès de quelque 300 intervenants des milieux industriel, professionnel et scolaire. L'ouvrage de plus de 250 pages regroupe les statistiques les plus récentes ainsi que les analyses et l'information essentielles à la compréhension du marché du travail québécois.

Cette 15e édition est notamment le fruit de la participation du ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale du gouvernement du Québec, de la Fédération des commissions scolaires du Québec, de l'École de technologie supérieure, de HEC Montréal et de Vidéotron.

  • Une sélection de plus de 150 formations gagnantes
  • L'emploi dans les 17 régions du Québec
  • Une tournée des secteurs de l'économie

Les carrières d'avenir 2012, Jobboom, 282 pages, 19,95 $

http://carriere.jobboom.com/carrieres-avenir/

Source : Jobboom
Statistiques Relance : ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport. La Relance au secondaire en formation professionnelle, La Relance au collégial en formation technique et La Relance à l'université, 2011.

Jobboom est un média expert dans la connaissance du marché du travail. Numéro un du recrutement en ligne au Québec, le site Jobboom.com compte plus de 2 millions de membres à l'affût de milliers d'offres d'emploi affichées chaque année dans 16 secteurs d'activité. Sans cesse préoccupé de mieux répondre aux aspirations et aux besoins de ses membres, individus et entreprises, Jobboom est également actif sous les bannières Jobboom Mobile et Jobboom Formation. Chef de file dans le domaine de l'information sur la carrière et le marché de l'emploi, Jobboom publie également des guides d'aide à l'orientation professionnelle, dont le best-seller annuel Les carrières d'avenir, et le Magazine Jobboom, seule publication gratuite entièrement consacrée au monde du travail, imprimée six fois par année à 100 000 exemplaires. Jobboom inc. est une filiale de Vidéotron s.e.n.c. 

SOURCE JOBBOOM.COM

Renseignements :

Andrée Peltier
Relations publiques Andrée Peltier inc.
Téléphone : 514 846-0003
Cellulaire : 514 944-8689
apeltier@ca.inter.net
    Caroline Lemieux
Attachée de presse
Fédération des commissions scolaires du Québec
418 651-3220 Cellulaire : 418 570-9716
clemieux@fcsq.qc.ca

 

Profil de l'entreprise

JOBBOOM.COM

Renseignements sur cet organisme

FEDERATION DES COMMISSIONS SCOLAIRES DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.