Encore une preuve que la hausse des frais de scolarité n'est pas la solution !

QUÉBEC, le 23 janv. 2012 /CNW Telbec/ - La Table de concertation étudiante du Québec (TaCEQ) s'inquiète des résultats d'une étude réalisée par l'Institut de recherche en économie contemporaine (IREC) sur les coûts cachés de la hausse des frais de scolarité. Cette recherche commandée par la CADEUL en arrive à la conclusion que la hausse de 1625 $ des droits de scolarité engendrera des coûts pouvant aller jusqu'à 192 millions $, ce qui représente près de 60 % des sommes perçues par celle-ci.

« C'est une autre preuve que le gouvernement libéral n'a pas fait ses devoirs en ce qui concerne l'impact de la hausse des droits de scolarité pour les Québécois ! », s'indigne Simon Gosselin, secrétaire général de la TaCEQ. « Après avoir appris dans le dernier rapport du Comité consultatif sur l'Aide financière aux études (CCAFE) que la hausse entraînerait la perte de plusieurs milliers d'étudiants, une autre étude nous démontre cette fois-ci qu'elle entraînera en plus des coûts très élevés pour les contribuables. C'est complètement absurde », ajoute-t-il.

Un choix de société

Selon les calculs des chercheurs de l'IREC, maintenir le financement actuel du réseau universitaire en supprimant les droits de scolarité pourrait coûter près de 176 millions de dollars à l'État québécois, soit moins de 0,25 % de son budget total. « Ce que ça veut dire clairement, c'est que Jean Charest essaie de nous faire croire que la hausse est inévitable, alors que conserver et même améliorer l'accessibilité aux études en maintenant la qualité est réaliste pour les finances québécoises », lance Simon Gosselin. « Et tant que le gouvernement restera entêté sur la question de la hausse de 1625 $ des droits de scolarité, les étudiants seront dans les rues jusqu'à ce qu'il y renonce. », déclare le porte-parole de la deuxième plus grande association d'étudiants universitaires au Québec.

La TaCEQ représente plus de 65 000 étudiantes et étudiants universitaires provenant de l'Association des étudiants et des étudiantes de Laval inscrits aux études supérieures (ÆLIÉS), de la Confédération des associations d'étudiants et étudiantes de l'Université Laval (CADEUL), du Regroupement des étudiantes et étudiants de maîtrise, de diplôme et de doctorat de l'Université de Sherbrooke (REMDUS) et de la Students' Society of McGill University (SSMU).

SOURCE TABLE DE CONCERTATION ETUDIANTE DU QUEBEC (TACEQ)

Renseignements :

Maxime Vallé

Attaché de presse

TaCEQ

Tél. 418.929.7934

Profil de l'entreprise

TABLE DE CONCERTATION ETUDIANTE DU QUEBEC (TACEQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.