En route vers la création d'un institut de première ligne en santé et services sociaux - Le Centre affilié universitaire du CSSS-IUGS se penche sur de nouvelles manières d'améliorer les pratiques en intégrant les savoirs des personnes usagères

SHERBROOKE, QC, le 4 déc. 2013 /CNW Telbec/ - Comment impliquer davantage les savoirs des usagers dans les soins et services? Comment mieux connaître l'effet des services auprès des personnes? Alors que le système de santé québécois doit notamment composer avec une population vieillissante, un changement de son tissu social et, bien sûr, des défis budgétaires, ce sont ces questions qui seront au cœur des débats de deux importants colloques qui auront lieu à Sherbrooke au cours des deux prochains jours.

Plusieurs représentants d'établissements et d'organismes de santé et de services sociaux, des organismes communautaires ainsi que des usagers de ces services, seront réunis au Delta Sherbrooke, ce jeudi et vendredi, 5 et 6 décembre. Dans un premier temps, les centres affiliés universitaires des CSSS tiendront leur colloque annuel ce jeudi 5 décembre, sous le thème de la valorisation des savoirs des personnes usagères. Cet événement sera suivi, le vendredi 6 décembre, d'un colloque international portant sur les effets des services sur la personne et sa communauté.

Un contexte de recherche émergent

Il est nécessaire que les organisations de santé et de services sociaux s'ajustent à la complexité grandissante des besoins des personnes. Bien sûr, elles doivent aussi demeurer performantes et offrir des services de qualité. Pour bien faire face à ces défis, il est important que les organisations revoient leur manière de répondre aux besoins des populations.

Engagé envers ces préoccupations par des projets de recherche, dont un mené actuellement sur l'intervention de quartier, le Centre affilié universitaire du CSSS-IUGS participe activement à cette réflexion. « À la lumière du virage emprunté par l'Écosse et des améliorations qui ont cours ici, au Québec, force est de constater qu'une adaptation de nos services s'impose. Nous devons effectivement adopter une manière différente de répondre aux besoins des populations et nous assurer que nos interventions produisent les effets recherchés, tant pour nos usagers que pour l'état de santé de la population », indique Carol Fillion, directeur général du CSSS-IUGS.

Une inspiration venue du Royaume-Uni

« Une délégation écossaise sera présente lors des deux événements pour favoriser les échanges. Fait important à savoir, les notions de savoirs des usagers et de personnalisation des services sont apparues au Royaume-Uni en 1996 et elles dominent l'ordre du jour des discussions sur la réforme des services publics. La notion des effets et des résultats personnels s'est particulièrement développée en Écosse qui, depuis plusieurs années, a fait le choix d'inclure, parmi ses politiques sociales, l'importance d'évaluer les résultats personnels dans la vie des gens », souligne l'un des instigateurs de ces colloques, Paul Morin, directeur scientifique du Centre affilié universitaire du CSSS-IUGS et professeur à l'École de travail social, Université de Sherbrooke.

Au moment où, dans le domaine de la santé, les notions de patient partenaire, de patient expert ou de soins personnalisés sont de plus en plus fréquentes, le colloque Québec-Écosse permettra de connaître de nouvelles approches d'intervention à ce sujet.

Un mot sur les deux colloques

La valorisation des savoirs des personnes usagères : jeudi 5 décembre 2013
Le 6e colloque des CSSS-CAU est intitulé Pour une première ligne forte en santé et services sociaux - La valorisation des savoirs des personnes usagères. Le colloque analysera les conditions de succès et les difficultés et proposera des pistes d'action pour accroître l'intégration de l'expertise de la personne usagère dans l'ensemble des services de première ligne offerts dans notre vaste réseau. Au programme : l'expérience écossaise, des témoignages d'usagers ainsi que le point de vue de la recherche et de la pratique.

Les effets des services sur la personne et sa communauté : un dialogue Québec-Écosse : vendredi 6 décembre

L'expérience écossaise sera au cœur des discussions de ce second colloque. Ce dialogue Québec-Écosse portera sur l'intérêt de connaître les effets des services dans la vie de la personne et de sa communauté par l'entremise de l'approche qui a émergé au Royaume-Uni. Cette approche, dans le domaine de l'intervention sociale, prévoit que les pratiques soient réfléchies et jugées comme un processus coconstruit entre les intervenants, la personne et son réseau afin d'arriver à produire des effets positifs dans la vie de la personne et de ses proches.

SOURCE : Centre de santé et de services sociaux - Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke

Renseignements :

Julie Drouin, conseillère en communication
CSSS-IUGS
819 780-2220, poste 46319
819 679-2523

Profil de l'entreprise

Centre de santé et de services sociaux - Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.