En ce Mois du cœur, Desjardins Assurances vous invite à prendre le pouls de votre santé cardiovasculaire

Desjardins et la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC comblent les lacunes en matière de santé cardiovasculaire grâce à un outil d'évaluation informatif 

LÉVIS, QC, le 14 févr. 2013 /CNW Telbec/ - Les Canadiens sous-estiment les risques de maladies cardiovasculaires auxquels ils sont exposés, selon une étude comparative du sondage sur la santé de Desjardins Assurances et des données recueillies par la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC. En effet, les répondants ont tendance à évaluer leur état de santé de façon positive lorsqu'ils se font poser des questions générales au sujet de leurs habitudes de vie, alors que les réponses qu'ils fournissent à des questions plus précises à cet égard indiquent clairement que ces habitudes sont moins saines qu'ils ne le croient.

Un sondage en ligne mené auprès de plus de 2 000 Canadiens et commandé par Desjardins Assurances s'est intéressé à la façon dont les répondants perçoivent des énoncés généraux tels que « Vous avez un poids santé », « Vous faites habituellement suffisamment d'exercice pour être en bonne santé » et « Votre consommation d'alcool n'est pas suffisamment élevée pour nuire à votre santé ». Les résultats de ce sondage ont été comparés à ceux d'un échantillon d'utilisateurs d'un outil en ligne possédant des profils similaires*.

Cet outil récolte des renseignements précis, notamment sur la taille et le poids des utilisateurs, et leur pose des questions telles que « Êtes-vous modérément actif au travail ou à la maison pendant 30 à 60 minutes, quatre jours ou plus par semaine ? » et « Au cours d'une semaine typique, consommez-vous plus de 1 ou 2 verres d'alcool par jour, ou de 14 verres par semaine ? ».

Ainsi, on y découvre, que tandis que 60 % des répondants au sondage de Desjardins Assurances croient avoir un poids santé, les renseignements recueillis au sujet de la taille et du poids des utilisateurs de l'outil de la Fondation des maladies du cœur, démontrent que 60 % des répondants avec un profil similaire souffrent en fait d'embonpoint ou d'obésité.

D'autres écarts aussi importants que préoccupants ont aussi été constatés entre les deux ensembles de données, notamment en ce qui a trait aux points suivants :

  • Bien que 71 % des répondants au sondage de Desjardins Assurances soutiennent que leur alimentation est saine, seuls 47 % des utilisateurs de l'outil « Mon évaluation de risque cardiovasculaire » mangent suffisamment de fruits et de légumes chaque semaine.
  • Seulement 11 % des hommes interrogés dans le cadre du sondage de Desjardins Assurances estiment que leur consommation d'alcool peut nuire à leur santé. Pourtant, chez 31 % des hommes ayant utilisé l'outil en ligne, cette consommation dépasse la quantité recommandée.
  • Au total, 60 % des répondants au sondage de Desjardins Assurances jugent qu'ils font suffisamment d'exercice pour être en santé, mais ce pourcentage chute de dix points lorsque l'on pose des questions précises aux utilisateurs de l'outil en ligne à ce sujet.

« Les résultats de cette comparaison sont stupéfiants », affirme Mme Marie-Josée Labelle, directrice Commercialisation, Assurance et Épargne pour les particuliers chez Desjardins Assurances. « Il y a une différence marquée entre la façon dont les Canadiens perçoivent leur état de santé et les saines habitudes de vie prônées par les spécialistes. »

L'écart entre les résultats de l'étude et les données recueillies par l'outil correspondent cependant aux conclusions du Bulletin sur la santé au Canada 2013 de la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC, intitulé Confrontation avec la réalité. « Ce rapport, qui s'adresse principalement aux baby boomers, contient des données qui indiquent qu'ils croient vivre beaucoup plus sainement qu'ils ne le font en réalité. Il les invite à se méfier particulièrement de cinq grands facteurs de risque : le manque d'activité physique, la mauvaise alimentation, le tabagisme, la consommation excessive d'alcool et le stress », explique le chef de la direction de la Fondation, M. David Sculthorpe.

Avec le soutien de Desjardins, la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC fait la promotion de « Mon évaluation de risque cardiovasculaire », un outil qui permet d'évaluer les habitudes de vie des utilisateurs en lien avec les maladies cardiovasculaires. Une fois le questionnaire rempli, l'outil procède à une analyse personnalisée des facteurs de risques propres à chaque utilisateur et lui offre des conseils pour l'aider à réduire ces risques. « Comme le risque de maladies cardiovasculaires et d'AVC peut être réduit de 80 % par l'adoption de saines habitudes de vie, le simple fait de modifier ses comportements peut jouer un rôle déterminant dans la vie de nombreux Canadiens », mentionne Mme Labelle, de Desjardins Assurances.

Pour en savoir plus sur les risques de maladies cardiovasculaires auxquels vous êtes exposé et savoir comment les réduire, visitez la page de l'outil « Mon évaluation de risque cardiovasculaire ».

*Cet outil : « Mon évaluation de risque cardiovasculaireMC », a été élaboré et est géré par la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC pour permettre aux gens d'en savoir plus au sujet des risques de maladies cardiovasculaires et d'AVC auxquels ils sont exposés.

À propos de Desjardins Assurances

Desjardins Assurances propose, depuis plus d'un siècle, une gamme élargie de produits d'assurance vie, d'assurance santé et d'épargne-retraite, tant aux particuliers qu'aux groupes et aux entreprises. Desjardins Assurances veille à la sécurité financière de plus de cinq millions de Canadiens dans ses bureaux répartis d'un bout à l'autre du pays. Cette entreprise est l'une des cinq principales sociétés d'assurance vie au Canada. Elle fait partie du Mouvement Desjardins, premier groupe financier coopératif au pays.

À propos du sondage

Ce sondage Web a été réalisé par SOM Recherches et sondages pour le compte de Desjardins Assurances entre le 27 août et le 5 septembre 2012. Au total, 2 088 questionnaires ont été remplis par un échantillon d'internautes canadiens de 18 ans et plus.

À propos de « Mon évaluation de risque cardiovasculaireMC »

« Mon évaluation de risque cardiovasculaire » est un outil en ligne élaboré par la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC dans le but d'aider les Canadiens à comprendre et à gérer les risques de maladies cardiovasculaires et d'AVC auxquels ils sont exposés en les invitant à répondre à une série de questions au sujet de leurs habitudes de vie et de leurs comportements. Les données sont recueillies de façon anonyme, avec le consentement des utilisateurs, et aucun renseignement personnel n'est recueilli ou diffusé par l'entremise de cet outil.

À propos de la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC

Organisme bénévole de bienfaisance en santé, la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC mène la lutte vers l'élimination des maladies du cœur et des accidents vasculaires cérébraux (AVC) et la réduction de leur impact, en contribuant activement à l'avancement de la recherche et à sa mise en application, à la promotion de modes de vie sains et à la représentation auprès des instances responsables des politiques de santé. Ensemble, éliminons les maladies du cœur et les AVC pour vivre en santé.


SOURCE : LE MOUVEMENT DES CAISSES DESJARDINS

Renseignements :

Source (à l'intention des journalistes uniquement) :
Caroline Phémius
Relations de presse
Mouvement Desjardins
514 281-7000 -- 1 866 866-7000, poste 7646
media@desjardins.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.