En 2014, les travailleurs canadiens peuvent s'attendre à des augmentations de salaire modérées pour une troisième année consécutive

CALGARY, le 22 oct. 2013 /CNW/ - Devant la faiblesse de la croissance économique, les organisations canadiennes prévoient des augmentations modérées du salaire de base pour la troisième année consécutive. De fait, selon les projections du Conference Board du Canada, l'augmentation salariale moyenne des employés non syndiqués devrait être de 2,9 % l'an prochain, soit une hausse presque équivalente aux gains réels en 2013.

Publié aujourd'hui dans le cadre d'une conférence de presse à Calgary, le rapport Compensation Planning Outlook 2014 (résumé en français sous le titre Les perspectives de la rémunération en 2014) fait la synthèse des résultats du 32e sondage annuel du Conference Board sur les perspectives de rémunération.

« Bien que l'économie canadienne se porte relativement bien, la croissance est anémique. La plupart des organisations chercheront donc à maîtriser les coûts et se montreront prudentes dans l'affectation de leur budget de rémunération », a déclaré Ian Cullwick, vice-président de la Recherche sur le leadership et les ressources humaines.

« Le clivage entre l'Est et l'Ouest persiste. On s'attend à ce que l'Alberta et la Saskatchewan, portées par le rythme effréné de l'exploitation des ressources et par des taux de chômage presque à leur plus bas, offrent les augmentations salariales les plus élevées l'année prochaine. »

FAITS SAILLANTS
  • L'augmentation salariale moyenne des employés non syndiqués devrait être de 2,9 % en 2014.    
  • Les hausses moyennes les plus élevées, soit 4,1 %, s'observeront dans le secteur pétrolier et gazier, tandis que les plus faibles, soit 1,8 % en moyenne, seront enregistrées dans le secteur de la santé.    
  • On s'attend à ce que l'Alberta et la Saskatchewan offrent encore une fois les plus fortes hausses de salaire l'an prochain, alors que les employeurs de ces régions ont du mal à trouver de la main-d'œuvre et à la garder.

Les hausses de salaire varient considérablement d'une région et d'un secteur d'activité à l'autre. À l'échelle régionale, les employeurs de l'Alberta et de la Saskatchewan arriveront en tête du classement national grâce à des augmentations moyennes prévues de 3,7 %. C'est dans les provinces de l'Atlantique que l'on attend les plus faibles augmentations moyennes, soit 2,5 %; viendra ensuite l'Ontario, avec 2,6 %.

Dans l'ensemble du pays, 58 % des organisations ont déclaré qu'elles éprouvaient des difficultés à recruter des employés, à conserver leurs effectifs ou les deux; c'est moins que le taux de 69 % enregistré en 2012.

En Alberta et en Saskatchewan, les organisations font face à des difficultés différentes de celles du reste du pays — les trois quarts d'entre elles déclarent avoir du mal à attirer des personnes compétentes et à les garder dans leurs effectifs. Dans le secteur pétrolier et gazier, 81 % des répondants déclarent que le recrutement et le maintien en poste leur posent des problèmes.

La hausse attendue dans le secteur privé est de 3 %, tandis que celle prévue pour les employés du secteur public est de 2,7 % en moyenne.

Les régimes d'incitatifs à court terme sont courants dans la majorité des secteurs d'activité. Les dépenses réelles à ce titre ont dépassé les objectifs l'an dernier. Les incitatifs versés en 2013 représentent 11,6 % de la rémunération totale de base, alors que l'objectif était de 11 %. Les cibles pour 2014 en ce qui concerne les incitatifs à court terme sont semblables à celles de 2013. C'est dans le secteur pétrolier et gazier que la proportion ciblée des dépenses destinées aux incitatifs à court terme sera la plus élevée, soit 16,6 %.

Ces conclusions reposent sur les réponses de 411 organisations de l'ensemble du Canada au sondage sur la rémunération réalisé entre juin et août 2013.

Elles seront dévoilées à l'occasion d'un webinaire sur l'avenir des régimes de rémunération (Where are pay plans headed in 2014? Compensation Planning Webinar), qui se tiendra le 18 novembre 2013, à 14 h, HNE.

 

SOURCE : Le Conference Board du Canada

Renseignements :

Yvonne Squires
Relations avec les médias
Téléphone : 613-526-3090, poste 221
corpcomm@conferenceboard.ca

Lien vers la publication : www.conferenceboard.ca/e-library/abstract.aspx?did=5737


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.