Élections municipales au Québec - Déclaration du président de l'UMQ à la
veille du jour du scrutin

"Le monde municipal reste digne de la confiance des citoyens"

- Robert Coulombe, président

MONTRÉAL, le 31 oct. /CNW Telbec/ - "L'actualité des dernières semaines porte un parfum de scandale qui semble imprégner toute personne qui œuvre dans l'industrie de la construction, que ce soit les travailleurs ou les entrepreneurs. Il faudrait cependant faire les nuances nécessaires et éviter de faire des victimes par association, surtout quand on associe en bloc un autre secteur d'activité, le milieu municipal, à ces malversations.

Il semble désormais évident que des personnes, parmi les élus ou les employés de certaines municipalités, semblent avoir perdu le sens de l'intérêt collectif. L'excellent travail de quelques journalistes, qui s'appuient pour ce faire sur des lois qui favorisent l'accès aux informations publiques, permettra sans doute, au terme d'enquêtes policières appropriées, d'identifier les coupables de ces fautes et de les sanctionner sévèrement.

Entretemps, ne restons pas les bras croisés et agissons! Améliorons les lois qui nous gouvernent, celle qui encadre les dépenses permises au niveau politique comme celle qui fixe les règles à respecter en matière d'adjudication de contrats. Et participons ouvertement à tous les processus d'enquêtes ou de vérifications qui seront décidés par le gouvernement.

Je connais le milieu municipal pour y œuvrer depuis une bonne vingtaine d'années. J'aime profondément les gens que j'y rencontre et je me sens privilégié de contribuer au développement de ma collectivité. Comme moi, des milliers d'élus municipaux, maires et conseillers, comprennent et acceptent que cette implication communautaire porte son lot de sacrifices et d'efforts qui ne résultent pas toujours en des gains immédiats. À titre de président de l'UMQ, je ne peux pas accepter que, par des insinuations indignes d'une démocratie en santé, on dénigre ces gens en bloc et on les condamne collectivement.

Et je suis également malheureux de voir que des milliers d'employés des municipalités sont indistinctement associés, de près ou de loin, à un "système" déficient d'attribution de contrats publics. Notre fonction publique est compétente, dévouée et intègre. Ces personnes assument quotidiennement la continuité des services à la population, services qui participent pour beaucoup à notre qualité de vie et à notre prospérité collective.

Il est évident que le contexte électoral dans les municipalités vient brouiller les cartes en ce moment et contribue à jeter davantage de doute dans l'esprit des électeurs. Les médias, qui accordent habituellement une place moins importante aux activités municipales, consacrent actuellement une attention soutenue à ce qui se passe dans ce milieu, et c'est très bien qu'il en soit ainsi, mais il faudrait que les raisons de cet intérêt soient équilibrées. Autrement, on risque d'engendrer un désintérêt plus grand de la population au moment de choisir ses représentants aux conseils municipaux, le dimanche 1er novembre.

Il y a quelques semaines, je constatais que la campagne publicitaire proposée par le Directeur général des élections du Québec était en fait une mauvaise caricature des services de qualité offerts par les municipalités : une eau potable répondant aux normes les plus élevées, un déneigement efficace, une gestion des matières résiduelles en constante progression, des services de loisirs adéquats, etc. Aujourd'hui, il ne faudrait pas tomber dans le panneau de la généralisation et croire que, subitement, tous ceux et celles qui contribuent quotidiennement à fournir ces bons services, sont des filous qui s'appliquent à contourner les lois en vigueur, ou qui cherchent à s'enrichir aux dépens des honnêtes gens.

Je réitère mon appel à la population à l'effet d'aller voter le dimanche 1er novembre. Faisons-le en ayant notamment en tête que ce geste très simple est notre contribution au maintien d'instances municipales efficaces et probes. Laissons par ailleurs à la justice le temps de faire son œuvre et de nous débarrasser des quelques personnes qui ne sont pas dignes de la confiance de la population. Et réhabilitons au plus vite la très grande majorité des intervenants municipaux afin qu'ils poursuivent leur bon travail!"

Robert Coulombe, maire de Maniwaki, président de l'UMQ

À propos de l'UMQ

Depuis sa fondation en 1919, l'UMQ représente les municipalités de toutes tailles dans toutes les régions du Québec. Elle a pour mission de promouvoir le rôle fondamental des municipalités dans le progrès social et économique de l'ensemble du territoire québécois et de soutenir ses membres dans la construction de milieux de vie démocratiques, innovants et compétitifs. Sa structure, qui regroupe ses membres en caucus d'affinité : municipalités locales, municipalités de centralité, cités régionales, grandes villes et municipalités de la Métropole, est l'expression de toute la diversité et de la solidarité municipale québécoise. Ses membres comptent près de cinq millions de citoyennes et de citoyens.

SOURCE Union des municipalités du Québec

Renseignements : Renseignements: François Sormany, Directeur des communications, (514) 282-7700, poste 265, Cellulaire: (514) 910-7272, fsormany@umq.qc.ca; Source: Union des municipalités du Québec


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.