Élections municipales : "Il faut débarrasser la ville des vieilles cliques politiques pour l'intégrité et la démocratie de Montréal" - Québec solidaire

MONTRÉAL, le 4 oct. 2013 /CNW Telbec/ - À un mois des élections municipales, Québec solidaire invite la population montréalaise à donner un coup de balai pour se tourner vers des candidatures progressistes et écologistes afin de remettre les clés de Montréal à sa population. Pour contribuer au débat actuel, un document de réflexions et de propositions sur les grandes questions municipales a été préparé par l'association régionale de Québec solidaire Montréal. 

« Ces dernières années, l'histoire de Montréal a été marquée par la trop grande proximité entre les milieux d'affaires et les vieilles cliques politiques dont sont issus certains candidat-es à la mairie. Les citoyen-nes ordinaires, qui ont vu leurs taxes détournées et la démocratie piétinée, veulent débarrasser la ville de ces vieilles cliques et ramener intégrité et démocratie à l'hôtel de ville de Montréal. On ne veut plus d'une ville que les élites considèrent comme une simple pourvoyeuse de services et où les citoyennes et citoyens sont considérés avant tout comme des bénéficiaires. On souhaite que cette page soit tournée et que les préoccupations des citoyen-nes soient respectées » lance Manon Massé, candidate solidaire dans Sainte-Marie Saint-Jacques.

« Actuellement, ce sont les promoteurs immobiliers qui ont le gros bout du bâton. La ville est dépendante des taxes foncières qui constituent une trop grande part de ses revenus. Cette dynamique fiscale encourage la conversion de logements locatifs en condos et l'étalement urbain en plus de créer un important clivage entre les locataires et les propriétaires. Les élu-es municipaux doivent interpeler le gouvernement du Québec pour revoir le pacte fiscal afin de distribuer de façon plus équitable les ressources fiscales et budgétaires » poursuit-elle.

Plaidoyer pour une démocratie intègre

« Comme remède à la corruption et à la collusion, il faut d'abord miser sur une démocratie plus vivante : Montréal doit s'inspirer des expériences de budgets participatifs et les implanter, autant dans les arrondissements que dans la Ville centrale. Nous proposons de mettre en place des conseils de quartier dans les arrondissements et de réarranger la carte électorale de la Ville pour assurer un équilibre du nombre d'élu-e-s ainsi que du nombre d'arrondissements » avance, de son côté, Andrés Fontecilla, président et porte-parole de Québec solidaire.

Rappelons qu'à l'heure actuelle, les citoyennes et citoyens des anciennes banlieues sont deux fois plus représentés au conseil de ville avec une proportion d'un élu pour 12 000 habitant-e-s contre un pour 26 000 dans les arrondissements de l'ancienne ville. Québec solidaire propose la mise sur pied d'un scrutin proportionnel à l'échelle municipale.

« Pour que la ville ait les moyens de répondre adéquatement aux aspirations citoyennes, la gouvernance de Montréal doit changer et pour y arriver, il est impératif de se tourner vers une démocratie plus participative » conclut le président solidaire.

SOURCE : Québec solidaire

Renseignements :

Élise Tanguay Attachée de presse- QS
514 216-9290

Profil de l'entreprise

Québec solidaire

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.