Élections fédérales : front commun pour obtenir plus de travailleurs horticoles

MONTRÉAL, le 10 sept. 2015 /CNW Telbec/ - Devant l'ampleur de la pénurie de travailleurs qui menace la survie des entreprises de producteurs et de transformateurs horticoles, les organisations du secteur de la production horticole et maraîchère, de la transformation et de la distribution font aujourd'hui front commun pour exhorter les partis politiques fédéraux à proposer des solutions concrètes pour obtenir plus de travailleurs.

Le front commun annoncé aujourd'hui, sous l'initiative de l'Association des producteurs maraîchers du Québec (APMQ), regroupe l'ensemble des associations de production horticole : pommes de terre, pommes, canneberges, bleuets, fraises et framboises, légumes de champ et de serre ainsi que les producteurs du secteur ornemental.  Ses démarches sont appuyées par l'industrie de la distribution (Association québécoise de la distribution de fruits et légumes), par les transformateurs du secteur (Conseil de la transformation alimentaire du Québec) ainsi que par la Fondation des entreprises en recrutement de main-d'œuvre agricole étrangère (FERME).

Ces organismes unissent leurs forces afin de rencontrer rapidement les chefs des partis politiques fédéraux et sensibiliser un maximum de candidats aux impacts de la pénurie sur l'avenir du secteur, sur la disponibilité des aliments d'ici sur nos tablettes de même que sur l'économie des régions.

Pour le front commun, la situation vécue dépasse largement le statut du problème de lenteur administrative. Selon les plus récentes études disponibles, on estime à plus de 16 000 le nombre de postes vacants pour des travailleurs saisonniers et à plus de 25 000 les postes vacants pour des travailleurs non saisonniers au Canada. Les besoins en main-d'œuvre sont également en croissance alors que près de 40 % des employeurs horticoles canadiens (production et transformation) planifient avoir besoin de plus de travailleurs au cours des prochaines années. 

C'est donc un enjeu pancanadien urgent qui touche toute la filière horticole. Il est impossible d'envisager l'avenir dans un contexte où les réglementations actuelles freinent la disponibilité et l'accès à des travailleurs compétents qui connaissent bien nos opérations.

Avec des ventes annuelles de plus de 12 milliards de dollars, la production horticole canadienne et le secteur de la transformation des fruits et légumes constituent un jalon important de l'économie.  À défaut de pouvoir compter sur un meilleur appui, nous perdrons notre place au profit des États-Unis, du Mexique et de la Chine.

Le front commun propose de mettre en place les moyens requis pour augmenter la taille du bassin de main-d'œuvre nationale permanente, temporaire et saisonnière, tout comme pour  faciliter la rétention des travailleurs au fil des années. Notre front commun demande aussi de réduire les contraintes associées aux programmes d'accès à la main-d'œuvre temporaire étrangère, d'en simplifier les processus administratifs et de les ouvrir à l'ensemble des entreprises de transformation de fruits et légumes. Notre front commun espére que les chefs des différents partis politiques seront présents et s'engageront dans le cadre de cette campagne pour soutenir les entreprises et l'économie d'ici.

 

SOURCE Association des producteurs maraîchers du Québec (APMQ)

Renseignements : Front commun pour obtenir plus de travailleurs horticoles, André Plante (514) 387-8319 / (514) 712-8319

Profil de l'entreprise

Association des producteurs maraîchers du Québec (APMQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.