Élection partielle dans Vachon - Un enfant, une place et priorité aux centres
de la petite enfance

SAINT-HUBERT, QC, le 14 mai /CNW Telbec/ - La candidate du Parti Québécois de Vachon, Martine Ouellet, et le porte-parole du Parti Québécois en matière famille et député de Gouin, Nicolas Girard, demandent au gouvernement libéral d'augmenter le nombre de places en centres de la petite enfance (CPE) dans la circonscription de Vachon. "Afin de combler l'ensemble des besoins des parents de notre circonscription et selon les données du Bureau d'inscription sur une liste d'attente centralisée (BILA), les besoins sont de 1412 places pour les enfants de l'ensemble de Saint-Hubert et de 1084 dans la circonscription de Vachon", a déclaré la candidate du Parti Québécois de Vachon, Martine Ouellet.

"Il est inacceptable que des parents ne puissent trouver une place pour leurs enfants. La petite enfance est une période déterminante dans le développement d'une personne et il est important comme société que nous offrions une base solide à chaque enfant", a déclaré le porte-parole du Parti Québécois en matière de famille, Nicolas Girard.

Dans Vachon, 445 nouvelles places ont été demandées par les CPE de la circonscription et seulement 45 ont été accordées. "Il y a clairement un problème mathématique au gouvernement, 1084 enfants ont besoin d'une place, 445 nouvelles places sont demandées par les CPE et seulement 45 places sont accordées par les libéraux!!! Ce ne sont pas des refus dont les parents ont besoin, mais des encouragements et des places en CPE", a ajouté Martine Ouellet.

Un autre engagement libéral non tenu

Lors de la campagne électorale de 2008, Jean Charest s'était engagé à créer 15 000 places lors de son mandat. Or, pour une deuxième année consécutive, le budget reste muet sur cet engagement. La réalité c'est que pour l'année 2009-2010, seulement 4196 places ont été créées au lieu des 6300 promises. Pis encore, ce nombre est inférieur aux 4657 places créées en 2008-2009.

"Présentement, le Québec vit un minibaby-boom et nous nous en réjouissons. Malheureusement, le gouvernement libéral se traîne les pieds et développe des places au compte-gouttes pour les parents du Québec. Quand les gens ne peuvent pas retourner sur le marché du travail faute de places, il n'y a pas de quoi se réjouir. Le gouvernement a le devoir de tout mettre en œuvre pour aider les parents et les familles. Pour le Parti Québécois, la seule règle, c'est un enfant, une place!", a déclaré Nicolas Girard.

Priorité aux centres de la petite enfance

La dérive actuelle du système libéral a mis en lumière un système de marchandisation des places pour nos enfants dans les garderies privées. Pour le Parti Québécois, l'accessibilité, la qualité, le coût universel pour les bambins sont des enjeux incontournables. Dans cette perspective, le Parti Québécois demande que toute nouvelle place soit accordée en priorité dans les CPE qui sont des organismes à but non lucratif.

"Les garderies dites privées, en fait il faudrait dire dont les profits sont privés car les coûts sont également assumés en partie par le gouvernement, qui se développent en chaîne de garderies ne sont pas le modèle du Parti Québécois. L'éducation de nos plus petits ne doit pas être gérée en fonction du profit mais plutôt dans une perspective de mieux-être de l'enfant", a ajouté Martine Ouellet.

Toujours en attente d'un déclenchement

Pour une deuxième fois, le Parti Québécois demande formellement au premier ministre Jean Charest de déclencher immédiatement l'élection partielle dans Vachon. "La semaine dernière, nous avons demandé à Jean Charest de faire preuve de leadership et d'annoncer la tenue de l'élection avant la fête nationale. Donner la chance aux citoyens de Vachon de voter avant l'été permettra de combattre le cynisme vis-à-vis nos institutions politiques. Je demande de nouveau à Jean Charest de déclencher l'élection maintenant. Les citoyens de Saint-Hubert ont le droit d'être représentés à l'Assemblée nationale", a conclu Martine Ouellet.

SOURCE Parti Québécois

Renseignements : Renseignements: Manuel Dionne, Attaché de presse, (514) 207-8303; Source: Parti Québécois

Profil de l'entreprise

Parti Québécois

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.