Élaboration de la Stratégie de l'aluminium - L'obligation d'achat d'électricité en cas de conflit doit sauter!

ALMA, QC, le 5 févr. 2015 /CNW Telbec/ - Au moment où le gouvernement Couillard envisage d'octroyer des tarifs d'électricité encore plus avantageux aux alumineries, tel que mentionné lors du Rendez-vous de l'aluminium cette semaine, la section locale 9490 du Syndicat des Métallos estime qu'il devrait profiter de l'occasion pour faire lever l'obligation d'achat de surplus d'électricité en cas de conflit de travail.

Le syndicat qui a vécu un conflit de six mois en 2012 estime qu'il y a là une fenêtre d'opportunité pour renégocier cette portion des ententes secrètes qui oblige Hydro-Québec à acheter à fort prix les surplus d'électricité de Rio-Tinto, même si elle n'en a pas besoin, en période de conflit de travail. « C'est le bon moment. Les alumineries sont en demande, elles veulent de nouveaux tarifs, ce serait faire preuve de bonne foi que de lever cette disposition incongrue des ententes secrètes », fait valoir le président de la section locale 9490 des Métallos, Alexandre Fréchette, représentant les travailleurs de l'aluminerie d'Alma.

Ce dernier salue par ailleurs la volonté du gouvernement de lier des tarifs d'électricité plus avantageux à des objectifs de création d'emplois. « Le gouvernement Couillard veut être considéré comme un partenaire plutôt qu'un subventionnaire… Le partenaire doit s'assurer qu'il ne sera pas floué en cas de conflit, qu'il ne sera pas pris à devoir financer un conflit de travail aux frais des contribuables », poursuit Alexandre Fréchette. En 2012, c'est 148 millions $ qu'Hydro-Québec avait ainsi dû débourser en pure perte pendant le conflit de travail de six mois, alors que seulement une partie des installations de Rio Tinto Alcan était touchée.

Rappelons que la majeure partie des conventions collectives de Rio Tinto dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean arriveront à échéance en décembre prochain. 

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le plus important syndicat du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques.

 

SOURCE Syndicat des Metallos (FTQ)

Renseignements : Section locale 9490, 418 662-7055; Clairandrée Cauchy, 514 774-4001, ccauchy@metallos.ca

LIENS CONNEXES
www.metallos.org

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.