Efficacité énergétique - Plus d'un demi-million de dollars pour améliorer l'efficacité énergétique d'une entreprise et d'un organisme de l'Abitibi-Témiscamingue

QUÉBEC, le 16 sept. 2016 /CNW Telbec/ - Dans le cadre de sa tournée régionale de présentation du Plan Nord, le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, M. Pierre Arcand, le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable des régions de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, M. Luc Blanchette et le député d'Abitibi-Est et adjoint parlementaire du ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, M. Guy Bourgeois, annoncent l'attribution de deux aides financières totalisant 551 875 $ aux Serres Gallichan et à la Fabrique de la paroisse Saint-André-de-la-Sarre. Ces projets permettront la réduction annuelle d'émissions de gaz à effet de serre (GES) de 463,4 t CO2eq/an, ce qui équivaut à retirer 136 véhicules légers des routes annuellement.

« Ce qui me réjouit tout particulièrement aujourd'hui, c'est que nous avons ici deux acteurs de la région qui décident d'emboîter le pas et de participer pleinement à la transition énergétique dont nous avons tracé les premiers jalons grâce à la Politique énergétique 2030. Nous n'avons pas à choisir entre environnement et prospérité économique : les deux vont de pair! », a déclaré M. Arcand.

« L'Abitibi-Témiscamingue ne cesse de faire preuve de progrès, ce sont deux projets qui auront certainement un impact sur la prospérité de notre région. Non seulement ils permettent à un organisme et à une entreprise d'ici de réduire de façon significative leur empreinte environnementale, mais ils leur permettent aussi d'investir dans un avenir qui sera meilleur pour tous », a ajouté le ministre Blanchette.

Les projets annoncés aujourd'hui sont financés par le Fonds vert, plus particulièrement par le programme ÉcoPerformance et le Programme de biomasse forestière résiduelle dans le cadre du Plan d'action 2013-2020 sur les changements climatiques.

« Ces projets de conversion énergétique contribueront à augmenter la compétitivité de notre secteur économique d'une part, et d'autre part, à préserver l'identité culturelle et historique d'un bâtiment qui fait partie du patrimoine religieux », a renchéri l'adjoint parlementaire de M. Arcand, M. Bourgeois.

« Grâce au Fonds vert, dont les revenus sont principalement issus du marché du carbone, le gouvernement soutient les entreprises dans leur transition vers un monde plus sobre en carbone. En plus de favoriser la relance et le développement durable de notre économie, cette mesure concrète, qui s'inscrit dans notre Plan d'action 2013-2020 sur les changements climatiques, nous permet de lutter, ensemble, contre les changements climatiques afin d'assurer une qualité de vie à nos enfants. Faisons-le pour eux! », a pour sa part affirmé le ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel.

Serres Gallichan

Le projet des Serres Gallichan vise à remplacer deux chaudières consommant des combustibles fossiles, en l'occurrence des huiles usées. L'équipement arrivant en fin de vie utile sera remplacé par une chaufferie à la biomasse forestière résiduelle alimentée aux granules de bois. La chaudière d'une capacité de 1 000 kW permettra de fournir l'énergie nécessaire au complexe de serres.

Sans l'aide financière provenant du Programme de biomasse forestière résiduelle, le système en place aurait été remplacé par des chaudières alimentées au mazout léger. L'aide accordée permettra ainsi d'éviter la consommation de près 130 000 litres de mazout léger, évitant du même coup l'émission de 343,5 tonnes de GES annuellement.

Fabrique de la paroisse Saint-André-de-la-Sarre

Présentement, l'église de la paroisse de Saint-André-de-la-Sarre est chauffée à l'aide de radiateurs à l'eau chaude qui sont alimentés par un système de chauffage central utilisant une chaudière au mazout léger. Le projet vise le remplacement de tous les radiateurs de l'église par des radiateurs en fonte remis à neuf et convertis à l'électricité.

Cette mesure permettra des économies annuelles de 44 127 litres de mazout léger et, conséquemment, une diminution des émissions de GES de 119,9 tonnes de CO2 équivalent.

« Je suis enchanté de l'aide d'ÉcoPerformance accordée par le gouvernement, qui permettra à notre paroisse de diminuer les coûts de chauffage de son église, de conserver son patrimoine religieux et de réduire son impact environnemental », a conclu M. Gilbert Barrette, de la Fabrique de la paroisse Saint-André-de-la-Sarre.

À propos de la Politique énergétique 2030

La Politique énergétique 2030 présente une vision rassembleuse et des cibles ambitieuses illustrant les progrès que tous les types de consommateurs, du citoyen à l'entreprise, sont invités à accomplir et dont ils bénéficieront directement. Elle indique comment le gouvernement accompagnera le consommateur dans toutes les étapes de la transition énergétique annoncée. C'est un pacte énergétique que le gouvernement propose pour opérer une transformation majeure du portrait énergétique québécois à l'horizon 2030.

Pour plus d'information, consultez le site http://politiqueenergetique.gouv.qc.ca

À propos du programme ÉcoPerformance

Financé par le Fonds vert et la quote-part des distributeurs d'énergie, le programme ÉcoPerformance a pour but de réduire les émissions de gaz à effet de serre et la consommation énergétique des organisations par le financement de projets ou de mesures liés à la consommation et à la production d'énergie, de même qu'à l'amélioration des procédés.

À propos du Programme de biomasse forestière résiduelle

Financé par le Fonds vert, le programme de biomasse forestière résiduelle a pour but de réduire les émissions de GES et la consommation de combustibles fossiles tout en valorisant la biomasse forestière résiduelle à des fins énergétiques. Il permet également de soutenir le développement d'infrastructures et de réseaux de distribution de la biomasse forestière résiduelle au Québec.

 

Sources :

Véronique Normandin

Gabrielle Fallu


Attachée de presse

Attachée de presse


Cabinet du ministre de

Cabinet du ministre des Forêts, de la


l'Énergie et des Ressources

Faune et des Parcs


naturelles, ministre

Tél. : 418 643-7295


responsable du Plan Nord et



ministre responsable de la



région de la Côte-Nord



418 643-7295






Valérie Pomerleau



Attachée politique et
responsable de bureau



Député d'Abitibi-Est, M. Guy
Bourgeois



819 354-6359


 

SOURCE Cabinet du ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles

Renseignements : Véronique Normandin, Attachée de presse, Cabinet du ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, 418 643-7295; Valérie Pomerleau, Attachée politique et responsable de bureau, Député d'Abitibi-Est, M. Guy Bourgeois, 819 354-6359; Gabrielle Fallu, Attachée de presse, Cabinet du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Tél. : 418 643-7295

RELATED LINKS
http://www.mern.gouv.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.