EDC prévoit un rebond des exportations de la Colombie-Britannique l'an prochain après de modestes gains en 2015

Les effets du repli des cours pétroliers seront annulés par le dynamisme des autres secteurs de l'économie très diversifiée de la province

VANCOUVER, le 4 nov. 2015 /CNW/ - La détente des cours de l'énergie, des métaux et des minerais bridera la croissance des exportations de la Colombie-Britannique cette année, mais la stabilisation des cours des produits de base et le dynamisme soutenu de l'économie américaine devraient participer à un regain de 6 % des exportations de la province en 2016, selon les nouvelles prévisions à l'exportation publiée par Exportation et développement Canada (EDC).

Dans sa livraison de l'automne 2015 des Prévisions à l'exportation, EDC prévoit une croissance des exportations de la Colombie-Britannique d'à peine 1 % en 2015 en raison d'une chute de 21 % de la valeur des exportations énergétiques et d'un recul de 5 % du côté des exportations de métaux, de minerais et d'autres produits industriels. Cette année, tous les autres secteurs dégageront une croissance à l'export. Le dynamisme sera le plus marqué dans la filière agroalimentaire où, de l'avis des spécialistes d'EDC, la croissance atteindra 23 %, éperonnée par le raffermissement de la demande en provenance du marché américain.

« La Colombie-Britannique est du nombre des provinces les plus diversifiées au chapitre de l'exportation, un trait qui l'a aidée à atténuer les répercussions du repli net et prolongé des cours de l'or noir cette année », a déclaré Peter Hall, l'économiste en chef d'EDC. « La Colombie-Britannique devrait profiter d'une légère ascension des cours pétroliers l'an prochain et de la poussée de la demande visant les exportations de ressources énergétiques, comme le gaz naturel et l'électricité. »

L'atonie de cours mondiaux des produits de base diminuera la valeur des exportations de métaux, de minerais et d'autres produits industriels de la Colombie-Britannique, et ce, malgré l'augmentation du volume des exportations. Au gré du redressement des cours en 2016, EDC table sur une hausse de 5 % du dynamisme de ce secteur.

La foresterie, dont la croissance a été exceptionnellement solide depuis le début de la décennie, représente plus du tiers des exportations de la Colombie-Britannique. EDC constate, en dépit du maintien d'une croissance de 5 % en 2015 et en 2016, que le resserrement prononcé de l'offre de fibre résultant de l'infestation du dendroctone du pin ponderosa et la concurrence sur le marché chinois provenant des grumes bon marché de la Russie entraîneront une décélération progressive de la croissance.

« La Chine et d'autres pays asiatiques sont des marchés de premier plan pour les exportations de la Colombie-Britannique, notamment des produits forestiers », a souligné M. Hall. « La demande exprimée par ces pays, conjuguée au renforcement continu de l'économie américaine, contribuera à générer une robuste croissance à l'export à l'ensemble des secteurs en 2016. »

M. Hall a fait remarquer que l'accord de libre-échange entre le Canada et la Corée du Sud n'a pas amélioré de façon sensible les chiffres des exportations cette année, et que les entreprises devraient commencer à ressentir les effets positifs de cet accord durant la seconde moitié de 2016.

EDC est la première société d'assurance et de financement auprès des petites entreprises canadiennes qui vendent à l'étranger ou y exercent des activités. EDC offre une foule de services, notamment le Programme de garanties d'exportations pour aider les exportateurs à accéder à plus de financement, la Garantie de facilité de change pour aider les exportateurs à gérer le risque de change et l'Assurance risques politiques couvrant jusqu'à 90 % des pertes résultant de risques politiques sur des marchés étrangers.

L'équipe des Services économiques d'EDC compte dans ses rangs certains des plus éminents spécialistes du commerce extérieur du Canada. Cette équipe met gratuitement au service des entreprises canadiennes son expertise afin de les aider à augmenter leurs ventes à l'étranger et à gérer les risques sur les marchés où ils sont présents. Publication semestrielle, les Prévisions à l'exportation d'EDC présentent la dernière conjoncture mondiale des exportations, les perspectives liées aux principales tendances économiques ainsi que les stratégies d'exportation visant à aider les entreprises canadiennes à maximiser leur croissance sur les marchés. Les Prévisions analysent aussi un éventail de risques auxquels les exportateurs doivent se préparer.

Veuillez visiter la page Prévisions à l'exportation : Automne 2015 pour le rapport complet.

À propos d'EDC

Organisme de financement du commerce extérieur du Canada, EDC offre des solutions de financement et d'assurance au pays et partout ailleurs dans le monde afin d'aider les entreprises canadiennes de toutes tailles à profiter des débouchés sur le marché international. En tant que société d'État exerçant ses activités dans un souci de rentabilité et appliquant des principes commerciaux, EDC travaille avec des institutions financières des secteurs privé et public dans le but de renforcer la capacité des entreprises canadiennes de s'implanter sur les marchés étrangers et d'y investir.

Pour en savoir plus au sujet des façons dont EDC peut aider votre entreprise, veuillez visiter le www.edc.ca.

 

SOURCE Exportation et développement Canada

Renseignements : Porte-parole : Simon Forsyth, Exportation et développement Canada, (613) 598-3852, siforsyth@edc.ca

RELATED LINKS
http://www.edc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.