EDC facilite des échanges commerciaux canadiens de 82,8 milliards de dollars
par un nombre record d'entreprises en 2009

OTTAWA, le 25 févr. /CNW Telbec/ - Exportation et développement Canada (EDC) a annoncé aujourd'hui un volume d'activités total de 82,8 milliards de dollars avec un nombre record de 8 469 entreprises canadiennes, malgré un déclin des exportations canadiennes de 24 % en 2009.

"La récession et l'étranglement du crédit ont limité les capacités des institutions financières d'appuyer pleinement les entreprises canadiennes, ce qui a accru la demande de nos produits financiers au dernier trimestre de 2008 et tout au long de 2009", a déclaré Eric Siegel, président et chef de la direction d'EDC.

L'an dernier, le gouvernement du Canada a demandé à EDC d'accroître le crédit intérieur offert aux entreprises canadiennes durant la crise du crédit. En étroite collaboration avec les banques privées canadiennes, la Banque de développement du Canada (BDC), les sociétés d'assurance crédit et de cautionnement, EDC a accru sa capacité de servir les entreprises canadiennes durant le ralentissement économique et a ajouté 2,5 milliards de dollars de crédit sur le marché intérieur canadien, au moment où les besoins étaient les plus criants.

Les activités d'EDC sur le marché canadien ont aidé directement 208 entreprises à réaliser leurs activités commerciales au Canada en 2009. EDC continuera d'appuyer les transactions sur le marché canadien pendant toute la durée de ses pouvoirs sur ce marché. En outre, EDC a accru de 20 % le volume des activités réalisées en partenariat avec les banques canadiennes, la BDC, les sociétés de cautionnement et les autres institutions financières au Canada et à l'étranger, pour le porter à 16,9 milliards de dollars.

Le volume d'activités d'EDC sur les marchés émergents s'est établi à 18,7 milliards de dollars, soit un déclin de 15 % par rapport à 2008, mais moins que le recul global des exportations canadiennes. De même, le volume d'activités d'EDC liées à l'investissement direct canadien à l'étranger s'est chiffré à 4 milliards de dollars, en baisse de 15 % par rapport à 2008.

EDC a continué d'élargir la présence régionale au Canada et a rapproché ses services des exportateurs et de ses partenaires stratégiques dans les régions exportatrices, en ouvrant de nouveaux bureaux à Saint-Laurent et à Drummondville. EDC a maintenant 17 bureaux au Canada. EDC a aussi élargi son réseau international en établissant une nouvelle représentation permanente à Lima, au Pérou, pour servir les exportateurs vers la région andine. EDC a maintenant 14 représentations internationales.

Le bénéfice net d'EDC en 2009 a été de 258 millions de dollars, en hausse de 52 millions de dollars par rapport à 2008. Les principaux facteurs qui ont influé sur les bénéfices nets sont une hausse du revenu net de financement et de placement et une augmentation de la provision pour pertes sur créances. La hausse du revenu net de financement et de placement en 2009 s'explique par une baisse des frais d'intérêt, elle-même attribuable au fait que la préférence des investisseurs pour les titres émis par des émetteurs de qualité durant la crise du crédit a permis à EDC d'emprunter à des taux plus favorables. EDC a inscrit une provision pour perte pour créances sur prêt de 431 millions de dollars en 2009, en hausse de 85 millions de dollars par rapport à 2008, à cause de la détérioration du crédit dans son portefeuille de prêt.

Voici quelques autres résultats financiers importants :

    
    -   EDC a fourni pour 4,5 milliards de dollars de solutions financières
        commerciales au secteur de l'automobile du Canada, soit 3,2 milliards
        de dollars d'assurance-comptes clients et 1 milliard de dollars de
        financement;

    -   EDC a fourni des solutions financières commerciales de 16 milliards
        de dollars au secteur forestier du Canada (bois d'œuvre, pâtes et
        papiers), soit 15 milliards de dollars d'assurance-comptes clients et
        870 millions de dollars de financement;

    -   L'actif d'EDC a diminué de 6,7 %, pour se situer à 32,9 milliards de
        dollars, par rapport au 31 décembre 2008, en raison de la vigueur du
        dollar canadien;

    -   La provision totale pour pertes sur prêts et pour les demandes
        d'indemnisation s'élevait à 3,2 milliards de dollars au 31 décembre
        2009;

    -   Au 31 décembre 2009, le total du capital versé, les bénéfices non
        répartis (y compris autre résultat global accumulé) et les provisions
        se chiffraient à 9,8 milliards de dollars;

    -   La part des prêts douteux en pourcentage de l'encours des prêts bruts
        est passée de 2,9 % à la fin de 2008 à 3,4 % au 31 décembre 2009;

    -   Le nombre d'indemnités versées était de 2 339, soit une hausse de
        59 % par rapport à 2008. Leur valeur monétaire a été de 258 millions
        de dollars, comparativement à 104 millions de dollars en 2008;

    -   Les dépenses administratives ont augmenté de 3 %, pour se situer à
        246 millions de dollars, comparativement à 240 millions de dollars en
        2008.
    

L'année dernière a aussi été marquée par plusieurs appuis du gouvernement du Canada au modèle de fonctionnement et aux pratiques de gestion d'EDC, y compris :

    
    -   un solide appui au mandat et au modèle d'affaires d'EDC après
        l'examen législatif décennal obligatoire effectué par le
        gouvernement, qui s'est achevé en 2009. Le gouvernement a fait
        remarquer qu'EDC joue un rôle essentiel afin de renforcer la capacité
        concurrentielle du Canada et de favoriser sa réussite sur les marchés
        internationaux;

    -   après un examen spécial achevé en 2009, la vérificatrice générale du
        Canada a fait remarquer qu'EDC "dispose des éléments essentiels à un
        cadre de gouvernance efficace" et "s'est dotée d'un processus de
        planification stratégique générale qui lui permet d'orienter avec
        clarté ses activités";

    -   un examen de la Directive en matière d'évaluation environnementale
        d'EDC effectué en juin 2009 par le Bureau du vérificateur général du
        Canada a révélé que les politiques environnementales de la Société
        reflètent les pratiques exemplaires internationales.
    

Organisme de crédit à l'exportation du Canada, EDC offre des solutions commerciales novatrices pour aider les exportateurs et les investisseurs canadiens à réussir sur les marchés mondiaux. Chaque année, plus de 8 400 entreprises canadiennes et leurs clients étrangers tirent profit de ses connaissances et de ses partenariats pour faire des affaires sur environ 200 marchés. Société financièrement autonome, EDC est un chef de file reconnu dans l'établissement de rapports financiers et l'analyse économique. Elle figure parmi les 100 meilleurs employeurs du Canada pour la neuvième année consécutive.

SOURCE Exportation et développement Canada

Renseignements : Renseignements: Personne-ressource pour les médias: Phil Taylor, Exportation et développement Canada, Tél.: (613) 598-2904, BlackBerry: ptaylor@edc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.