Écogestion des chantiers de construction, de rénovation et de démolition - Québec dévoile le premier plan d'action de réduction à la source

MONTRÉAL, le 19 févr. 2016 /CNW Telbec/ - Profitant de leur présence au 19e congrès annuel du Regroupement des Récupérateurs et des Recycleurs de Matériaux de Construction et de Démolition du Québec, le député de Maskinongé et adjoint parlementaire du ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. Marc H. Plante, et le président-directeur général de RECYC-QUÉBEC, M. Dany Michaud, ont eu le plaisir de dévoiler hier, au nom du ministre David Heurtel, le plan d'action 2016-2017 du Comité mixte sur la réduction à la source.

Le plan d'action 2016-2017 du Comité mixte sur la réduction à la source vise à faire de la réduction à la source un levier d'action prioritaire tout en démontrant que des initiatives peuvent être déployées rapidement et apporter des résultats positifs et concrets. Rappelons que la mise en œuvre du chantier sur la réduction à la source a été annoncée en novembre 2014 par le ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel, et que ce chantier bénéficie d'une enveloppe globale de 3 M$. Dans le cadre du plan d'action qui en découle, deux appels de propositions administrés par RECYC-QUÉBEC, et destinés à lutter contre le gaspillage alimentaire et à soutenir la mise sur pied de projets d'écogestion de chantiers de construction, de rénovation et de démolition (CRD), sont officiellement lancés aujourd'hui.

« Dotés d'une enveloppe de 1,9 M$, ces appels de propositions constituent la première étape de mise en œuvre du plan d'action ainsi que le premier jalon d'une stratégie qui permettra de stimuler l'adoption de comportements plus responsables au sein de la hiérarchie des 3RV-E (réduction à la source, réemploi, recyclage, valorisation et élimination). Ces projets, qui prendront forme au cours des 18 prochains mois, contribueront à jeter de nouvelles bases afin de faire du Québec un chef de file dans la lutte contre les changements climatiques. De tels projets auront aussi des retombées positives au chapitre de la réduction des gaz à effet de serre et favoriseront la relance économique », a souligné l'adjoint parlementaire du ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. Marc H. Plante.

Encourager les projets d'écogestion de chantier

À l'heure actuelle, le secteur de la construction, de la rénovation et de la démolition représente 22 % des matières éliminées, ce qui en fait le deuxième type de matières en importance au Québec. RECYC-QUÉBEC souhaite donc financer des projets pour prévenir l'utilisation de matières neuves et le gaspillage, la perte, la dégradation ou le rejet de matériaux, et ce, à n'importe quelle étape du cycle de vie d'un bâtiment.

« Ce nouvel appel de propositions constitue un grand pas en avant dans ce secteur d'activité clé en matière de réduction à la source. Les projets novateurs qui seront choisis devront notamment permettre à l'industrie de mieux se coordonner sur le terrain, que ce soit pour l'augmentation de la quantité de matériaux détournés à des fins de réemploi, pour la réalisation d'importantes économies ou pour la réduction de la quantité de GES produits par l'extraction des matières premières. Pour créer le changement, il faut agir autrement », a ajouté M. Plante.

Lutter contre le gaspillage alimentaire 

Afin de stimuler l'obtention de résultats concrets dans la lutte contre le gaspillage alimentaire, RECYC-QUÉBEC souhaite financer des projets pour prévenir ou réduire les pertes ou le gaspillage d'aliments destinés à la consommation humaine. Cela pourrait se traduire par un projet pilote, par une mesure incitative ou par la mise en œuvre d'une solution innovante, pour ne nommer que ces exemples.

« À l'échelle mondiale, on estime que près du tiers de la production alimentaire destinée à la consommation humaine est gaspillé. La lutte contre le gaspillage alimentaire est devenue non seulement nécessaire, mais incontournable, que ce soit pour contrer l'augmentation inutile des émissions de GES, l'augmentation importante du coût des aliments ou les impacts négatifs sur les revenus des agriculteurs et des consommateurs. Nous sommes convaincus que les acteurs et intervenants de la chaîne d'approvisionnement, du champ à l'assiette, peuvent renverser cette tendance. Par cet appel de propositions, nous voulons sensibiliser autant les citoyens, qui sont responsables de 47 % du gaspillage, que les industries et entreprises, pour les amener à modifier leurs habitudes, et surtout les soutenir concrètement dans ce virage », a conclu M. Dany Michaud.

Cet appel de propositions vise notamment les projets issus des secteurs agricole, industriel, du transport et de la distribution, de la restauration et de l'hôtellerie, de la vente au détail et des initiatives citoyennes.

Le plan d'action 2016-2017 du Comité mixte sur la réduction à la source, de même que les critères de sélection et les détails sur la période de candidature portant sur ces appels de propositions, peuvent être consultés sur le site Web de RECYC-QUÉBEC au www.recyc-quebec.gouv.qc.ca.

Relevant de RECYC-QUÉBEC, le Comité mixte sur la réduction à la source regroupe une vingtaine de représentants de sphères d'activités variées comme le commerce de détail, l'environnement, les services financiers ainsi que le secteur manufacturier, le secteur municipal et le secteur du bâtiment.

RECYC-QUÉBEC est une société d'État créée en 1990 et qui a pour objectif de promouvoir, de développer et de favoriser la réduction, le réemploi, la récupération et le recyclage de contenants, d'emballages, de matières ou de produits ainsi que leur valorisation dans une perspective de conservation des ressources.

 

SOURCE :
Mylène Gaudreau
Attachée de presse
Cabinet du ministre
du Développement durable,
de l'Environnement et de
la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :
Martin Lanouette
Attaché de presse et conseiller en communication
RECYC-QUÉBEC
Tél. : 514 351-7838
medias@recyc-quebec.gouv.qc.ca

 

 

SOURCE Cabinet du ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

Renseignements : SOURCE : Mylène Gaudreau, Attachée de presse, Cabinet du ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Tél. : 418 521-3911; INFORMATION : Martin Lanouette, Attaché de presse et conseiller en communication, RECYC-QUÉBEC, Tél. : 514 351-7838, medias@recyc-quebec.gouv.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.