Éclosion de légionellose à Berthierville - État de la situation

JOLIETTE, QC, le 27 août 2015 /CNW Telbec/ - Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière et la Ville de Berthierville souhaitent faire le point au sujet de l'éclosion de légionellose et des actions posées depuis le début de celle-ci.

Les premiers cas confirmés ont été déclarés le 20 août dernier. En date du 27 août 2015, 18 cas ont été déclarés par laboratoire, dont deux décès.

Les mesures mises en place pour contrôler la situation à Berthierville

Les éclosions de légionellose ont été fréquemment associées à des aérosols contaminés provenant de tours de refroidissement à l'eau. Trois tours de refroidissement ont été identifiées sur le territoire de la municipalité de Berthierville. Des échantillons d'eau ont été prélevés sur chacune d'entre elles et, par mesure préventive, une procédure de décontamination a également été effectuée sur chacune de ces tours.

Le 22 août, les dirigeants du CISSS ont été informés par la Ville de Berthierville d'irrégularités au dossier d'entretien de la tour de refroidissement de l'aréna qui auraient pu engendrer des risques à la population. La Direction de santé publique (DSPublique) du CISSS a contacté la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) afin que des démarches soient entreprises pour faire la lumière sur la situation. Dès ce moment, la tour de refroidissement à l'eau de l'aréna a été arrêtée, et ce, jusqu'à nouvel ordre. Le CISSS travaille en collaboration avec les organisations impliquées.

Avec les résultats connus de l'enquête à ce moment-ci, le CISSS considère la tour de refroidissement de l'aréna comme source probable de contamination. Ce qui pourrait vouloir dire que la source de contamination ne serait plus présente depuis le 22 août puisque celle-ci a été arrêtée à cette date. Par contre, compte tenu de la période d'incubation de la maladie qui est d'environ 10 jours, il pourrait y avoir de nouveaux cas déclarés jusqu'au début septembre. L'enquête est toujours ouverte et les autorités demeurent vigilantes.

Ce qu'est cette maladie

La légionellose est une maladie infectieuse peu fréquente au Québec. Elle est causée par une bactérie appelée Legionella. C'est une infection des poumons (pneumonie) dont les symptômes sont de la fièvre, des frissons, de la toux et des difficultés respiratoires. Elle peut aussi causer un mal de tête, des douleurs musculaires ou des troubles digestifs (perte d'appétit, nausées, vomissements ou diarrhée). La maladie peut être assez grave pour entraîner une hospitalisation. La légionellose est traitée par des antibiotiques.

Les personnes à risque

Certaines personnes sont plus à risque de développer l'infection au contact de la bactérie :

  • les personnes âgées de 50 ans et plus;
  • les fumeurs;
  • les grands consommateurs d'alcool (10 consommations et plus par semaine pour les femmes, et 15 consommations et plus par semaine pour les hommes);
  • ceux ayant une maladie chronique (ex. : diabète, maladie pulmonaire, cardiaque ou rénale);
  • ceux ayant un système immunitaire affaibli (ex. : cancer, transplantation, infection par le VIH).

En présence de symptômes énumérés ci-dessus, il est conseillé de contacter Info‑Santé au 8-1-1, de consulter rapidement son médecin ou de se présenter à l'urgence.

La bactérie dans l'environnement

La bactérie Legionella est répandue partout dans l'environnement, dans les eaux naturelles et artificielles. Elle se multiplie surtout dans l'eau ayant une température entre 32 et 45 °C. Cela pourrait être le cas dans des tours de refroidissement à l'eau, les spas ou les humidificateurs mal entretenus, ou encore des chauffe-eau réglés à une température inférieure à 60 °C. La DSPublique souhaite rappeler à la population qu'il est donc important de maintenir une température suffisamment élevée dans les chauffe-eau, soit 60 °C, pour empêcher la multiplication des bactéries et leur dispersion dans les tuyaux d'eau chaude jusqu'aux robinets et aux pommes de douche.

La transmission de la légionellose

La maladie se transmet par inhalation de fines gouttelettes d'eau contaminée en suspension dans l'air (aérosol).  La maladie ne se transmet pas d'une personne malade à une autre. Elle ne s'attrape pas en buvant de l'eau contaminée. Elle survient en général 2 à 10 jours après qu'une personne ait été exposée et infectée par la bactérie.

Complément d'information

Plus d'informations sur la légionellose et les mesures de prévention : http://sante.gouv.qc.ca/problemes-de-sante/legionellose/#prevention.

 

SOURCE Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière

Renseignements : Pascale Lamy, Adjointe au PDG - Relations médias par intérim, Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière, Téléphone : 450 759-5333, poste 2685, pascale.lamy@ssss.gouv.qc.ca

RELATED LINKS
http://www.agencelanaudiere.qc.ca

Profil de l'entreprise

Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.