Durant la récession mondiale, le piratage de logiciels sur PC au Canada est à
son plus bas

Une étude révèle que la valeur commerciale des logiciels illégaux atteint 51,4 milliards $ à l'échelle mondiale

TORONTO, le 11 mai /CNW/ - En 2009, les installations de logiciels sans licence sur les ordinateurs personnels (PC) ont diminué de 32 à 29 pour cent au Canada, représentant une valeur commerciale de 943 millions $, selon la septième étude annuelle de la Global Software Piracy Study, publiée par la Business Software Alliance (BSA).

L'étude annuelle, menée par IDC, le cabinet de recherche et de prévision du marché infotechnologique mondial, estime les taux de piratage de logiciels sur PC mondiaux et la valeur commerciale des logiciels sans licence au sein de 111 pays, en amassant plus de 182 entrées de données discrètes et en évaluant les tendances locales concernant les PC et les logiciels par une combinaison de recherches exclusives, de sondages auprès des utilisateurs finaux et de rapports de suivi.

"Établi à 29 pour cent, le taux de piratage de logiciels au Canada est le plus faible jamais enregistré, démontrant ainsi le progrès qui peut être fait grâce à une meilleure sensibilisation du consommateur, à de meilleurs programmes de légalisation par les entreprises de logiciels et à de meilleures applications des règles d'octroi de licence", a déclaré Michael Murphy, président du comité canadien de la BSA. "Au fur et à mesure que nous émergerons de la récession économique mondiale, la plus dure depuis trente ans, la BSA continuera de sensibiliser le gouvernement, les entreprises et les consommateurs à propos des risques du piratage de logiciels, et sur le véritable effet que ce phénomène a sur l'économie canadienne."

Malgré la récession économique mondiale, l'étude a révélé que le piratage de logiciels sur PC a diminué dans plusieurs marchés mondiaux, connaissant une baisse dans 54 économies et une hausse dans seulement 19 pays. Cependant, le taux de piratage mondial a augmenté de 41 à 43 pour cent, s'expliquant en grande partie par la croissance de grands marchés de piratage comme la Chine, l'Inde et le Brésil, qui ont augmenté leur part du marché mondial de logiciels. À l'échelle internationale, la valeur commerciale des logiciels piratés en 2009 est de 51,4 milliards $.

D'autres conclusions de l'étude révèlent que :

    
        -  La croissance de livraison de PC au Canada a baissé de quatre pour
           cent en 2008, tandis que les livraisons aux consommateurs ont
           augmenté de deux pour cent. Plus de 75 pour cent des logiciels
           déployés en 2009 étaient destinés aux consommateurs, et plus les
           livraisons de logiciels augmentent, plus la baisse du piratage est
           considérable.

        -  Le piratage de logiciels sur PC a baissé dans 54 des 111 pays
           étudiés; cependant, le taux mondial de piratage a augmenté,
           passant de 41 pour cent en 2008, à 43 pour cent en 2009, en raison
           d'une croissance exponentielle de déploiements de logiciels PC
           dans les économies émergentes.

        -  Les États-Unis, le Japon et le Luxembourg continuent de maintenir
           les plus faibles taux parmi les pays sondés (20, 21 et 21 pour
           cent, respectivement); parmi les pays avec des taux de piratage de
           90 pour cent ou plus, figurent la Géorgie, le Zimbabwe et la
           Moldavie.

        -  Pour chaque tranche de 100 $ provenant d'un logiciel vendu
           légalement, l'équivalent d'une valeur de 75 $ additionnelle a été
           piraté.

        -  Les facteurs qui ont contribué à la baisse du piratage comprennent
           notamment les programmes de légalisation des commerçants, les
           campagnes de sensibilisation gouvernementales et industrielles,
           les mesures d'application et les changements technologiques, tels
           qu'une hausse du déploiement de la gestion numérique des droits
           (GND) et une meilleure utilisation de la gestion de biens
           logiciels.

        -  Les facteurs favorisant de hauts taux de piratage comprennent une
           croissance rapide du marché des consommateurs de PC, une plus
           grande activité dans les parcs d'anciens ordinateurs, où la
           présence de logiciels sans licence est plus courante, et la
           sophistication grandissante de pirates informatiques et de
           cybercriminels.
    

"L'étude sur le piratage mondial de la BSA/IDC démontre que du progrès a été fait dans la lutte mondiale contre le piratage de logiciels en 2009, mais la variation marginale n'est pas suffisante", a déclaré Robert Holleyman, président et chef de la direction de la BSA. "Le piratage limite l'innovation infotechnologique, la création d'emplois et la croissance économique locale, et elle prive les gouvernements de recettes fiscales importantes. Le rapport révèle clairement que les gouvernements mondiaux doivent redoubler leurs efforts pour combattre le vol de logiciels."

L'étude sur le piratage mondial de la BSA/IDC 2009 couvre le piratage de tous les logiciels sur PC, y compris les ordinateurs de bureau, les ordinateurs portatifs et les ultra-portables, comme les miniportables. Cela comprend les systèmes d'exploitation, les logiciels d'exploitation, tels que les bases de données et les trousses de sécurité, et les logiciels d'application. L'étude jette également un regard aux logiciels gratuits légitimes et les logiciels libres. L'étude n'a pas tenu compte des logiciels utilisés sur des serveurs ou des ordinateurs centraux.

Pour des détails complets sur la méthodologie d'IDC ou pour obtenir une copie de l'étude, veuillez consulter le www.bsa.org/globalstudy.

À propos de la BSA

La Business Software Alliance (www.bsa.org) est le principal organisme consacré à la promotion d'un monde numérique légal et sécuritaire. Elle est le porte-parole de l'industrie mondiale du logiciel et de ses partenaires constructeurs auprès des pouvoirs publics et sur le marché international. Ses adhérents représentent l'un des secteurs d'industrie qui connaissent la croissance la plus rapide dans le monde. Les campagnes de la BSA soutiennent l'innovation technologique grâce à des initiatives d'éducation et de réglementation en faveur de la protection de la propriété intellectuelle, de la cybersécurité, des échanges et du commerce électronique. La BSA regroupe notamment les membres suivants : Adobe, Apple, Autodesk, Bentley Systems, CNC Software/Mastercam, Corel, CyberLink, Dassault Systèmes SolidWorks Corporation, Embarcadero, McAfee, Microsoft, Minitab, PTC, Quark, Quest Software, Rosetta Stone, Siemens, Sybase, Symantec et The MathWorks.

À propos de l'IDC

International Data Corporation (IDC) est le premier groupe mondial de veille, de conseil et d'organisation d'événements sur les marchés des technologies de l'information, des télécommunications et des technologies grand public. IDC aide les spécialistes des systèmes d'information, les responsables d'entreprise et les milieux financiers à appuyer sur des faits leurs stratégies et leurs achats de technologies. Son réseau de plus de 1 000 analystes lui apporte une connaissance internationale, régionale et locale sur des opportunités et des grandes évolutions technologiques et industrielles dans plus de 110 pays du monde. Depuis plus de 46 ans, IDC fournit à ses clients des avis stratégiques qui les aident à atteindre leurs objectifs opérationnels. IDC est une filiale d'IDG, premier groupe mondial de presse, d'études et d'organisation d'événements dans le domaine des technologies. Pour en savoir plus sur IDC, consultez le www.idc.com.

SOURCE BSA | The Software Alliance

Renseignements : Renseignements: Megan Ramsay, (416) 413-4602, megan.ramsay@hillandknowlton.ca; Melita Vega, (416) 413-4743, melita.vega@hillandknowlton.ca

Profil de l'entreprise

BSA | The Software Alliance

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.