Du personnel enseignant et de soutien bloquent actuellement le Casino de Montréal

LONGUEUIL, QC, le 12 nov. 2015 /CNW Telbec/ - C'est plus de 1000 enseignantes, enseignants et personnel de soutien du Syndicat de Champlain (CSQ) ainsi que de l'Association des professeurs de Lignery (CSQ), du Syndicat de l'enseignement du Haut-Richelieu (CSQ) et du Syndicat des professionnelles et professionnels de la Montérégie (CSQ), qui bloquent actuellement l'entrée du Casino de Montréal afin de perturber une source importante de revenus de l'État et ainsi ajouter une pression supplémentaire.

En plus de ce blocage, le réseau de l'éducation de la Montérégie participe aussi à une marche qui se terminera par un rassemblement au bureau du ministère de l'Éducation à Montréal. Il y a donc 5000 personnes qui ont marchées dans les rues du quartier Ville-Marie, afin de manifester leur mécontentement face aux mesures d'austérité. Cette première journée de grève de la 2e phase d'intensification des moyens de pression est également de plusieurs actions qui ont lieu partout dans la province.

Ces actions permettront notamment de revendiquer un investissement adéquat dans les services publics, d'exiger de meilleures conditions de travail afin d'offrir une éducation de qualité et de défendre le système d'éducation public. C'est donc avec enthousiasme et détermination que le personnel de l'éducation a fait valoir ses revendications.

« Le gouvernement est insensible et sacrifie le bien commun au profit de l'économie, en faisant la sourde oreille à nos revendications. Aujourd'hui, il y a des milliers d'enseignantes, enseignants et personnel de soutien dans la rue. Continuons cette mobilisation historique afin qu'il n'ait d'autres choix que de nous écouter  », de dire Éric Gingras, président du Syndicat de Champlain.

Cette deuxième journée de grève est une réussite et la mobilisation des travailleuses et travailleurs des secteurs public et parapublic  des différentes régions du Québec, permet de faire entendre un message clair à la population et au gouvernement : nous exigeons une réelle amélioration des conditions de travail et du réseau de l'éducation et ce, dans une entente négociée.

Les membres du Syndicat de Champlain ont voté en faveur d'un mandat de grève de 6 jours à exercer en Front commun, selon la conjoncture des négociations. Cette phase actuelle d'intensification des  moyens de pression repose sur la mobilisation des travailleuses et des travailleurs des secteurs public et parapublic. Près de 230 000 travailleuses et travailleurs des régions de l'Estrie, de la Montérégie, du Centre-du-Québec, de la Mauricie, de Québec-Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent, de la Côte-Nord, de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, les fonctionnaires et ouvriers de la fonction publique du Québec ainsi que de l'Agence du revenu du Québec, tiennent des moyens de pression aujourd'hui.

Profil du Syndicat de Champlain

Le Syndicat de Champlain (CSQ) est le syndicat local qui compte le plus de membres avec 10 016 personnes issues du domaine de l'éducation, dont 8000 enseignantes et enseignants et 2000 membres du personnel de soutien qui travaillent pour les Commissions scolaires des Patriotes, Marie-Victorin et Vallée-des-Tisserands

 

SOURCE Syndicat de Champlain (CSQ)

Renseignements : Annabelle Sirois, Conseillère en communications, Syndicat de Champlain, Bureau : 450.462.2581 poste 134, Cellulaire : 514-348-6318

RELATED LINKS
www.syndicatchamplain.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.