Drames dans des CHSLD à Montréal - Les aînés ne sont pas une priorité des libéraux, constate François Paradis

QUÉBEC, le 2 déc. 2015 /CNW Telbec/ - Alors que de tragiques drames humains se multiplient dans les CHSLD du Québec, le porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière de santé, d'aînés et député de Lévis, François Paradis, estime que l'heure n'est plus à la réflexion, mais à l'action. Il est temps que la ministre responsable des aînés, Francine Charbonneau, se lève et mette en place de véritables solutions pour le bien de nos aînés.

À l'Assemblée nationale, François Paradis a indiqué que sa formation politique a déjà proposé plusieurs mesures concrètes pour les aînés. « Samedi dernier, une dame de Montréal a chuté brutalement de son fauteuil roulant et se retrouve aujourd'hui avec la hanche brisée et le visage tuméfié. Mardi, on apprenait dans ces rapports de coroners que deux aînés sont morts étouffés en mangeant des sandwichs dans le même CHSLD en l'espace de quelque mois. Des solutions existent, mais encore faut-il qu'on les applique. Même s'il a en main des balises du Protecteur du Citoyen et d'un comité de sages, le gouvernement tarde à diffuser les normes qui permettront l'installation de caméras de surveillance dans les chambres des CHSLD et résidences pour aînés », a déclaré François Paradis.

Le caquiste propose également que les préposés aux bénéficiaires soient soumis à des normes professionnelles sous l'égide d'une corporation. De plus, il demande une révision de la politique alimentaire dans les CHSLD.

« Ça ne règlera pas tout, mais ce sera mieux que le statu quo. Les rapports du coroner sur la mort des aînés qui se sont étouffés en mangeant des sandwichs témoignent de la nécessité de revoir à la fois la formation des préposés aux bénéficiaires qui aident les aînés à manger, mais aussi la politique alimentaire dans les CHSLD. Le manque de surveillance pendant les repas a entrainé la mort de vingt ainés depuis trois ans », a déploré François Paradis, ajoutant qu'il y a toujours des lacunes importantes dans la planification, l'organisation des repas et sur le manque de personnel au cours de ceux-ci.

Le député de Lévis a rappelé qu'il a récemment révélé que plus de 3 500 ainés attendent une place permanente dans un CHSLD. Dans certains endroits, le temps d'attente peut être de 4 années. « Pourquoi ne pas publier sur le site Internet du ministère de la Santé un portrait de l'attente pour chaque CHSLD afin que les ainés et leurs familles qui cherchent une place puissent effectuer un choix éclairé en fonction de l'attente? Je me réjouis que le ministre de la Santé accepte enfin ma proposition et qu'il annonce la mise en place de cet outil important », de conclure François Paradis.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Samuel Poulin, Attaché de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-254-3754, samuel.poulin@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.