Dove lance #MaBeautéMonChoix pour célébrer les femmes qui embrassent leur beauté et la façon dont elle définit leurs réalisations

Les trois quarts (75 %) des Canadiennes croient qu'elles reçoivent plus de compliments pour leur apparence que pour leurs réalisations professionnelles

TORONTO, le 28 juin 2016 /CNW/ - Qu'ont en commun une artiste burlesque, une avocate, une poète, une blogueuse, une mannequin et une femme plus âgée à l'élégance excentrique? Ces femmes ont toutes refusé de laisser les jugements sur leur beauté et leur apparence faire obstacle à leurs réalisations. C'est pour cette raison qu'elles ont été choisies pour raconter leur histoire dans le cadre de la nouvelle campagne Ma beauté, mon choix.

Dove sait que les femmes sont constamment soumises au regard des autres et qu'elles subissent ainsi la pression de devoir ressembler à l'idée qu'on se fait d'elles, peu importe l'avenue qu'elles empruntent dans la vie. Selon le rapport mondial sur la beauté et la confiance de Dove (The Dove Global Beauty Confidence Report), même si huit Canadiennes sur dix croient que chaque femme a une part de beauté, nombreuses sont celles qui se sentent limitées par leur apparence. Ainsi, neuf Canadiennes sur dix ont avoué avoir déjà annulé des activités importantes, par exemple une sortie mondaine, lorsqu'elles n'étaient pas à l'aise avec leur apparence.

Pour s'attaquer à ce problème et inciter les femmes de partout à s'affranchir des diktats de la beauté qui les empêchent d'avancer, Dove lance la vidéo Ma beauté, mon choix, qui présente les histoires vraies de neuf femmes remarquables. Affichant toutes avec fierté leur caractère unique, ces femmes ont en commun d'avoir remis en question et surmonté le jugement des autres au sujet de leur apparence.

Trois Canadiennes ont participé à la vidéo :

  • Judith, 66 ans, de Montréal, révèle comment elle vieillit à sa façon. En tant que psychologue, elle n'a modifié ni son allure ni son apparence et elle ne s'est pas pliée aux normes sociales associées à sa profession.
  • Elaine, 32 ans, de Toronto, raconte comment, après avoir subi les moqueries de ses camarades de classe à cause de l'espace entre ses dents et s'être souvent fait conseiller de se « faire refaire les dents », elle a produit une vidéo où elle explique ce qui fait que sa beauté est unique. Au moyen de son blogue et de ses vidéos, elle souhaite maintenant inspirer les autres à célébrer leurs propres différences.
  • Marcia, 33 ans, avocate en droit de la famille réputée à Montréal et bénévole pour des causes qui touchent les femmes, décrit comment on l'a souvent complimentée sur son apparence et comment elle a dû redoubler d'efforts pour mettre ses réalisations professionnelles à l'avant-plan. Cela l'a poussée à réussir encore davantage et aujourd'hui, elle est une membre influente de la communauté juridique.

Comme les femmes en vedette dans la vidéo Ma beauté, mon choix, huit Canadiennes sur dix affirment qu'elles suivraient plutôt leur goût personnel que l'opinion des autres quant à ce qui est beau. Toutefois, ce n'est pas toujours facile. Selon le rapport mondial sur la beauté et la confiance de Dove (The Dove Global Beauty Confidence Report), les trois quarts (75 %) des Canadiennes croient qu'elles reçoivent plus de compliments pour leur apparence que pour leurs réalisations professionnelles, un élément que soulève Marcia dans la vidéo.

« J'étais ravie d'avoir l'occasion de raconter mon histoire dans la vidéo et j'espère sincèrement que cela incitera d'autres femmes ayant vécu des expériences semblables à voir leur beauté comme une force », souligne Marcia.

Parmi les autres femmes présentées dans la vidéo Ma beauté, mon choix, mentionnons :

  • Grace, 41 ans, une artiste burlesque de New York, qui se fait taquiner en raison de la taille de son nez depuis qu'elle est petite. Alors qu'elle avait l'habitude de se cacher derrière ses longs cheveux blonds et son sens de l'humour, elle a appris à assumer son apparence lorsqu'elle a découvert le mouvement punk rock.
  • Elizabeth, 28 ans, de New York, se faisait dire que les cheveux droits étaient un signe d'élégance et de raffinement. Elle passait donc des heures à étirer ses cheveux, surtout lorsqu'elle devait assister à des réceptions ou se faire photographier. Grâce à la poésie, elle a trouvé les mots pour dénoncer les normes de beauté que fixe la société et elle arbore aujourd'hui une chevelure naturellement bouclée, affirmant que « s'il n'y a rien de cassé, il n'y a rien à réparer ».
  • Rain, 26 ans, de New York, s'est déjà fait dire, alors qu'elle passait une audition pour être mannequin, de revenir le lendemain pour les auditions masculines, car on l'avait prise pour un homme. Elle ne s'est toutefois pas laissé intimider et elle a réussi l'audition sans dévoiler de quel sexe elle était. Depuis, elle a profité de l'occasion pour remettre en question les perceptions de l'industrie quant à ce que ça signifie d'être une femme.

Le superpouvoir de la beauté
Les histoires de la vidéo Ma beauté, mon choix renforcent l'idée que si l'on croit en sa propre beauté, elle se transforme en superpouvoir, car elle donne la confiance nécessaire pour se réaliser pleinement.

« Dove croit que la beauté d'une femme doit être célébrée selon ses propres termes, et non ceux des autres. Voilà le message qui est au cœur de la vidéo Ma beauté, mon choix, déclare Diane Laberge, directrice du marketing à Unilever Canada. Par les histoires des femmes présentées dans la vidéo et par notre campagne, nous souhaitons offrir à toutes les femmes une plateforme pour qu'elles puissent s'exprimer contre les diktats de la beauté. »

Visionnez la vidéo, partagez votre histoire
Dove invite les femmes à visionner la vidéo Ma beauté, mon choix à l'adresse https://youtu.be/Ecyo50KYX7Q, puis à partager leur propre histoire de dépassement des conventions de la beauté en utilisant le mot-clic #MaBeautéMonChoix. Les femmes peuvent également en apprendre davantage sur la campagne Ma beauté, mon choix sur le site Dove.ca.

L'objectif ambitieux de toucher davantage de personnes
Dove croit en l'importance d'amorcer la discussion sur les diktats de la beauté et sur l'estime de soi dès le plus jeune âge. Le rapport mondial sur la beauté et la confiance de Dove (The Dove Global Beauty Confidence Report) a révélé qu'au Canada, huit fillettes sur dix doutent de leurs opinions ou modifient leurs décisions lorsqu'elles n'aiment pas leur apparence, tandis que neuf fillettes sur dix cessent de s'alimenter ou adoptent un comportement qui nuit à leur santé.

À ce jour, le projet Dove pour l'estime de soi a touché plus de 19 millions de jeunes filles partout dans le monde grâce à des outils conçus pour les aider à bâtir leur estime de soi. Dove poursuit cet engagement et se fixe l'objectif audacieux de toucher 20 millions de personnes de plus d'ici 2020 grâce aux renseignements, aux outils et aux ateliers sur l'estime de soi du projet Dove pour l'estime de soi. Les outils pour favoriser l'estime de soi de Dove peuvent être téléchargés à l'adresse http://selfesteem.dove.ca/fr/.

À propos de Dove et du projet Dove pour l'estime de soi
Dove, un produit de la société Unilever, est la marque d'hygiène personnelle numéro un au pays. Le projet Dove pour l'estime de soi est une initiative mondiale de Dove, qui a vu le jour dans le cadre de l'Initiative pour la vraie beauté. Sa mission est d'informer et d'encourager la prochaine génération de filles à établir une relation positive avec la beauté, et de hausser l'estime de soi des filles et des femmes afin qu'elles se réalisent pleinement. Il s'agit de l'un des seuls projets au Canada consacré à l'estime de soi des femmes et des filles. Pour en savoir davantage, visitez www.dove.ca et pour obtenir des ressources d'estime de soi, visitez www.estimedesoidove.ca.

À propos d'Unilever
Unilever compte parmi les grands fournisseurs mondiaux de produits alimentaires, de produits pour le foyer et de produits de soins personnels et elle vend dans plus de 190 pays. Au Canada, notre portefeuille comprend des marques iconiques, entre autres : Axe®, Becel®, Ben & Jerry's®, Breyers®, les produits de soins personnels Clear®, Degree®, Dove®, Fruttare®, Hellmann's®, Klondike®, Knorr®, Lipton®, Magnum®, Nexxus®, Ponds®, Popsicle®, Q-Tips®, Simple®, St. Ives®, TRESemmé® et Vaseline®. Unilever Canada Inc. est propriétaire de toutes ces marques ou les utilise sous licence.

En 2015, le Dow Jones Sustainabilty Index a classé Unilever au premier rang de son secteur. Pour la cinquième année consécutive, Unilever a dominé la liste des entreprises leaders en développement durable partout dans le monde du sondage annuel 2015 GlobeScan/SustainAbility. Également en 2015, l'entreprise est arrivée au premier rang de la fiche d'évaluation La face cachée des marques d'Oxfam en tant qu'entreprise alimentaire la plus durable.

SOURCE Dove Stella - My Beauty My Say

Renseignements : Chloé Daoust Dandurand, DDMG Communications, cdaoust@ddmg.ca, 514 360-5225 poste 304

Profil de l'entreprise

Dove Stella - My Beauty My Say

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.