Dossier de la maternelle à 4 ans - Préparés pour l'école c'est bien, mais préparés pour la vie, c'est mieux!

QUÉBEC, le 2 mai 2013 /CNW Telbec/ - Aujourd'hui, le Conseil québécois des services de garde éducatifs à l'enfance (CQSGEE) a exprimé sa position en déposant un mémoire dans le cadre des consultations particulières sur le projet de loi no 23 - Loi modifiant la Loi sur l'instruction publique concernant certains services éducatifs aux élèves âgés de moins de cinq ans. Le CQSGEE croit fermement que les enfants de 4 ans doivent continuer de fréquenter les services de garde subventionnés.

En effet, le réseau des services de garde subventionnés constitue un environnement éducatif qui propose un programme d'actions socioéducatives structurantes se situant en ligne droite avec les principes de base à une pratique efficace de l'intervention précoce à la petite enfance. Les principes de la pédagogie sociale sont reconnus comme étant les mieux placés pour respecter les besoins développementaux des jeunes enfants. S'ils sont bien préparés à la vie, selon les principes de la pédagogie sociale, ils seront prêts pour l'école et les exigences de la maternelle à 5 ans.

Monsieur Jacques Moreau, Ph.D., professeur-chercheur à l'École de service social de l'Université de Montréal, spécialiste des facteurs psychosociaux nuisant à la qualité du développement du jeune enfant et co-concepteur de l'outil GED (Grille d'Évaluation du Développement), croit que « compte tenu des besoins développementaux particuliers des enfants de 4 ans et des tâches spécifiques qu'ils doivent réaliser pour atteindre les jalons attendus, l'environnement des services de garde subventionnés est le mieux placé pour y répondre et pour offrir les meilleures opportunités d'accomplissement de leurs tâches développementales. De plus, selon les paramètres des théories de l'attachement et du développement socioaffectif, le service de garde constitue le lieu le plus sécurisant après l'environnement familial et avant la transition à la maternelle à 5 ans ».

Si les services de garde subventionnés possèdent l'expertise requise pour soutenir le développement des enfants, pourquoi ne pas proposer la gratuité universelle en milieu défavorisé plutôt qu'obliger de si jeunes enfants à fréquenter l'école alors qu'ils ne sont pas prêts à le faire? « Le gouvernement du Québec doit rapidement offrir, aux enfants de 4 ans provenant de milieux défavorisés, des places et ce, aux mêmes conditions d'accès qu'en milieu scolaire », ajoute Sylvie Gingras, présidente du CQSGEE.

Par conséquent, le CQSGEE recommande que le projet de loi no 23 soit retiré et qu'une large consultation impliquant des parents, des spécialistes du développement des enfants et des experts du réseau des services de garde du Québec, soit entreprise dans les meilleurs délais.

La mission du Conseil québécois des services de garde éducatifs à l'enfance (CQSGEE) est de représenter les intérêts collectifs de ses membres actifs (centres de la petite enfance et bureaux coordonnateurs) ainsi que promouvoir et soutenir l'amélioration continue de la qualité des services de garde éducatifs. Pour réaliser sa mission, le CQSGEE assure la communication, la consultation, la formation et l'information de manière constante et transparente avec ses membres actifs.

SOURCE : Conseil québécois des services de garde éducatifs à l'enfance (CQSGEE)

Renseignements :

Annie Dufour
Coordonnatrice  |  Communications, activités et évènements spéciaux
Téléphone : 418 659-1521 | Cellulaire : 418 952-6201
adufour@cqsgee.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.