Domaine des Franciscains : le projet doit être bonifié

MONTRÉAL, le 12 août 2016 /CNW Telbec/ - L'Opposition officielle appuie les recommandations de l'Office de consultation publique de Montréal (OCPM) concernant le projet immobilier du Domaine des Franciscains, dans Ville-Marie. « Le redéveloppement du site de l'ancien monastère des Franciscains sera une bonne nouvelle pour le quartier si et seulement si les préoccupations des citoyens sont entendues. Le projet devra être bonifié de façon à répondre aux attentes de la population », explique la conseillère de Projet Montréal dans Ville-Marie, Valérie Plante.

Des parcs et des espaces verts essentiels

La consultation tenue par l'OCPM a été l'occasion pour les citoyens de réaffirmer leur désir d'avoir accès à plus de parcs, de terrains de sports et d'espaces verts dans le secteur. Dans son PPU des Grands Jardins, adopté en 2012, la Ville réaffirmait aussi la nécessité d'améliorer le verdissement et l'accès aux espaces verts dans le quartier. « Le projet immobilier du domaine des Franciscains entraînera la perte d'un vaste espace vert. Il est donc essentiel que l'administration mette en œuvre son PPU et qu'elle procède immédiatement à l'aménagement d'espaces verts additionnels dans le quartier pour compenser cette perte », rappelle Valérie Plante.

De plus, l'aménagement des deux parcs de proximité qui verront le jour dans le cadre du projet doit être repensé afin d'assurer qu'il n'y ait aucune confusion sur leur caractère public, selon Projet Montréal. « Ces deux parcs constituent une contribution des promoteurs au quartier. Il importe donc que les résidents locaux aient envie de se les approprier et qu'il n'y ait aucun doute sur leur accessibilité au public. Le parc situé à l'avant du bâtiment, sur le boulevard René-Lévesque, pourrait être confondu avec une entrée de prestige privée, comme c'est le cas pour plusieurs projets ayant vu le jour au cours de la dernière décennie. Il doit être revu », ajoute Valérie Plante.

Des vues sur le mont Royal à protéger

De par leur hauteur de 60 mètres, les deux tours de 19 étages prévues au projet nuiront aux vues protégées vers et depuis le mont Royal. Par conséquent, la commission n'a pas tranché en faveur du rehaussement des hauteurs de 25 à 65 mètres demandé par les promoteurs. La commission privilégie plutôt que les deux tours atteignent 54 mètres, une recommandation que Projet Montréal appuie. « Cette recommandation est importante, car il ne faut pas oublier que ces deux tours seront construites dans un quartier à échelle humaine, composé de plusieurs maisons victoriennes. Tout rehaussement aurait un impact important sur la qualité de vie des résidents vivant à proximité », poursuit Valérie Plante.

Un patrimoine à préserver et une intégration architecturale à repenser

La valeur patrimoniale et architecturale des deux anciennes villas bourgeoises présentes sur le site, les maisons Judah et Masson, est indéniable. Afin de les conserver à long terme, il est recommandé par l'OCPM de procéder à leur citation ou classement en vertu des dispositions de la Loi sur le patrimoine culturel du Québec. « Ces maisons permettent de créer un lien entre le projet de développement et le quartier avoisinant. Elles rappellent aussi l'histoire du lieu. Il est essentiel de préserver ce patrimoine intact, car le centre-ville a déjà trop perdu de son patrimoine », ajoute Valérie Plante.

La valeur paysagère associée au site du domaine des Franciscains et la proximité du quartier Shaughnessy - composé de plusieurs maisons victoriennes - appelle à porter une attention particulière à l'intégration urbaine du projet. Ainsi, Projet Montréal accueille très favorablement la recommandation visant la création d'un comité aviseur, coordonné par la Table de concertation du quartier des Grands Jardins, afin d'assurer l'intégration du design et de l'aménagement paysager du projet à l'architecture environnante et au paysage.  

 

SOURCE Ville de Montréal - Opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal

Renseignements : Marie-Eve Gagnon, Attachée de presse, Cabinet de l'opposition officielle, 514 872-0247 / 514 516-3120, marie-eve.gagnon@ville.montreal.qc.ca

RELATED LINKS
ville.montreal.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.