Discours du Trône 2013 - Le Conseil du patronat du Québec propose différentes pistes au gouvernement fédéral pour favoriser la prospérité de l'ensemble des Québécois et des Canadiens

MONTRÉAL, le 24 juill. 2013 /CNW Telbec/ - À la veille de la présentation d'un nouveau discours du Trône contenant une mise à jour des orientations du gouvernement fédéral, à l'automne 2013, le Conseil du patronat du Québec a fait parvenir aujourd'hui la lettre suivante au Premier ministre du Canada, M. Stephen Harper :

« Monsieur le Premier Ministre,

Lors du dévoilement, le 15 juillet dernier, des changements apportés à la composition du Conseil des ministres, vous avez signifié votre intention de présenter, à l'automne, une mise à jour des orientations du gouvernement fédéral résumées dans un nouveau discours du Trône.

Afin d'alimenter votre réflexion et celle de votre équipe en vue de la préparation de cette important énoncé d'orientation, permettez-nous de vous rappeler quelques-uns des dossiers prioritaires pour les employeurs et la communauté des affaires au Québec et au Canada qui devraient faire l'objet d'engagements concrets de la part de votre gouvernement à cette occasion :

  • Finances publiques : Maintenir le cap en matière de finances publiques vers un retour à l'équilibre budgétaire le plus tôt possible, tout en maintenant une fiscalité globale concurrentielle, voire avantageuse, à l'échelle internationale, incluant ce qui touche aux taxes sur la masse salariale;

  • Assurance-emploi : Effectuer une veille stratégique concernant tout impact découlant de la réforme de l'assurance-emploi, en proposant rapidement des solutions à tout enjeu qui en ressortirait en matière de disponibilité de la main-d'œuvre;

  • Formation de la main-d'œuvre : Revoir l'intention de votre gouvernement d'intervenir directement dans ce domaine, en négociant une nouvelle entente avec le Québec qui laissera ce dernier être le maître d'œuvre de ses programmes, considérant notamment que les employeurs, au Québec, font partie des processus de décision au sein de la Commission des partenaires du marché du travail;

  • Simplification réglementaire et administrative : Poursuivre la mise en œuvre du Plan d'action pour la réduction du fardeau administratif, tout en résistant à la tentation d'introduire de nouvelles réglementations sans en éliminer d'équivalentes ailleurs;

  • Régimes de retraite : Favoriser un dialogue constructif avec les provinces et les territoires afin de tenter d'harmoniser les solutions apportées aux problèmes des régimes de retraite, tout en tenant compte du contexte spécifique québécois relatif au vieillissement démographique, plus accéléré dans cette province;

  • Infrastructures de transport : Manifester de l'écoute et de l'ouverture au regard des enjeux relatifs aux infrastructures de transport de biens et de personnes - tels que le remplacement du pont Champlain - ainsi qu'aux autres formes de transport (ferroviaire, maritime, aéroportuaire, pipelines, etc.);

  • Commercialisation : Finaliser au plus tôt le projet d'accord de partenariat économique et commercial entre le Canada et l'Union européenne, ainsi que d'autres projets en développement avec d'autres pays ou territoires;

  • Productivité et innovation : Mieux orienter l'aide gouvernementale aux entreprises afin de leur fournir plus d'incitatifs pour investir dans la formation continue et la productivité de leurs travailleurs et les stimuler à innover davantage;

  • Relations intergouvernementales : Enfin, tel que vous en avez fourni la preuve en certaines occasions, promouvoir un fédéralisme ouvert et pragmatique qui évite les dédoublements coûteux et qui tient compte du caractère spécifique et distinct du Québec.

Du point de vue des employeurs et de la communauté des affaires au Québec et au Canada, agir avec diligence et pragmatisme sur ces enjeux prioritaires permettrait d'offrir aux entreprises québécoises et canadiennes les meilleures conditions possibles pour prospérer de façon durable, dans un contexte de concurrence mondiale.

Nous demeurons à votre entière disposition si vous souhaitez discuter de ces dossiers et d'autres questions d'intérêt visant à favoriser la prospérité de l'ensemble des Québécois et des Canadiens.

Nous vous prions d'accepter, Monsieur le Premier Ministre, nos salutations respectueuses.

Yves-Thomas Dorval
Président
Conseil du patronat du Québec »

- - -

Regroupant plusieurs des plus grandes entreprises du Québec, le Conseil du patronat du Québec réunit également la vaste majorité des associations patronales sectorielles, en faisant ainsi la seule confédération patronale du Québec.


SOURCE : Conseil du patronat du Québec

Renseignements :

et entrevues : 

Patrick Lemieux
Conseiller principal - Communications
Cell. : 438 886 9804


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.