Difficultés de recrutement des agentes et des agents de secrétariat - La Commission de la fonction publique suggère plusieurs stratégies pour attirer les candidates et les candidats

QUÉBEC, le 22 sept. 2016 /CNW Telbec/ - Une étude de la Commission de la fonction publique dévoilée aujourd'hui recommande au gouvernement du Québec la mise en œuvre de plusieurs actions afin de trouver des solutions aux difficultés de recrutement des agents ou des agentes de secrétariat. Cette problématique grandissante touche l'ensemble des ministères et organismes qui peinent à embaucher du personnel de secrétariat.

Afin de comprendre les raisons qui expliquent cette situation, la Commission a sondé quelque 2 500 personnes déclarées aptes à occuper un emploi d'agents ou d'agentes de secrétariat dans la fonction publique. Elle a également consulté différents acteurs qui travaillent dans le domaine de la formation, de la gestion de la main-d'œuvre et du placement du personnel de secrétariat.

À la lumière des consultations, la Commission recommande plusieurs stratégies d'attraction. Notamment, la tenue de processus de qualification en continu, ce qui permettrait de joindre le plus grand bassin de candidatures possibles. Il est aussi suggéré que les affichages ou les appels de candidatures contiennent une description plus détaillée, par exemple sur les tâches à accomplir et le lieu de travail, lesquels constituent des facteurs très importants aux yeux des candidates et des candidats.

L'étude a également démontré que le délai moyen entre la date limite pour transmettre une candidature et une nomination dans un emploi est d'environ 9 mois. « Ce délai n'est pas optimal si l'on considère que les élèves se voient offrir des emplois avant même la fin de leur stage. De même, pour une personne à la recherche d'un emploi, ce délai peut faire la différence, car elle risque fort de se tourner vers l'employeur qui lui offrira un emploi rapidement », a fait valoir le président de la Commission, M. Marc Lacroix.

Afin de faire connaître la fonction publique et son mécanisme de recrutement, la Commission propose que des visites d'ambassadeurs ou d'ambassadrices soient organisées auprès des étudiantes et des étudiants. « Cette initiative permettrait de valoriser la profession tout en faisant ressortir les avantages de travailler au sein de l'appareil gouvernemental et d'y faire carrière. Les établissements d'enseignement ont aussi manifesté leur désir que des personnes-ressources du gouvernement viennent rencontrer les élèves pour les informer davantage du processus de qualification dans la fonction publique », a ajouté M. Lacroix.

Enfin, il est suggéré de promouvoir auprès des ministères et organismes l'embauche d'étudiantes et d'étudiants ou de stagiaires et d'utiliser les moyens qu'offre la Loi sur la fonction publique afin de recruter ceux-ci à la suite de leur expérience dans la fonction publique.

Portrait de la profession

La profession de secrétaire fait partie des 87 emplois les plus en demande dans l'ensemble du Québec. Le taux de placement des finissantes et des finissants se situe entre 80 à 100 % selon les établissements d'enseignement. Dans 75 % des cas, les élèves se trouvent un emploi avant la fin de leur stage.

L'Étude sur l'embauche des agentes et des agents de secrétariat dans la fonction publique du Québec est disponible sur le site Internet de la Commission à l'adresse suivante : www.cfp.gouv.qc.ca.

 

SOURCE Commission de la Fonction publique

Renseignements : Source et information : Madeleine Poirier, Commission de la fonction publique, 418 643-1425 poste 264

RELATED LINKS
https://www.cfp.gouv.qc.ca/fr

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.