Différend opposant le gouvernement et les étudiants - Des pertes évaluées à environ 12 600 $ par entreprise touchée

MONTRÉAL, le 6 juin 2012 /CNW/ - Les résultats préliminaires d'un sondage effectué par la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) révèlent que plusieurs petites entreprises ont subi des pertes en raison des conséquences du différend opposant le gouvernement et les étudiants. En effet, 11 % des répondants affirment avoir subi des pertes depuis le début du conflit. Ces pertes s'élèvent à 12 565 $ en moyenne par entreprise touchée.

« Pour les petites entreprises qui sont affectées, 12 600 $ représentent beaucoup d'argent. Ce sont des pertes que les propriétaires de PME devront puiser dans leurs poches. Ce sont aussi des emplois qui ne seront pas créés, des heures de travail coupées et des investissements qui devront attendre », a indiqué Mme Martine Hébert, vice-présidente, Québec, de la FCEI.

Les négociations doivent reprendre…

Le sondage indique également que les propriétaires de PME du Québec estiment à 62 % que le gouvernement et les représentants des étudiants devraient reprendre les négociations. Environ le tiers est d'avis contraire. À la question de savoir si un médiateur indépendant devrait être nommé pour parvenir à une entente, les résultats sont partagés : 51 % des répondants disent que oui et 41 %, non.

Par ailleurs, les dirigeants de PME sont à 77 % en accord avec la proposition amendée du gouvernement de hausser graduellement les droits de scolarité universitaires de 2 168 $ à 3 946 $ par an dans sept ans et d'augmenter la générosité des prêts et bourses pour préserver l'accessibilité aux études. En outre, ils estiment à 61 % que ce sont les représentants des étudiants qui devraient faire davantage de concessions, alors que près de 30 % pensent plutôt qu'il appartient à la fois aux représentants des étudiants et au gouvernement de mettre de l'eau dans leur vin.

« Il est clair que les impacts économiques liés à cette situation sont importants et que plusieurs petites entreprises en souffrent. Nous souhaitons vivement que le tout se règle le plus rapidement possible afin que cessent les manifestations et les perturbations économiques qui en découlent », a conclu Mme Hébert.

Ces résultats préliminaires sont basés sur un sondage que la FCEI a réalisé entre le 1er et le 5 juin 2012. Un total de 1 207 propriétiares de PME du Québec y ont répondu. Les résultats sont exacts à plus ou moins 2,82 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

Pour consulter les résultats préliminaires du sondage : http://www.cfib-fcei.ca/cfib-documents/qc1051.pdf

La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) représente les intérêts des PME auprès des gouvernements. Elle regroupe 109 000 PME au Canada, dont 24 000 au Québec. La FCEI est non partisane et son financement provient uniquement de l'adhésion de ses membres (www.fcei.ca)

SOURCE FEDERATION CANADIENNE DE L'ENTREPRISE INDEPENDANTE

Renseignements :

Pour une entrevue avec Martine Hébert, contactez : 
Caroline Emmanuel, coordonnatrice des affaires législatives
Téléphone : (514) 861-3234
Cellulaire : (514) 817-0228

Profil de l'entreprise

FEDERATION CANADIENNE DE L'ENTREPRISE INDEPENDANTE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.