D+H annonce ses résultats du deuxième trimestre de 2016 et un réalignement de ses activités à l'échelle mondiale

TORONTO, le 26 juill. 2016 /CNW/ - Société DH (TSX : DH) (« D+H » ou la « Société »), fournisseur chef de file de solutions technologiques auprès des institutions financières au Canada et à l'étranger, a présenté ses résultats financiers pour le trimestre et le semestre clos le 30 juin 2016.

« Nos résultats du deuxième trimestre ont démontré la force de la plupart de nos principales solutions d'affaires, contrée par l'incidence soutenue de la diminution des renouvellements de contrats de LaserPro en 2016. Nous sommes satisfaits de la croissance régulière de nos flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation au cours du trimestre, que nous utilisons en partie pour poursuivre le remboursement de la dette. Nous avons également annoncé des changements à notre organisation afin d'accroître notre efficacité opérationnelle à l'échelle mondiale. Nous prévoyons que ces changements amélioreront nos capacités de commercialisation et nous permettront de réaliser d'importants gains en matière d'efficience opérationnelle » a mentionné Gerrard Schmid. « Le réalignement à l'échelle mondiale n'est qu'une des composantes de notre stratégie visant à rationaliser et à améliorer la croissance à long terme de nos activités. Nous sommes également déterminés à continuer d'investir dans notre portefeuille de produits et à l'optimiser, tout en corrigeant notre exposition au risque. »

Faits saillants du deuxième trimestre de 2016

  • Les produits du deuxième trimestre ont augmenté de 14 % pour se chiffrer à 424 millions de dollars, contre 372 millions de dollars pour le trimestre correspondant l'exercice précédent. Les produits ajustés1) du deuxième trimestre se sont établis à 425 millions de dollars, en hausse de 50 millions de dollars ou de 13 % par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Les hausses des produits et des produits ajustés comprennent l'incidence de l'acquisition de Fundtech (fonctionnant sous le nom de secteur SMOB), le 30 avril 2015, du change et de la croissance interne.

  • Le secteur SMOB a affiché une croissance interne de 6,7 % au cours du trimestre sur une base pro forma et en devise constante. Le secteur SPABI a enregistré une croissance interne des services de base intégrés de 8,5 % en dollars américains, laquelle a été contrebalancée par un recul des services de prêts de 7,5 %, en dollars américains, ce qui s'explique essentiellement par le cycle de renouvellement des contrats de LaserPro. La croissance interne pour le secteur canadien s'est établie à 5,5 %.

  • Le BAIIA1) du deuxième trimestre de 2016 s'est apprécié de 10 % pour se fixer à 95 millions de dollars. La hausse du BAIIA reflète les résultats des secteurs d'activités, compte tenu de l'acquisition du secteur SMOB, contrebalancés par les charges liées au réalignement des activités à l'échelle mondiale, qui se sont élevés à 22 millions de dollars pour le trimestre.

  • Le BAIIA ajusté1) a affiché une hausse de 6 % pour s'établir à 117 millions de dollars (marge de 27,4 %) au cours du deuxième trimestre, comparativement à 110 millions de dollars (marge de 29,4 %) pour la période correspondante de l'exercice précédent. Le BAIIA ajusté exclut l'incidence des coûts liés à l'acquisition, des charges de restructuration et d'autres éléments. La marge du BAIIA ajusté traduit la prise en compte du secteur SMOB, lequel a présenté par le passé des marges inférieures aux activités existantes de D+H, les changements dans la composition des ventes à la fois dans notre secteur SPABI et notre secteur canadien et le calendrier d'autres éléments.

  • Le bénéfice net consolidé pour le deuxième trimestre s'est chiffré à 5 millions de dollars (0,05 $ par action, de base et dilué), en baisse par rapport au bénéfice net de 6 millions de dollars (0,06 $ par action, de base et dilué) pour l'exercice précédent. Cette diminution reflète essentiellement la hausse de l'amortissement des immobilisations incorporelles, contrée en partie par l'augmentation du BAIIA et un recouvrement d'impôt sur le résultat.

  • Le bénéfice net ajusté1) a reculé de 1 % pour s'établir à 59 millions de dollars au deuxième trimestre, comparativement à 60 millions de dollars pour la période correspondante de l'exercice précédent, en raison principalement de l'augmentation du BAIIA et d'un recouvrement d'impôt sur le résultat, atténués par une hausse de l'amortissement des immobilisations incorporelles non liées à des acquisitions. Le bénéfice net ajusté par action1) de 0,55 $ (nombre moyen pondéré d'actions en circulation - 106,8 millions) au deuxième trimestre, contre 0,60 $ (nombre moyen pondéré d'actions en circulation ‑ 99,5 millions) pour la période correspondante de l'exercice précédent, s'explique par un nombre d'actions en circulation plus élevé et une baisse de 0,7 million de dollars du bénéfice net ajusté.

  • Les entrées nettes de trésorerie liées aux activités d'exploitation ont augmenté de 7 % au deuxième trimestre, pour s'établir à 55 millions de dollars, contre 52 millions de dollars pour la période correspondante de l'exercice précédent. Les entrées nettes de trésorerie ajustées liées aux activités d'exploitation1) ont crû de 12 % au deuxième trimestre et se sont établies à 80 millions de dollars, contre 71 millions de dollars pour la période correspondante de l'exercice précédent.

  • Les prêts, emprunts et débentures convertibles totalisaient 1,9 milliard de dollars au 30 juin 2016, en regard de 2,1 milliards de dollars au 31 décembre 2015 et de 2,0 milliards de dollars au 30 juin 2015.

  • Le ratio de la dette à long terme nette totale au BAIIA1) était de 2,998 fois au 30 juin 2016, comparativement à 3,451 fois après la réalisation de l'acquisition de Fundtech le 30 avril 2015, et à 3,185 fois au 31 décembre 2015. La Société a procédé à un remboursement sur la dette de 10 millions de dollars au cours du deuxième trimestre de 2016, ce qui porte le total des remboursements à 80 millions de dollars depuis l'acquisition de Fundtech.

Réalignement opérationnel et stratégique

L'organisation des activités de D+H est en pleine mutation afin de réaliser la vision et la stratégie à long terme de la Société, à savoir exercer ses activités à l'échelle mondiale dans le secteur des solutions de prêts et de paiement, y compris l'exploitation de ses principales fonctions et processus commerciaux à l'échelle mondiale pour tirer parti de la normalisation, de l'envergure et des gains d'efficacité.

La Société a réaligné son organisation, ce qui devrait donner lieu à des économies nettes estimatives au titre de la rémunération et des charges connexes annualisées d'environ 25 millions de dollars, les économies brutes d'environ 53 millions de dollars étant contrebalancées par des investissements dans de nouvelles positions. Les économies nettes devraient être réalisées à compter du troisième trimestre. Selon les estimations les charges de restructuration devraient s'établir entre 30 millions de dollars et 32 millions de dollars, et elles seront essentiellement comptabilisées en 2016. Des charges de restructuration totalisant 22,0 millions de dollars et 28,8 millions de dollars ont été comptabilisées pour le deuxième trimestre et à ce jour en 2016. Ces charges comprennent les indemnités de cessation d'emploi, les honoraires de services-conseils et honoraires professionnels, les systèmes financiers et les autres coûts de réalignement. En 2016, la Société prévoit réaliser des économies nettes d'environ 19 millions de dollars, dont 30 % avaient été réalisées à la fin du deuxième trimestre.

Le passage au nouveau modèle d'exploitation est en cours. La Société continuera à gérer et à présenter les résultats financiers des secteurs SMOB, SPABI et canadien jusqu'à la clôture de l'exercice 2016. Nous commencerons à présenter nos nouveaux secteurs d'activités à compter du premier trimestre de 2017 et nous présenterons des données comparatives pour le premier trimestre de 2016. Se reporter au rapport de gestion du trimestre et du semestre clos le 30 juin 2016 pour obtenir de plus amples renseignements.

Résultats du deuxième trimestre et du premier semestre de 2016

Les principales informations financières comprises dans le présent communiqué de presse sont présentées entièrement sous réserve, et doivent être lues à la lumière, des états financiers consolidés intermédiaires résumés non audités et du rapport de gestion pour le trimestre et le semestre clos le 30 juin 2016, qui se trouvent à l'adresse dh.com et dans les documents d'information soumis par la Société aux organismes de réglementation des valeurs mobilières à l'adresse sedar.com.

Principales informations financières consolidées2)

Trimestres clos les
30 juin


Semestres clos les
30 juin


(en millions de dollars canadiens, à moins d'indication contraire,
non audité)

2016


2015


2016


2015


Produits









Produits

424,2

$

372,4

$

836,3

$

667,4

$


Ajouter : Ajustements de comptabilisation selon la méthode
de l'acquisition

1,2


2,8


3,2


4,3


Produits ajustés1)

425,3

$

375,2

$

839,5

$

671,7

$

BAIIA1)









BAIIA1)

95,1

$

86,4

$

187,4

$

180,3

$


Ajouter : ajustements de comptabilisation selon la méthode
de l'acquisition

(0,7)


0,2


(1,3)


(0,7)



Ajouter : coûts liés aux acquisitions et autres charges

2,2


19,2


7,9


28,7



Ajouter : réalignement des activités à l'échelle mondiale et
charges de restructuration connexes

22,0


--


28,8


--



Ajouter : (profit) perte de change

(2,1)


4,4


(3,2)


(11,1)


BAIIA ajusté1)

116,5

$

110,2

$

219,5

$

197,1

$

Marge du BAIIA ajusté1)

27,4

%

29,4

%

26,1

%

29,3

%

Bénéfice net









Bénéfice net

5,4

$

6,0

$

10,2

$

40,0

$


Ajouter : éléments hors trésorerie

52,7


57,1


109,5


73,6



Ajouter : coûts liés aux acquisitions et autres charges

2,2


19,2


7,9


28,7



Ajouter : réalignement des activités à l'échelle mondiale et
charges de restructuration connexes, y compris les
amortissements

22,2


--


28,9


--



Ajouter : incidence fiscale des ajustements susmentionnés

(23,6)


(22,7)


(52,1)


(35,3)


Bénéfice net ajusté1)

58,9

$

59,6

$

104,4

$

107,0

$

Bénéfice net par action, de base et dilué ($ CA)

0,05

$

0,06

$

0,10

$

0,43

$

Bénéfice net ajusté par action, de base1) ($ CA)

0,55

$

0,60

$

0,98

$

1,15

$

Trésorerie









Entrées nettes de trésorerie liées aux activités d'exploitation

55,4

$

51,9

$

110,1

$

61,7

$


Ajouter : coûts liés aux acquisitions et autres charges

2,2


19,2


7,9


28,7



Ajouter : réalignement des activités à l'échelle mondiale et
charges de restructuration connexes

22,0


--


28,8


--


Entrées nettes de trésorerie ajustées liées aux activités d'exploitation1)

79,6

$

71,1

$

146,8

$

90,4

$

Affectations des entrées nettes de trésorerie ajustées liées
aux activités d'exploitation1)










Dépenses d'investissement

(22,7)


(17,2)


(43,7)


(44,8)



Dividendes

(32,6)


(24,6)


(57,4)


(45,1)


Entrées nettes de trésorerie ajustées liées aux activités
d'exploitation après les dépenses d'investissement et les
dividendes en trésorerie1)

24,2

$

29,4

$

45,7

$

0,4

$


Remboursement net sur la dette

(10,0)


--


(30,0)


--


Entrées nettes de trésorerie ajustées liées aux activités
d'exploitation après les dépenses d'investissement, les
dividendes en trésorerie et le remboursement net sur la dette1)

14,2

$

29,4

$

15,7

$

0,4

$

 

Produits et produits ajustés par secteurs pour les trimestres et semestres clos les 30 juin :

Produits et produits ajustés par secteurs1),2)

Trimestres clos les
30 juin


Semestres clos les
30 juin


(en millions de dollars canadiens, non audité)

2016


2015


2016


2015


Produits par secteurs









Solutions de prêts

178,7

$

172,1

$

343,3

$

330,2

$

Solutions mondiales d'opérations bancaires

90,4


55,1


184,5


55,1


Solutions de paiement

82,5


81,3


162,1


155,1


Solutions de base intégrées

72,6


63,9


146,3


127,1


Total des produits

424,2

$

372,4

$

836,3

$

667,4

$

Produits ajustés1) par secteurs









Solutions de prêts

179,4

$

173,2

$

344,8

$

332,7

$

Solutions mondiales d'opérations bancaires

90,7


56,6


185,9


56,6


Solutions de paiement

82,5


81,3


162,1


155,1


Solutions de base intégrées

72,7


64,0


146,6


127,4


Total des produits ajustés1)

425,3

$

375,2

$

839,5

$

671,7

$

 

Résultats par secteurs pour les trimestres et semestres clos les 30 juin :

Résultats par secteur2)





Trimestres clos les
30 juin

(en millions de dollars
canadiens, à moins
d'indication contraire,
non audité)

SMOB

SPABI

Canadien

Siège social

Données
consolidées


2016


2015


2016


2015


2016


2015


2016


2015


2016


2015


Produits

90,4

$

55,1

$

146,7

$

139,8

$

187,1

$

177,4

$

--


--


424,2

$

372,4

$

Charges

70,8


43,9


100,2


94,0


135,9


124,5


22,1

$

23,7

$

329,1


286,0


BAIIA1)

19,5

$

11,2

$

46,5

$

45,9

$

51,3

$

52,9

$

(22,1)

$

(23,7)

$

95,1

$

86,4

$

Marge du BAIIA1)

21,6

%

20,4

%

31,7

%

32,8

%

27,4

%

29,8

%

--


--


22,4

%

23,2

%

Produits ajustés1)

90,7

$

56,6

$

147,5

$

141,2

$

187,1

$

177,4

$

--


--


425,3

$

375,2

$

BAIIA ajusté1)

19,6

$

12,3

$

45,6

$

45,0

$

51,3

$

52,9

$

--


--


116,5

$

110,2

$

Marge du BAIIA ajusté1)

21,6

%

21,7

%

30,9

%

31,9

%

27,4

%

29,8

%

--


--


27,4

%

29,4

%

 

Résultats par secteur2)





Semestres clos
les 30 juin

(en millions de dollars
canadiens, à moins
d'indication contraire,
non audité)

SMOB

SPABI

Canadien

Siège social

Données
consolidées


2016


2015


2016


2015


2016


2015


2016


2015


2016


2015


Produits

184,5

$

55,1

$

295,3

$

277,6

$

356,5

$

334,7

$

--


--


836,3

$

667,4

$

Charges

143,3


43,9


206,8


183,3


265,4


242,4


33,4

$

17,5

$

649,0


487,1


BAIIA1)

41,2

$

11,2

$

88,5

$

94,3

$

91,0

$

92,4

$

(33,4)

$

(17,5)

$

187,4

$

180,3

$

Marge du BAIIA1)

22,3

%

20,4

%

30,0

%

34,0

%

25,5

%

27,6

%

--


--


22,4

%

27,0

%

Produits ajustés1)

185,9

$

56,6

$

297,1

$

280,4

$

356,5

$

334,7

$

--


--


839,5

$

671,7

$

BAIIA ajusté1)

41,7

$

12,3

$

86,8

$

92,5

$

91,0

$

92,4

$

--


--


219,5

$

197,1

$

Marge du BAIIA ajusté1)

22,4

%

21,7

%

29,2

%

33,0

%

25,5

%

27,6

%

--


--


26,1

%

29,3

%

 

Résultats par secteurs en dollars américains pour les trimestres et semestres clos les 30 juin :


Produits, produits ajustés1) et BAIIA ajusté1) par secteurs en
dollars américains2)

Trimestres clos les
30 juin


Semestres clos
les 30 juin


(en millions de dollars US, à moins d'indication contraire, non audité)

2016


2015


2016


2015


Produits, produits ajustés1) et BAIIA ajusté1) du secteur
SMOB










Produits du secteur SMOB3)

70,1

$

44,8

$

139,1

$

44,8

$


Produits ajustés du secteur SMOB1), 3)

70,4

$

46,0

$

140,2

$

46,0

$


BAIIA ajusté du secteur SMOB1), 3)

15,2

$

10,0

$

31,7

$

10,0

$


Marge du BAIIA ajusté du secteur SMOB1), 3)

21,6

%

21,6

%

22,6

%

21,6

%

Produits du secteur SPABI










Solutions de prêts

57,5

$

61,8

$

112,2

$

121,8

$


Solutions de base intégrées

56,4


52,0


110,1


102,9



Total des produits du secteur SPABI

113,9

$

113,7

$

222,2

$

224,7

$

Produits ajustés1) et BAIIA ajusté1) du secteur SPABI










Solutions de prêts

58,0

$

62,7

$

113,3

$

123,9

$


Solutions de base intégrées

56,5


52,1


110,3


103,1



Total des produits ajustés du secteur SPABI1)

114,5

$

114,8

$

223,6

$

227,0

$

BAIIA ajusté1) du secteur SPABI

35,4

$

36,6

$

65,5

$

74,9

$

Marge du BAIIA ajusté1) du secteur SPABI

30,9

%

31,9

%

29,3

%

33,0

%



1)

Mesure non conforme aux IFRS. Il y a lieu de se reporter à la rubrique « Utilisation de mesures non conformes aux IFRS » du présent communiqué de presse pour plus de précisions.

2)

Les totaux pourraient ne pas correspondre en raison de l'arrondissement.

3)

Les résultats présentés pour le secteur SMOB commencent à partir de la réalisation de l'acquisition de Fundtech le 30 avril 2015 et comprennent la période allant du 30 avril 2015 au 30 juin 2015.

 

Dividende

Société DH a annoncé aujourd'hui que son conseil d'administration avait déclaré un dividende trimestriel de 0,32 $ par action, qui sera à payer le 30 septembre 2016 aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le 16 septembre 2016. Ce dividende constituera un dividende admissible aux fins de l'impôt canadien.

Perspectives

Au deuxième semestre de 2016, la Société prévoit poursuivre la stratégie présentée à la rubrique 3.1. du rapport de gestion du trimestre et du semestre clos le 30 juin 2016. En outre, la Société se concentrera sur les initiatives suivantes :

  • adopter une approche rigoureuse et stratégique mettant l'accent sur une croissance interne des produits;
  • améliorer les capacités de conception de logiciels et de gestion de produits, notamment en ayant recours à des pratiques de développement souples pour nos principaux groupes de produits;
  • optimiser nos produits en augmentant les investissements dans les innovations et les technologies financières de prochaine génération et en simplifiant certains produits;
  • modifier notre modèle d'affaires et nos capacités stratégiques pour gérer une entreprise mondiale avec plus d'efficacité;
  • réduire les charges d'exploitation tout en réalisant des gains d'efficacité;
  • continuer à renforcer nos pratiques de gestion du risque et nos capacités de conformité aux exigences réglementaires;
  • poursuivre la réduction du niveau d'endettement.

Bien que la Société continue à tenir compte des occasions d'acquisitions dans le cadre de sa stratégie de croissance et de diversification à long terme, elle continuera de mettre l'accent à court terme sur la mise en œuvre du modèle d'exploitation pour faire progresser sa stratégie, sur la vente croisée, sur la réduction du levier financier et sur les gains d'efficacité opérationnelle.

Au cours du deuxième trimestre, la Société a noté un intérêt croissant des institutions financières de par le monde pour les conditions macroéconomiques à l'échelle mondiale. Sur certains marchés, les institutions financières évaluent également l'incidence probable de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne de même que les conséquences de certaines exigences réglementaires relatives à la séparation. Aux États-Unis et au Canada, bien que les perspectives économiques soient mitigées, nous ne constatons aucun nouveau changement qui pourrait avoir une incidence sur nos activités actuelles dans ces marchés. Il y a lieu de se reporter à l'analyse qui suit pour de plus amples renseignements sur nos perspectives par secteurs.

Pour de plus amples renseignements sur les perspectives de la direction par secteurs pour 2016, il y a lieu de se reporter à la section 3 du rapport de gestion pour le trimestre et le semestre clos le 30 juin 2016.

TÉLÉCONFÉRENCE DE LA DIRECTION ET DIFFUSION WEB

Téléconférence

Une conférence téléphonique au cours de laquelle les résultats financiers seront analysés, y compris une présentation, aura lieu le mercredi 27 juillet 2016, à 10 h (HAE). Cette conférence sera animée par le chef de la direction, Gerrard Schmid, et par la chef des finances, Karen H. Weaver. Le numéro à composer pour écouter cette téléconférence est le 647-427-7450, pour les personnes qui appellent de la région de Toronto et de l'étranger, ou, sans frais, le 1-888-231-8191, pour les personnes qui appellent de l'Amérique du Nord. Un enregistrement de la conférence sera offert jusqu'au 3 août 2016. Il suffira de composer le 416-849-0833, dans la région de Toronto et de l'étranger, ou le 1-855-859-2056 dans les autres cas, et de saisir le code d'accès 46599410.

Diffusion Web

La téléconférence sera également offerte en diffusion Web à l'adresse
http://event.on24.com/r.htm?e=1221708&s=1&k=85A5BBB8DBC0C4E4B442A952C9DC0A66 
et elle sera archivée pendant 90 jours. Le lien menant à la diffusion Web de même que la présentation de diapositives connexe seront disponibles dans la section Investisseurs du site Web de D+H sous la rubrique Événements et présentations à l'adresse
http://www.dh.com/fr/investisseurs/evenements-et-presentations/conferences-telephoniques.

À PROPOS DE D+H

D+H (TSX : DH) est un important fournisseur de technologies financières sur qui les institutions financières de partout dans le monde comptent, jour après jour, pour assurer leur croissance et leur réussite. Près de 8 000 banques, prêteurs spécialisés, banques locales, coopératives de crédit, gouvernements et sociétés font confiance à nos solutions mondiales de paiement, à nos solutions de prêts et à nos solutions financières. Située à Toronto, au Canada, D+H emploie plus de 5 400 personnes à l'échelle mondiale, lesquelles se passionnent pour l'établissement de partenariats avec les clients en vue de créer des solutions d'avant-garde qui répondent aux besoins de ces derniers. Grâce à des produits annuels dépassant 1,5 milliard de dollars, D+H est reconnue comme l'une des principales sociétés de technologies financières au monde selon le classement FinTech d'IDC Financial Insights et le classement FinTech Forward de l'American Banker. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez dh.com.

UTILISATION DE MESURES NON CONFORMES AUX IFRS

Les résultats financiers de D+H sont établis conformément aux Normes internationales d'information financière (les « IFRS »). D+H présente plusieurs mesures financières non conformes aux IFRS, notamment les « produits ajustés », les mesures « en devise constante », les « produits ajustés pro forma », le « BAIIA », la « marge du BAIIA » (BAIIA divisé par les produits), le « BAIIA ajusté », la « marge du BAIIA ajusté » (BAIIA ajusté divisé par les produits ajustés), le « bénéfice net ajusté », le « bénéfice net ajusté par action » et les « entrées nettes de trésorerie ajustées liées aux activités d'exploitation ». D+H présente également le « ratio de la dette au BAIIA », qui n'est pas un terme défini selon les IFRS. Il y a lieu de se reporter à la rubrique « Mesures non conformes aux IFRS et indicateurs clés de performance » du rapport de gestion de D+H pour le trimestre et le semestre clos le 30 juin 2016 pour obtenir une définition plus détaillée de ces termes et pour obtenir un rapprochement avec la mesure conforme aux IFRS la plus directement comparable, le cas échéant. Les mesures financières non conformes aux IFRS doivent être prises en compte à la lumière des états financiers établis conformément aux IFRS et ne doivent pas être prises en compte isolément ni perçues comme un substitut aux produits, au bénéfice net ou aux flux de trésorerie établis conformément aux IFRS. Par ailleurs, il se peut que les mesures de D+H soient calculées différemment des mesures désignées de la même façon par d'autres sociétés.

MISE EN GARDE AU SUJET DES ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Certains énoncés compris dans le présent communiqué de presse constituent des renseignements prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables (les « énoncés prospectifs »). Les énoncés concernant les objectifs, les cibles, les stratégies, les priorités, les intentions, les projets, les convictions, les attentes et les estimations de D+H, outre son entreprise, ses activités ainsi que sa performance et sa situation financières, constituent des énoncés prospectifs. Des termes et expressions comme « croire », « s'attendre à », « prévoir », « estimer », « avoir l'intention de », « continuer », « cible » et « objectif » aux formes présente, future ou conditionnelle, de même que d'autres mots et locutions similaires ou la forme négative de ces expressions, visent à signaler des énoncés prospectifs, mais ne devraient pas être considérés comme étant le seul moyen de le faire.

Un exposé complet des risques ayant une incidence sur D+H est présenté dans les versions les plus récentes de la notice annuelle et du rapport de gestion annuel de la Société pour l'exercice clos le 31 décembre 2015, qui peuvent être consultés sur SEDAR, à l'adresse www.sedar.com. Les risques et les incertitudes relatifs à la Société n'ont pas changé de manière importante depuis le dépôt de la notice annuelle de 2015 et du rapport de gestion annuel de 2015.

Compte tenu de ces incertitudes, le lecteur est avisé de ne pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs. Les documents auxquels il est fait mention aux présentes indiquent également des facteurs pouvant avoir une incidence sur les résultats d'exploitation et la performance financière de la Société. Les énoncés prospectifs sont fondés sur les projets, estimations, projections, convictions et opinions actuels de la direction, et D+H ne s'engage aucunement à mettre à jour les énoncés prospectifs si les hypothèses qui sous-tendent ces projets, estimations, projections, convictions et opinions venaient à changer, à l'exception de ce qui est prévu par les lois applicables sur les valeurs mobilières.

D+H a aussi utilisé certaines hypothèses macroéconomiques et hypothèses sectorielles générales pour rédiger ces énoncés prospectifs. Bien que D+H soit d'avis que ces facteurs et hypothèses sont raisonnables sur la foi des renseignements disponibles au moment de leur formulation, rien ne garantit que les résultats réels seront conformes à ces énoncés prospectifs.

Les énoncés prospectifs sont assujettis à des risques, à des incertitudes et à d'autres facteurs, connus et inconnus, qui pourraient faire en sorte que les résultats, la performance et les accomplissements réels de D+H, ainsi que l'évolution réelle de ses secteurs d'activité, diffèrent de manière importante des résultats, de la performance, des accomplissements et de l'évolution prévus qui sont formulés, implicitement ou explicitement, dans ces énoncés prospectifs.

Tous les énoncés prospectifs formulés dans le présent communiqué de presse sont visés par cette mise en garde ainsi que par d'autres mises en garde et facteurs indiqués aux présentes, et il n'existe aucune garantie que les résultats ou événements réels seront conformes à ceux-ci. Même s'ils se révélaient conformes, en totalité ou en partie, il n'existe aucune garantie qu'ils auront les résultats attendus pour la Société.

DOCUMENTS RÉGLEMENTAIRES ET INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES

Société DH est inscrite à la Bourse de Toronto sous le symbole DH. Vous trouverez de plus amples renseignements à l'adresse dh.com et dans les documents d'information soumis par Société DH aux organismes de réglementation des valeurs mobilières à l'adresse sedar.com.

SOURCE Société DH

Renseignements : Karen H. Weaver, vice-présidente directrice et chef des finances, D+H, ou Anthony Gerstein, chef, Relations avec les investisseurs, D+H, à l'adresse investorrelations@dh.com, ou visitez notre site Web à l'adresse dh.com.

RELATED LINKS
www.dh.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.