Dévoilement de la politique énergétique - Une politique qui n'est pas assez ambitieuse, dit la CAQ

QUÉBEC, le 7 avril 2016 /CNW Telbec/ - Après des mois de tergiversions et de remises en questions, le ministre Pierre Arcand a enfin présenté la nouvelle politique énergétique du Québec 2016-2030. Pour la Coalition Avenir Québec, il s'agit toutefois d'une occasion ratée pour le Québec de s'engager véritablement dans la voie de la prospérité en utilisant son potentiel hydroélectrique comme vecteur de développement économique et de création de richesse.

La porte-parole de la CAQ en matière d'énergie et députée de Saint-Hyacinthe, Chantal Soucy, regrette le manque d'ambition et de vision du gouvernement Couillard, qui ne prévoit aucun projet ambitieux pour le Québec sur le plan énergétique au cours des 15 prochaines années. Mme Soucy souligne que peu importe les mesures d'efficacité énergétique mises en place par le gouvernement, la consommation d'électricité sera inévitablement appelée à augmenter au cours des prochaines décennies.

« Le ministre Arcand souhaite augmenter l'offre des sources d'énergies renouvelables et inciter les Québécois et les entreprises à réduire leur empreinte carbone. Évidemment, personne n'est contre la vertu. Toutefois, nous nous attendions à une politique énergétique beaucoup plus ambitieuse pour Hydro-Québec. La stratégie du gouvernement confirme qu'il n'a pas l'intention de léguer quoi que ce soit aux Québécois, tant en matière de sécurité de nos approvisionnements en énergie qu'en création de richesse pour relancer notre économie. Pour nous, il est impératif que le Québec mette en branle dès maintenant des projets hydroélectriques. Comme cette politique n'est pas plus ambitieuse pour exporter notre énergie verte, ironiquement, c'est Hydro-Québec qui est la grande perdante de celle-ci  », a indiqué Chantal Soucy.

La députée de Saint-Hyacinthe s'est cependant réjouie de constater que certains combats qu'a menés sa formation politique au cours des dernières années ont été remportés, notamment celui de limiter toute hausse des tarifs d'électricité à l'inflation et de ne plus refiler les factures démesurées aux Québécois pour l'achat d'énergie à perte par la société d'État.

David Heurtel désavoué

Le transfert de la responsabilité du Fonds Vert du ministre David Heurtel à Pierre Arcand est un sévère désaveu du premier ministre Philippe Couillard envers son ministre de l'Environnement, a ajouté Chantal Soucy. Pour elle, M. Heurtel ne sera qu'un spectateur, sans le moindre mot à dire.

« Nous avons demandé à de nombreuses reprises que le ministre de l'Environnement soit relevé de ses fonctions. Le premier ministre ne l'a jamais fait. Aujourd'hui, le premier ministre revient sur ses pas et lui retire la gestion de son principal outil pour lutter contre les changements climatiques : le Fonds Vert. C'est simple : David Heurtel a été placé sous tutelle » a lancé la caquiste.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Samuel Poulin, Attaché de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-254-3754, samuel.poulin@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.