Développement forestier - Selon les Chefs de la Nation Innue, le premier ministre Couillard s'en prend inutilement au caribou

UASHAT, QC, le 9 févr. 2015 /CNW Telbec/ - Bien que le développement économique soit également une préoccupation majeure pour la Nation Innue, les Chefs Innus restent convaincus que la protection de la faune et de la flore est fondamentale dans une perspective de développement durable.

« Monsieur Couillard maintient que seul un petit pourcentage des hardes de caribou forestier se situe au Sud de la forêt exploitable et que ces hardes cohabitent avec les coupes forestières, alors que les experts gouvernementaux eux-mêmes contredisent cette position » mentionne le Chef Martin Dufour, d'Essipit.

Selon ses propres experts de l'Équipe de rétablissement du caribou forestier au Québec, l'aire de répartition de cette espèce se situe approximativement entre le 49° et le 55° de latitude Nord.   Le Nitassinan - territoire de la Nation Innue - se situe en partie dans cette aire de répartition.

En prenant connaissance des propos du premier ministre, les Chefs de la Nation Innue ont tenu à lui rappeler qu'Innu (être humain) et Atiku (caribou) ne font qu'un depuis des millénaires. Ils font remarquer qu'en opposant développement économique et caribou, M. Couillard fait non seulement fausse route, mais qu'il menace inutilement le maintien de cette espèce dite en péril au Canada et classée vulnérable au Québec. Le Chef Mike Mckenzie, de Uashat mak Mani-utenam indique que « Le caribou forestier des régions où se pratique une coupe forestière intensive ne s'adapte pas, il ne migre pas vers le nord : il meurt! »

Les Chefs de la Nation Innue rappellent au premier ministre que l'industrie forestière est la principale cause du déclin des populations de caribou forestier sur le Nitassinan et que le résultat de ce déclin a un impact direct sur les droits, la santé et le développement socio-économique des communautés innues.  Ils affirment toutefois qu'une industrie forestière durable et robuste constitue l'une des pierres angulaires du développement innu, mais que celle-ci doit assurer la pérennité de la culture Innue, particulièrement son lien avec le caribou.

Les Chefs de la Nation Innue estiment que la relance de l'industrie forestière au Québec est importante. Ils participent d'ailleurs à de nombreux développements dans le domaine. Toutefois, ce développement ne peut se faire au détriment du caribou forestier comme semble le suggérer le premier ministre. Selon eux, pour favoriser le rétablissement des populations de caribou forestier, ainsi que la préservation de son aire de répartition, il est possible de créer des aires protégées et d'adopter des modes de récolte qui assurent le maintien d'un couvert forestier adéquat. Le Chef Denis Mestenapéo de Pakua Shipi propose « Il faut entamer des discussions de Nation à Nation afin de trouver des solutions concernant l'ensemble des enjeux en lien avec les troupeaux de caribous du nord (migrateur) et du sud (forestier). Notre lien millénaire avec Atiku est en jeu.  La perte d'Atiku veut dire que l'Innu perdra son habilité à l'exercice de sa culture.  Les Innus ont une obligation que leur confère leur titre aborigène : développer des plans d'aménagement du territoire mais surtout d'ouvrir un dialogue avec les régions et les gouvernements en place ».

Des positions publiques à revoir
Ce que proposent les Chefs de la Nation Innue est réaliste : leur approche, qui tient compte des critères de la certification FSC devenue essentielle à toute entreprise forestière désireuse de conquérir de nouveaux marchés, permet de concilier emplois et foresterie au Québec. La preuve en a d'ailleurs été faite en Haute-Côte-Nord, par la Première Nation des Innus Essipit et la forestière Boisaco, qui se sont engagées dans un partenariat afin de protéger la harde de caribou forestier du Lac-des-Cœurs.

Qu'est-ce que Nation Innue ?
C'est un mouvement d'unification du peuple innu. La Nation Innue, en tant que porte-parole des neufs gouvernements locaux, entend défendre les droits, préserver les biens et promouvoir le développement des Premières Nations innues.

 

SOURCE Nation Innue

Bas de vignette : "Nation Innue (Groupe CNW/Nation Innue)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20150209_C4507_PHOTO_FR_11930.jpg

Renseignements : Serge Ashini Goupil, 418 609-0491, ashinigoupil@me.com

Profil de l'entreprise

Nation Innue

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.