Développement de l'industrie des alcools québécois - Le gouvernement appuie le développement viticole du Québec

MONTRÉAL, le 29 nov. 2013 /CNW Telbec/ - La première ministre du Québec, Pauline Marois, accompagnée du vice-premier ministre et ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, François Gendron, du ministre des Finances et de l'Économie, Nicolas Marceau, et du président du conseil d'administration de la Société des alcools du Québec (SAQ), Sylvain Simard, a annoncé que, dans la foulée de la Politique de souveraineté alimentaire, le gouvernement s'engage dans le déploiement d'un plan de commercialisation et de mise en valeur des vins québécois, en collaboration avec la SAQ.

« L'objectif visé par notre gouvernement est d'améliorer l'accès aux vins du Québec tout en favorisant le développement durable et structuré de l'industrie viticole. Celle-ci est maintenant prête à entamer une nouvelle phase de son développement. Et nous sommes fiers aujourd'hui d'appuyer nos producteurs en leur donnant la place et la visibilité qu'ils méritent. Nous répondons ainsi aux attentes des vignerons et des consommateurs en offrant dorénavant, dans les succursales de la SAQ, une place de choix aux vins québécois », a indiqué la première ministre.

Ce plan de commercialisation découle du Programme d'appui au secteur des alcools du terroir qui vient d'être renouvelé pour une période d'un an. L'année en cours se veut transitoire et prépare la nouvelle phase qui s'échelonnera sur trois ans, de 2014 à 2017. Celle-ci fait suite à de nombreuses consultations avec les principaux acteurs concernés ainsi qu'à une réflexion stratégique sur le secteur des alcools du Québec. Le nouveau programme inclura certaines bonifications qui favoriseront l'obtention d'une certification ou d'une appellation réservée. Pour le secteur viticole, cette bonification s'élève à 4,3 M$ pour les trois prochaines années.

« Ce n'est pas un hasard si nos vins remportent de plus en plus de prix dans les concours provinciaux, nationaux et internationaux! Nos vignerons produisent des vins de grande qualité, issus de leur passion, de leur créativité et d'un savoir-faire évident. Le gouvernement du Québec veut intensifier ses efforts et proposera sous peu un programme amélioré aux producteurs de vin et d'alcool québécois. Cette initiative cadre parfaitement avec les orientations de la Politique de souveraineté alimentaire, qui mise sur une meilleure promotion des produits québécois », a expliqué le ministre Gendron.

Une vision concertée pour le développement des marchés
Rappelons qu'au Québec, l'industrie du vin regroupe plus de 110 entreprises, qui génèrent des revenus de près de 80 M$ annuellement. C'est aussi 1600 emplois directs et indirects, avec des retombées économiques, dans toutes les régions du Québec, de plus de 125 M$ pour l'ensemble du secteur.

« Nous sommes déterminés à accroître la place des produits de chez nous tant sur la table des familles québécoises que dans les restaurants ou les hôtels. La Politique de souveraineté alimentaire émane d'ailleurs de cette détermination, car accorder une plus grande place aux produits québécois, c'est investir dans notre économie tout en créant de la richesse dans toutes les régions du Québec », a déclaré pour sa part le ministre Nicolas Marceau.

« La SAQ a toujours eu cette même volonté de faire connaître les vins d'ici à tous ses clients. C'est ce qu'elle s'applique à faire depuis plusieurs années, mais il lui manquait un élément essentiel pour lui permettre d'aller plus loin et de devenir un réel tremplin pour l'industrie. Aujourd'hui, nous avons la combinaison gagnante et nous nous donnons les moyens d'offrir aux Québécois, dans leur SAQ, un choix de vins d'ici dont ils pourront être fiers », a mentionné le président du conseil d'administration de la SAQ, Sylvain Simard.

Pour plus d'information
Programme d'appui au secteur des alcools du terroir :
www.mapaq.gouv.qc.ca/pasat

Politique de souveraineté alimentaire :
www.PolitiqueSA.gouv.qc.ca ou www.mapaq.gouv.qc.ca/PolitiqueSA

Il est également possible de suivre le Ministère sur Twitter, à l'adresse suivante : twitter.com/mapaquebec.

SOURCE : Cabinet de la première ministre

Renseignements :

Sources :      
Marie Barrette
Attachée de presse
Cabinet de la première ministre
418 643-5321

Maxime Couture
Attaché de presse
Cabinet du vice-premier ministre et ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation
418 380-2525

Mélanie Malenfant
Attachée de presse et directrice de cabinet adjointe
Cabinet du ministre des Finances et de l'Économie
418 643-5270

Information :
Direction des communications
Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation
418 380-2100, poste 3512

Profil de l'entreprise

Cabinet de la première ministre

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.