Développement de 16 zones industrialo-portuaires : des opportunités à saisir par les PME

MONTRÉAL, le 3 mars 2016 /CNW Telbec/ - La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) souhaite que les PME puissent profiter des opportunités découlant de l'investissement de 300 millions de dollars pour le développement de 16 zones industrialo-portuaires annoncé aujourd'hui par le ministre délégué aux Affaires maritimes, M. Jean D'Amour, la ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade, et la vice-première ministre, ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises, de l'Allègement réglementaire et du Développement économique régional et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Lise Thériault.

« Au-delà des PME manufacturières qui pourront bénéficier directement d'un meilleur accès aux différents marchés extérieurs grâce au développement de ces zones industrialo-portuaires, les petites et moyennes entreprises d'autres secteurs devraient aussi pouvoir en bénéficier, par exemple en étant des fournisseurs des industries qui viendront s'installer dans ces zones, ou encore en participant aux travaux d'infrastructure qui y sont reliés. Nous souhaitons donc que cela soit pris en considération dans les plans qui seront développés par les comités locaux », affirme Martine Hébert, vice-présidente principale et porte-parole nationale de la FCEI.

Par ailleurs, la FCEI réitère son appui à la Stratégie maritime du gouvernement dont l'annonce d'aujourd'hui fait partie. « Pour réussir le développement du Québec, on doit favoriser le dynamisme de l'économie aux quatre coins du territoire et miser sur le potentiel important que représentent nos richesses, dont notre fleuve fait partie. Le Saint-Laurent est un atout naturel exceptionnel susceptible de créer une diversité d'opportunités pour nos régions et les entreprises qui s'y trouvent. Sa mise en valeur économique, qui passe notamment par des infrastructures de qualité, permettra assurément de générer des retombées positives pour l'ensemble des Québécois », poursuit Mme Hébert.

En terminant, la marge de manœuvre du Québec étant limitée, la FCEI rappelle qu'il est souhaitable que l'octroi d'aide publique aux entreprises fasse systématiquement l'objet d'une évaluation rigoureuse pour garantir sa rentabilité et l'optimisation des ressources. « Au-delà des investissements ciblés, l'allègement du fardeau fiscal global doit demeurer une priorité pour le gouvernement », conclut Mme Hébert.

À propos de la FCEI
La FCEI est le plus grand regroupement de petites et moyennes entreprises du Canada, comptant 109 000 membres dans tous les secteurs et toutes les régions, dont 24 000 au Québec.

 

SOURCE Fédération canadienne de l'entreprise indépendante

Renseignements : Amélie Desrosiers, conseillère, Affaires publiques et relations médias, FCEI, Téléphone : 514 861-3234 poste 224, Cellulaire : 514 817-0228, amelie.desrosiers@fcei.ca

RELATED LINKS
http://www.cfib.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.