Deux tiers des post-boumeurs ont l'intention d'accéder à la propriété, mais près de la moitié d'entre eux n'ont aucune épargne

Une majorité de Canadiens estiment que des mesures doivent être mises en place pour aider les post-boumeurs à acheter leur première maison

TORONTO, le 24 mai 2016 /CNW/ - Sur les deux tiers (64 %) des post-boumeurs ayant l'intention d'accéder à la propriété, 63 % envisagent d'acheter une maison dans les cinq prochaines années, mais près de la moitié (44 %) ont indiqué n'avoir pas encore commencé à épargner à cette fin, selon un nouveau sondage de la Banque CIBC (CM aux bourses de Toronto et de New York) mené auprès de jeunes Canadiens de 18 à 34 ans.

Aux prises avec une multitude de défis financiers, 54 % des futurs acheteurs post-boumeurs ont déclaré que constituer la mise de fonds requise représente l'obstacle le plus important à l'accession à la propriété, tandis qu'environ la moitié d'entre eux craignent que l'insécurité d'emploi (53 %) et la hausse des prix de l'immobilier (46 %) nuisent à leur capacité d'acheter.

« Les post-boumeurs veulent devenir propriétaires et ils sont nombreux à planifier l'achat d'une maison au cours des prochaines années, mais ils sont confrontés à beaucoup d'obstacles et ont des priorités financières concurrentes, a commenté Barry Gollom, vice-président, Prêts et Hypothèques CIBC. Il est important qu'ils rencontrent un conseiller et se fixent un échéancier réaliste s'ils veulent concrétiser leurs rêves d'accession à la propriété - ce n'est pas facile, mais c'est faisable. »

Alors que les post-boumeurs peinent à établir un budget pour l'achat d'une maison, une majorité (56 %) des Canadiens compatissent et estiment qu'il faut faire quelque chose pour aider cette nouvelle génération à accéder au marché de l'immobilier. En fait, les trois quarts des Canadiens (77 %) croient que l'achat d'une maison est plus difficile pour les jeunes Canadiens aujourd'hui que ce l'était pour les générations précédentes, selon un autre sondage de la Banque CIBC.

« Les jeunes Canadiens ne sont pas les seuls à penser que l'achat et l'entretien d'une maison représentent un défi pour leur génération, a ajouté M. Gollom. Les Canadiens de tous âges en conviennent et une majorité d'entre eux demandent qu'une aide soit mise en place. »

Voici quelques-unes des principales conclusions du sondage :

  • 16 % des Canadiens de 18 à 34 ans ont déjà acheté une maison.

  • 64 % des Canadiens de 18 à 34 ans déclarent que l'achat d'une maison fait partie de leurs projets. De ce nombre :
    • 63 % ont l'intention de le faire au cours des cinq prochaines années;
    • 44 % n'ont pas encore commencé à épargner pour leur mise de fonds.

  • 54 % des post-boumeurs ayant l'intention d'acheter une maison estiment qu'épargner assez d'argent pour constituer la mise de fonds requise représente l'obstacle le plus important à l'accession à la propriété. Voici les autres obstacles cités :
    • L'absence de sécurité d'emploi et d'un revenu suffisant pour faire les versements hypothécaires (53 %). C'est la plus grande préoccupation des post-boumeurs en Ontario (60 %).
    • La hausse des prix de l'immobilier (46 %). C'est le principal élément dissuasif en Colombie-Britannique (72 %).
    • La gestion de priorités financières concurrentes, notamment le remboursement des dettes (45 %).

  • 56 % des Canadiens affirment qu'il faut faire quelque chose pour aider les jeunes Canadiens à accéder au marché de l'immobilier, soit :
    • 68 % des Canadiens de 18 à 34 ans,
    • 52 % des Canadiens de 35 à 54 ans
    • 51 % des Canadiens de 55 ans et plus.

  • 77 % des Canadiens pensent que l'achat d'une maison est plus difficile pour les jeunes Canadiens aujourd'hui que ce l'était pour les générations précédentes.

Principaux résultats du sondage auprès des post-boumeurs de 18 à 34 ans

Pourcentage des post-boumeurs qui ont l'intention d'acheter une maison :

Oui

64 %

Non

20 %

J'ai déjà acheté une maison

16 %

Échéancier des post-boumeurs qui ont l'intention d'acheter une maison :

Au cours de 12 prochains mois

14 %

D'ici 1 à 3 ans

26 %

D'ici 3 à 5 ans

23 %

D'ici 5 ans ou plus

23 %

Je ne me suis pas encore fixé d'échéance

14 %

Progression dans l'épargne nécessaire pour constituer la mise de fonds chez les post-boumeurs qui ont l'intention d'acheter une maison :

Je n'ai pas encore commencé à épargner

44 %

Mes économies représentent environ le quart (25 %) de la mise de fonds

25 %

Mes économies représentent environ la moitié (50 %) de la mise de fonds

7 %

Mes économies représentent environ les trois quarts (75 %) de la mise de fonds

5 %

J'ai déjà économisé l'intégralité de la mise de fonds (100 %)

8 %

Ne savent pas

10 %

Principaux obstacles à l'accession à la propriété selon les post-boumeurs qui ont l'intention d'acheter une maison :

L'accumulation d'une épargne suffisante pour constituer la mise de fonds requise

54 %

L'absence de sécurité d'emploi et d'un revenu suffisant pour faire les versements hypothécaires et régler les dépenses courantes

53 %

La hausse des prix de l'immobilier et le marché concurrentiel

46 %

La gestion de priorités financières concurrentes

45 %

Principaux résultats du sondage auprès des Canadiens

Les Canadiens croient-ils que l'achat d'une maison est plus difficile aujourd'hui que ce l'était pour les générations précédentes?


Tous

18 à 34 ans

35 à 54 ans

55 ans et plus

Oui

77 %

82 %

77 %

73 %

Non

16 %

10 %

16 %

21 %

Ne savent pas

7 %

8 %

7 %

6 %

Selon les Canadiens, des mesures doivent-elles être prises pour aider les post-boumeurs à acheter leur première maison?


Tous

18 à 34 ans

35 à 54 ans

55 ans et plus

Oui

56 %

68 %

52 %

51 %

Non

21 %

14 %

21 %

26 %

Ne savent pas

23 %

18 %

28 %

22 %

Avis relatif au sondage auprès de post-boumeurs canadiens âgés de 18 à 34 ans
Du 15 au 20 avril 2016, un sondage en ligne a été mené auprès de 864 personnes inscrites au Forum Angus Reid qui sont des Canadiens âgés de 18 à 34 ans. La marge d'erreur, qui mesure la variabilité d'échantillonnage, est de +/- 3,3 %, 19 fois sur 20. Les responsables du sondage ont pondéré statistiquement les résultats en fonction des données du recensement relatives au sexe et à la région (et, au Québec, à la langue). Les écarts dans les totaux ou entre ceux-ci s'expliquent par le fait que les chiffres ont été arrondis.

Avis relatif au sondage auprès d'adultes canadiens
Les 19 et 20 avril 2016, un sondage en ligne a été mené auprès de 1 500 adultes canadiens choisis au hasard parmi les personnes inscrites au Forum Angus Reid. La marge d'erreur, qui mesure la variabilité d'échantillonnage, est de +/- 2,5 %, 19 fois sur 20. Les responsables du sondage ont pondéré statistiquement les résultats en fonction des données du recensement relatives à l'âge, au sexe et à la région (et, au Québec, à la langue) pour créer un échantillon représentatif de la population adulte du Canada. Les écarts dans les totaux ou entre ceux-ci s'expliquent par le fait que les chiffres ont été arrondis.

Banque CIBC
La Banque CIBC est une importante institution financière canadienne d'envergure mondiale qui compte 11 millions de clients, tant des particuliers que des entreprises. Par l'intermédiaire de ses trois principales unités d'exploitation, Services bancaires de détail et Services bancaires aux entreprises, Gestion des avoirs et Marchés des capitaux, la Banque CIBC offre une gamme complète de produits et de services au moyen de son réseau étendu de services bancaires électroniques, de ses centres bancaires et de ses bureaux dans tout le Canada, aux États-Unis et dans le monde entier. Vous trouverez d'autres communiqués de presse et d'autres renseignements sur la Banque CIBC dans notre centre des médias, sur le site Web de l'entreprise au www.cibc.com/francais

SOURCE Banque Canadienne Impériale de Commerce

Renseignements : Olga Petrycki, directrice en chef, Communications externes, 416 306-9760 ou olga.petrycki@cibc.com

RELATED LINKS
http://www.cibc.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.