Deux journalistes canadiens lauréats de la Bourse de journalisme en développement international

OTTAWA, le 8 déc. 2016 /CNW/ - Deux journalistes canadiens sont en route vers l'Afrique et l'Asie afin de couvrir des enjeux cruciaux liés à la santé et à l'environnement dans le monde en développement.

La Fondation Aga Khan Canada (la Fondation) et l'Association canadienne des journalistes (ACJ) sont ravies d'annoncer que les Bourses de journalisme en développement international ont été décernées au journaliste indépendant Frédérick Lavoie et à Jennifer Yang, du Toronto Star.

Chacun recevra 25 000 $ pour créer un reportage dans le monde en développement.

Le projet de M. Lavoie l'amènera à se déplacer à l'intérieur du Bangladesh et à dresser le profil de Bangladais issus de différents horizons. Il explorera les enjeux de développement complexes auxquels ils font face ainsi que les liens entre ces enjeux et un élément essentiel, l'eau. Son projet paraîtra dans Le Devoir.

Jennifer Yang explorera la lutte contre la maladie du Rhésus dans le monde en développement. Cette affection, qui tue chaque année environ 100 000 nouveau-nés dans les pays en développement, est pratiquement inconnue dans les pays riches, en raison des travaux d'une équipe de chercheurs canadiens qui ont contribué à son éradication il y a plusieurs décennies. Elle travaillera en partenariat avec le Global Reporting Centre.

« Ces histoires importantes aideront les Canadiens à mieux comprendre certains enjeux pressants dans des pays qui ne sont pas souvent couverts par des journalistes canadiens, explique le président de l'ACJ, Nick Taylor-Vaisey. L'ACJ félicite la Fondation pour son engagement envers cet ambitieux projet de journalisme mondial, et nous avons très hâte de voir les créations de nos deux lauréats. »

Les boursiers ont été sélectionnés par un comité de sélection indépendant présidé par M. Taylor-Vaisey. Le jury comprenait Jane Armstrong, de la CBC; Anyck Béraud, de Radio-Canada; Pierre St-Arnaud, de La Presse canadienne; et Robert Steiner, de la Munk School of Global Affairs.

« Le monde en développement évolue rapidement, et les journalistes jouent un rôle important dans le déchiffrage des dynamiques complexes qui se jouent, a déclaré Khalil Z. Shariff, directeur général de la Fondation. Ce programme investit dans des journalistes qui souhaitent raconter des histoires qui expliquent le processus de développement mondial aux Canadiens. »

Les boursiers ont un an pour terminer leurs projets respectifs.  

La Bourse offre aux lauréats la somme de 25 000 $ pour entreprendre un projet substantiel de journalisme qui aidera les Canadiens à mieux comprendre les enjeux complexes auxquels le monde en développement fait face. Les boursiers sont encouragés à se lancer dans un ambitieux projet à l'étranger à une époque à laquelle les budgets sont de plus en plus serrés. Ils sont invités à contribuer à la création d'une communauté de journalistes canadiens qui partagent un intérêt pour le journalisme axé sur les enjeux du monde en développement.

L'ACJ dirige le comité de sélection de la Bourse et contribue à la direction stratégique du programme.

L'administration et le financement du programme sont pris en charge par la Fondation, avec le soutien du gouvernement du Canada, par l'entremise d'Affaires mondiales Canada. Ni la Fondation, ni le gouvernement du Canada n'occupent de siège au sein du comité de sélection.

La Fondation Aga Khan Canada est un organisme de développement international sans but lucratif qui œuvre en Asie et en Afrique pour trouver des solutions durables aux problèmes complexes qui causent la pauvreté dans le monde. Créée en 1980, la Fondation est un organisme de bienfaisance enregistré au Canada et un membre du Réseau Aga Khan de développement.

L'ACJ est le plus important organisme professionnel de journalisme au Canada. Elle compte plus de 600 journalistes membres qui travaillent dans tous les médias partout au pays. Le rôle primaire de l'ACJ est de défendre l'intérêt public et d'offrir des occasions de développement professionnel de haute qualité pour ses membres.

SOURCE Association canadienne des journalistes

Renseignements : Rosemary Quipp, Gestionnaire, Affaires publiques, Fondation Aga Khan Canada, 1 800 267-2532, p. 107, rosemary@akfc.ca; Nick Taylor-Vaisey, Président de l'Association canadienne des journalistes, 647 968-2393 (cell.), nick@caj.ca

LIENS CONNEXES
http://

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.