Destruction des vestiges du Village des Tanneries - Que le ministre lève la clause de confidentialité des archéologues !

MONTRÉAL, le 21 sept. 2015 /CNW Telbec/ - « Que le ministre Robert Poëti lève la clause de confidentialité qui bâillonne actuellement les archéologues qui travaillent sur le site du Village des Tanneries et nous verrons bien quelle est leur véritable opinion », a déclaré Benoit Dorais, le maire de l'arrondissement du Sud-Ouest et chef de la 2e opposition à l'hôtel de ville de Montréal.

Depuis maintenant une semaine, le ministre des Transports du Québec, Monsieur Robert Poëti, laisse entendre que ce sont les archéologues sur le terrain qui donnent le feu vert à la démolition des vestiges. « Or, les archéologues informent seulement le MTQ de la complétion des fouilles archéologiques. Il ne leur revient pas de décider de détruire ou non les vestiges, cette décision demeurant exclusivement celle du MTQ », a soutenu Benoit Dorais.

« Je trouve personnellement malhonnête intellectuellement de la part du ministre d'utiliser la réputation de professionnalisme et le titre de présidente de l'Association des archéologues du Québec (AAQ) de Josée Villeneuve pour justifier la destruction des vestiges alors qu'elle ne peut prendre la parole publiquement. Mme Villeneuve travaille pour la firme d'archéologues ayant le contrat des fouilles, Patrimoine Expert, et elle est liée par une entente de confidentialité », a-t-il ajouté.

Pour le maire Dorais, il est évident que si la présidente de l'AAQ recommandait la destruction du site des vestiges du Village des tanneries, le MTQ se serait fait un plaisir de la faire participer à la conférence de presse et au briefing technique de la semaine dernière. Ce qui n'a pas été le cas.

Contrairement à l'Association canadienne d'archéologie, l'AAQ ne s'est pas encore officiellement prononcée sur la question.

Des palettes de pierres
Vendredi dernier, le MTQ a offert, lors d'une réunion du comité regroupant des représentants des ministères des Transports et de la Culture et de la Ville de Montréal, de donner à l'Arrondissement des palettes de pierres qui constituent actuellement les fondations du Village des Tanneries. « Pour nous, c'est tout à fait insuffisant ! », a déclaré le maire Dorais.

« Tous les élus de l'Arrondissement poursuivront ainsi leurs efforts pour préserver des vestiges des Tanneries. Le ministre Poëti fait fausse route s'il croit qu'en s'attaquant à ma personne et à ma crédibilité le mouvement populaire pour la préservation des vestiges archéologiques s'estompera. Le débat dépasse largement le maire de l'arrondissement ou le Sud-Ouest. En font foi les nombreux appuis de personnalités publiques, dont Phyllis Lambert, Dinu Bumbaru, Gilles Proulx ou encore Marcel Tessier et de Christian Gates St-Pierre », a-t-il conclu.

Rappelons que le MTQ, au même titre que n'importe quel constructeur, avait l'obligation par la loi de mener à bien ces fouilles. La somme de 1,6 M$ dont parle le ministre a été dépensée depuis 2007, et non pas depuis les dernières semaines.

 

SOURCE Ville de Montréal - Arrondissement du Sud-Ouest

Renseignements : Informations : Marie Otis, Directrice de cabinet du maire Dorais. 514 984-7333


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.