Desjardins au deuxième trimestre de 2015 - De solides résultats financiers, notamment grâce à l'apport significatif des activités d'assurance au Canada

Faits saillants du deuxième trimestre

  • Hausse significative de 183 M$ des excédents, qui atteignent 629 M$
  • Très bonne performance des secteurs d'assurance, dont les excédents sont en hausse de 194 M$
  • Rendement des capitaux propres de 11,4 %
  • Croissance de 8,9 % des revenus d'exploitation
  • Actif de 250,9 G$
  • Ratio de fonds propres de la catégorie 1A de 16,0 %
  • Considéré, pour une deuxième année consécutive, comme l'institution financière la plus solide en Amérique du Nord, selon le classement des World's Strongest Banks, de Bloomberg.

Un groupe coopératif engagé et novateur 

  • Ouverture d'un centre de service innovateur au Marché Central, à Montréal, offrant un accompagnement sur mesure pour la réalisation de projets financiers.
  • Investissement de plus de 2 M$, en 2015, pour la diffusion du programme d'éducation financière Mes finances, mes choixmc auprès de milliers de jeunes adultes du Québec et de l'Ontario, en collaboration avec plusieurs organismes communautaires.
  • Renouvellement du partenariat avec Place aux jeunes en région, dont la mission est de faire la promotion des régions du Québec et de favoriser la migration des jeunes en faveur de celles-ci.
  • Remise des prix Ruralia-Desjardins à trois projets d'initiative citoyenne de la Mauricie, de la Côte-Nord et de Chaudière-Appalaches, en partenariat avec Solidarité rurale du Québec.
  • Seule institution financière québécoise à figurer parmi les 60 premiers du Palmarès 2015 des employeurs les plus écolos au Canada de Mediacorp.
  • Poursuite des engagements de Développement international Desjardins en matière de micro-finance.

LÉVIS, QC, le 12 août 2015 /CNW Telbec/ - Au terme du deuxième trimestre, terminé le 30 juin 2015, le Mouvement Desjardins, premier groupe financier coopératif au Canada, affiche une croissance de 8,9 % de ses revenus d'exploitation qui atteignent 3 438 M$, en hausse de 281 M$ par rapport à la même période l'an dernier.

La croissance des revenus d'exploitation et surtout la bonne performance des filiales d'assurance partout au Canada, notamment grâce à l'acquisition des activités canadiennes de State Farm, comptent parmi les éléments qui contribuent à la réalisation d'excédents avant ristournes aux membres de 629 M$ au deuxième trimestre, soit une hausse de 183 M$ par rapport aux 446 M$ enregistrés au trimestre correspondant de 2014.

« Je suis évidemment très satisfaite de ces résultats qui sont le reflet de la forte progression de nos activités au Canada, particulièrement dans le domaine de l'assurance. Desjardins apporte ainsi non seulement la sécurité que recherchent ses membres et ses clients, mais il peut également continuer d'innover et de contribuer à l'essor et au dynamisme de nos communautés, a déclaré la présidente et chef de la direction, Monique F. Leroux. Je me réjouis, enfin, du récent classement de Bloomberg, qui nous place au premier rang nord-américain et au cinquième rang mondial des institutions bancaires les plus solides. Nous y voyons un encouragement à poursuivre nos efforts afin de consolider davantage notre capitalisation. »

La performance financière de Desjardins rend aussi possibles des investissements pour développer des produits novateurs et accroître l'accessibilité et la portée de ses services. La refonte du site transactionnel AccèsD, les services mobiles ou encore la nouvelle solution de paiement sécuritaire qu'il lancera cet automne à l'intention des petites entreprises et des travailleurs autonomes, en sont autant d'exemples.

De plus, en vertu de son engagement envers la décentralisation des emplois, Desjardins est aujourd'hui l'un des employeurs les plus présents dans les régions. À titre d'exemple, c'est dans 14 d'entre elles qu'il a décidé d'ouvrir des bureaux pour son Centre de services partagés, qu'il aurait pu autrement centraliser dans un grand centre urbain. De plus, outre à Montréal, ses centres d'appels sont situés à Gaspé, à Granby et à Trois-Rivières, où plusieurs centaines de nouveaux emplois ont été créés.

La croissance des excédents au deuxième trimestre permet à Desjardins d'afficher un rendement des capitaux propres de 11,4 %, par rapport à 9,9 % à pareille date l'an dernier.

Le revenu net d'intérêts se chiffre à 1 057 M$, comparativement à 981 M$ pour la même période l'an dernier, soit une hausse de 76 M$, ou de 7,7 %. Cette augmentation provient de la croissance de 9,1 G$, ou de 6,2 %, depuis un an, de l'ensemble du portefeuille de prêts. La forte concurrence dans le marché exerce toujours une pression sur les marges.

Les primes nettes augmentent de 199 M$, ou de 13,3 %, pour s'établir à 1 698 M$ au 30 juin 2015. Cette hausse s'explique principalement par la croissance organique ainsi que par les primes provenant de l'acquisition des activités canadiennes de State Farm, compensée par la diminution des primes de rentes.

Les autres revenus d'exploitation s'établissent à 683 M$, en hausse de 6 M$, ou de 0,9 %, par rapport à la même période en 2014.

La dotation à la provision pour pertes sur créances s'élève à 103 M$ pour le deuxième trimestre de 2015, en hausse de 23 M$, ou de 28,8 %, par rapport au même trimestre de 2014. Cette augmentation découle principalement de la croissance des portefeuilles de prêts et de l'augmentation du taux de pertes de Services de cartes et Monétique.

Les frais autres que d'intérêts atteignent 1 791 M$, en hausse de 172 M$, ou de 10,6 %, comparativement au deuxième trimestre de 2014. Cette augmentation est surtout attribuable aux frais provenant de l'acquisition des activités canadiennes de State Farm et à la progression des affaires, notamment celles des activités de cartes de crédit et de financement au point de vente et à l'augmentation de la taxe sur les primes d'assurance. À cela s'ajoutent l'indexation annuelle des salaires et la charge de retraite.

Résultats du premier semestre

Le Mouvement Desjardins enregistre, au terme du premier semestre, des excédents avant ristournes aux membres de 1 093 M$, comparativement à 830 M$ pour la même période en 2014. Il s'agit d'une hausse de 263 M$. Ses revenus d'exploitation sont en hausse de 813 M$, ou de 13,1 %, et atteignent 7 042 M$.

Un actif de 250,9 G$, en hausse de 21,5 G$

Au 30 juin 2015, l'actif total s'élève à 250,9 G$, en hausse de 21,5 G$, ou de 9,4 %, depuis le 31 décembre 2014. Cette croissance est largement attribuable aux actifs acquis liés aux activités canadiennes de State Farm, aux portefeuilles de prêts et aux valeurs mobilières.

Une solide base de capital

Le Mouvement Desjardins maintient toujours une solide capitalisation en conformité avec les règles de Bâle III. Ses ratios de fonds propres de la catégorie 1A et du total des fonds propres sont respectivement de 16,0 % et de 17,7 % au 30 juin 2015, alors qu'au 31 décembre 2014, ils étaient de 15,7 % et de 17,9 %.

Cette excellente capitalisation lui permet de figurer, pour une deuxième année consécutive, au premier rang en Amérique du Nord du classement « World's Strongest Banks », de l'agence d'information financière Bloomberg.

Résultats sectoriels du deuxième trimestre de 2015

Particuliers et Entreprises

Les excédents du secteur Particuliers et Entreprises, incluant la contribution du réseau des caisses, sont de 239 M$, soit une augmentation de 28 M$ comparativement à ceux de la même période en 2014. Ce résultat s'explique notamment par la croissance des affaires, dont la vente de produits financiers, qui a eu un effet à la hausse sur les revenus.

Pour le premier semestre, les excédents de ce secteur sont de 435 M$, en hausse de 30 M$.

Gestion de patrimoine et Assurance de personnes

Les excédents générés par le secteur Gestion de patrimoine et Assurance de personnes sont de 195 M$, soit une augmentation de 61 M$ par rapport à la période correspondante de 2014. Cette hausse est en grande partie attribuable aux activités d'assurance de personnes et à la contribution de celles acquises de State Farm au Canada. À cela s'ajoutent des gains sur disposition de placements immobiliers.

Pour le premier semestre, les excédents de ce secteur sont de 293 M$, en hausse de 56 M$.

Assurance de dommages

Les excédents provenant du secteur Assurance de dommages atteignent 194 M$, en hausse de 133 M$ comparativement au deuxième trimestre de 2014. Les excédents nets rajustés, qui excluent les frais liés à l'acquisition des activités canadiennes de State Farm ainsi que le gain réalisé au moment de cette acquisition, sont de 205 M$, en hausse de 134 M$ comparativement à la même période en 2014. Cette hausse découle principalement de l'apport des activités canadiennes de State Farm, qui ont bénéficié d'un environnement particulièrement favorable pendant le trimestre, et d'une amélioration de la sinistralité en assurance de biens par rapport à la période correspondante de 2014.

Pour le premier semestre, les excédents rajustés de ce secteur sont de 233 M$, en hausse de 128 M$.

Principales données financières

BILAN ET RATIOS

(en millions de dollars et en pourcentage)

Au 30 juin
2015

Au 31 décembre
2014

Actif

250 893

$

229 387

$

Prêts hypothécaires résidentiels

100 187

$

97 512

$

Prêts à la consommation, sur cartes de crédit et
autres prêts aux particuliers

20 854

$

20 495

$

Prêts aux entreprises et aux gouvernements

34 636

$

32 903

$

Prêts bruts totaux

155 677

$

150 910

$

Capitaux propres

21 166

$

18 893

$

Fonds propres de la catégorie 1A

16,0

%

15,7

%

Fonds propres de la catégorie 1

16,0

%

15,8

%

Total des fonds propres

17,7

%

17,9

%

Prêts douteux bruts / prêts bruts

0,34

%

0,34

%

 

RÉSULTATS COMBINÉS







Pour les périodes de

trois mois terminées le

Pour les périodes de

six mois terminées le

(en millions de dollars et en pourcentage)

30 juin
2015

31 mars
2015

30 juin
2014

30 juin
2015

30 juin
2014

Revenus d'exploitation

3 438

$

3 604

$

3 157

$

7 042

$

6 229

$

Excédents avant ristournes aux membres

629

$

464

$

446

$

1 093

$

830

$

Rendement des capitaux propres

11,4

%

9,5

%

9,9

%

10,4

%

9,4

%

 

APPORT AUX EXCÉDENTS COMBINÉS PAR SECTEURS D'ACTIVITÉ






Pour les périodes de
trois mois terminées
 le

Pour les périodes de
six mois terminées
 le

(en millions de dollars)

30 juin
2015

31 mars
2015

30 juin
2014

30 juin
2015

30 juin
2014

Particuliers et Entreprises

239

$

196

$

211

$

435

$

405

$

Gestion de patrimoine et Assurance de personnes

195


98


134


293


237


Assurance de dommages

194


76


61


270


82


Autres

1


94


40


95


106



629

$

464

$

446

$

1 093

$

830

$

 

COTES DE CRÉDIT DES TITRES ÉMIS




DBRS

STANDARD &
POOR'S

MOODY'S

FITCH

Caisse centrale Desjardins






Court terme

R-1 (élevé)

A-1

P-1

F1+


Moyen et long termes de premier rang

AA

A+

Aa2

AA-

Capital Desjardins inc.






Moyen et long termes de premier rang

AA (faible)

A

A2

A+

 

Des informations financières plus détaillées sont présentées dans le rapport de gestion intermédiaire du Mouvement Desjardins, qui est disponible sur le site Internet de SEDAR, sous le profil de Capital Desjardins inc.

À propos du Mouvement Desjardins
Le Mouvement Desjardins est le premier groupe financier coopératif au Canada et le cinquième au monde, avec un actif de près de 251 milliards de dollars. Il figure parmi les 50 employeurs de choix au Canada selon le palmarès établi par Aon Hewitt. Pour répondre aux besoins diversifiés de ses membres et clients, particuliers comme entreprises, sa gamme complète de produits et de services est offerte par son vaste réseau de points de service, ses plateformes virtuelles et ses filiales présentes à l'échelle canadienne. Considéré comme l'institution bancaire la plus solide en Amérique du Nord, selon l'agence d'information financière Bloomberg, Desjardins affiche des ratios de capital et des cotes de crédit parmi les meilleurs de l'industrie.

Mise en garde sur les énoncés prospectifs
Certains énoncés qui figurent dans le présent communiqué de presse peuvent constituer des énoncés prospectifs. Par leur nature même, les énoncés prospectifs comportent des hypothèses, des incertitudes et des risques inhérents de nature générale et spécifique. Il est donc possible qu'en raison de plusieurs facteurs, ces prédictions, projections ou autres énoncés prospectifs ainsi que les objectifs et priorités du Mouvement Desjardins ne se matérialisent pas ou se révèlent inexacts et que les résultats réels diffèrent sensiblement. Divers facteurs, dont plusieurs sont indépendants de la volonté du Mouvement Desjardins et dont ce dernier peut difficilement prédire les répercussions, peuvent influer sur la justesse des énoncés prospectifs mentionnés dans ce communiqué de presse. Bien que le Mouvement Desjardins soit d'avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, il ne peut garantir qu'elles se révéleront exactes. Le Mouvement Desjardins déconseille aux lecteurs de se fier indûment aux énoncés prospectifs pour prendre des décisions. Le Mouvement Desjardins ne s'engage pas à mettre à jour les énoncés prospectifs, verbaux ou écrits qui peuvent être faits à l'occasion par lui ou en son nom, à l'exception de ce qui est exigé en vertu des lois sur les valeurs mobilières applicables.

 

SOURCE Mouvement Desjardins

Renseignements : (à l'intention des journalistes uniquement) : André Chapleau, Relations publiques, 514 281-7229 ou 1 866 866-7000, poste 5557229, media@desjardins.com; Daniel Dupuis, CPA, CA, Premier vice-président, Finances et chef de la direction financière, Mouvement Desjardins


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.