Désignation de l'arrivée des Ursulines et de l'arrivée des Augustines en Nouvelle-France comme événements historiques

QUÉBEC, le 24 sept. 2014 /CNW Telbec/ - La ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, madame Hélène David, a procédé aujourd'hui à la désignation de l'arrivée des Ursulines et de l'arrivée des Augustines en Nouvelle-France comme événements historiques. Ce geste significatif a été accompli à l'occasion du colloque « Risquer un monde nouveau : 375 ans de vie et d'audace », événement inscrit à la programmation des célébrations entourant le 375e anniversaire de l'arrivée des Ursulines et des Augustines en Nouvelle-France.

« Près de quatre siècles se sont écoulés depuis l'arrivée des Ursulines et des Augustines et il me paraît nécessaire que l'on se souvienne de leurs différentes contributions et de leurs admirables réalisations. Ces femmes courageuses et charitables se sont vouées corps et âme à bâtir ce nouveau monde et cela doit rester gravé dans notre mémoire. Cette désignation en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel vient reconnaître de manière officielle l'ensemble de l'œuvre de ces deux communautés religieuses », a fait savoir la ministre David.

Des pionnières dans le domaine de l'éducation et des soins de santé
Arrivées à Québec le 1er août 1639, les Ursulines et les Augustines constituent les premières communautés religieuses féminines à s'être établies en Nouvelle-France. Elles ont joué un rôle crucial dans le développement du Québec, notamment dans les domaines de l'éducation et des soins de santé.

Les Ursulines ont fondé à Québec la première école destinée aux jeunes filles en Amérique du Nord. Au fil des années, leur présence s'est étendue dans plusieurs régions où elles ont ouvert de nouveaux monastères et de nouvelles écoles. Les Ursulines de Québec ont obtenu la direction de la section féminine de l'École normale Laval en 1857 et une affiliation de leur école avec l'Université Laval en 1912. L'arrivée des Ursulines en Nouvelle-France est un moment déterminant dans la scolarisation des jeunes filles. C'est le point de départ de l'œuvre de ces religieuses qui ont enseigné à plusieurs générations d'étudiantes. Cette œuvre se poursuit aujourd'hui par l'enseignement qui est offert dans les écoles qu'elles ont fondées.

Les Augustines de la Miséricorde de Jésus ont fondé le premier hôpital en Amérique, au nord du Mexique, en 1640. Au fil des siècles, elles ont établi, dans diverses régions, de nouveaux monastères et hôpitaux où des soins de santé et des soins spirituels sont prodigués à la population. Elles sont aussi à l'origine de la mise en place des écoles d'infirmières. L'arrivée des Augustines constitue donc un moment décisif dans l'amélioration des conditions de vie des habitants de la Nouvelle-France. Cette communauté a contribué à l'administration des soins de santé au Québec. L'action des Augustines se poursuit aujourd'hui par les soins qui sont prodigués dans les hôpitaux qu'elles ont fondés.

La Loi sur le patrimoine culturel permet à la ministre de la Culture et des Communications, après avoir pris connaissance de l'avis du Conseil du patrimoine culturel, de désigner des personnages, des événements et des lieux historiques. La désignation en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel permet à la ministre de rappeler le souvenir de certains personnages, événements et lieux historiques significatifs pour le Québec, afin de conserver leur mémoire pour la postérité. Ces désignations peuvent être accordées à la suite d'une proposition émanant du  Ministère, d'un citoyen, d'un organisme ou d'une municipalité.

De l'information additionnelle concernant l'arrivée des Ursulines et l'arrivée des Augustines en Nouvelle-France ainsi que tous les éléments patrimoniaux inscrits au Registre du patrimoine culturel du Québec (RPCQ) est disponible sur le site du RPCQ, au www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca.

Des outils de diffusion du patrimoine culturel du Québec
D'autres outils de diffusion du patrimoine culturel s'ajoutent au RPCQ, permettant d'en découvrir toute la richesse et la diversité en le rendant accessible à tous. En effet, une partie du contenu du RPCQ se trouve sur le portail des données ouvertes du gouvernement du Québec, au www.données.gouv.qc.ca, ainsi que sur le réseau social Pinterest, sous forme d'expositions virtuelles, au www.pinterest.com/rpcq.

Une formation en ligne est également offerte, à l'adresse www.formation-patrimoine.mcc.gouv.qc.ca. Composée de capsules vidéo et d'activités d'apprentissage, elle présente les notions de base de la Loi sur le patrimoine culturel et explique les rôles et les responsabilités de chacun pour favoriser la connaissance, la protection, la mise en valeur et la transmission de notre héritage collectif.

 

SOURCE : Cabinet de la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française

Renseignements : Source : Philip Proulx, Attaché de presse, Cabinet de la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, 418 380-2310; Information : Annie LeGruiec, Responsable des relations avec les médias, Ministère de la Culture et des Communications, 418 380-2363, poste 7239


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.