Des ventes impressionnantes atteignent 9,7 millions de dollars, alors que la vente aux enchères printanière de la Maison Heffel met en valeur le talent artistique canadien

Les chefs-d'œuvre réalisés par les artistes canadiens les plus acclamés d'un bout à l'autre du pays ont suscité beaucoup d'intérêt de la part des collectionneurs et ont porté le total de la vente aux enchères bien au-delà des évaluations préliminaires.

  • Les 135 lots offerts dans le cadre de la vente aux enchères de ce soir ont rapporté un total de 9,7 millions de dollars, un montant nettement supérieur aux évaluations préliminaires chiffrées entre 6 et 8 millions de dollars.
  • La soirée a connu sept ventes records, y compris de nouveaux records établis pour les artistes Lise Gervais, Ken Danby, David Blackwood, Mary Pratt et Joyce Wieland.
  • L'œuvre Pleine saison du peintre montréalais Jean-Paul Riopelle, figurant sur la page couverture du catalogue des œuvres d'après-guerre et contemporaines de cette saison, s'est vendue pour la somme impressionnante de 1 298 000 $ (elle avait été évaluée entre 400 000 $ et 600 000 $).
  • La toile Lake Superior Sketch LXI de Lawren Stewart Harris, évaluée entre 500 000 $ et 700 000 $, s'est quant à elle vendue 973 500 $.
  • Huit lots d'Emily Carr, parmi lesquels de rares illustrations datant du début de la carrière de l'artiste, ont pour leur part trouvé preneur pour un montant total de 1,5 million de dollars.

VANCOUVER, le 28 mai 2014 /CNW/ - La Maison de vente aux enchères Heffel rendait hommage, ce soir, au talent artistique canadien dans le cadre de sa vente aux enchères en salle du printemps 2014, tenue au Centre des congrès de Vancouver. Les 135 lots, parmi lesquels figurent d'éminents artistes canadiens tels que Lawren Harris, Emily Carr, Jean-Paul Riopelle et plusieurs autres, illustraient la crème de l'art canadien d'après-guerre et contemporain et des beaux-arts canadiens. La soirée a permis de réaliser des ventes remarquables s'élevant à un total de 9,7 millions de dollars (tous les prix indiqués sont en dollars canadiens et incluent une prime d'achat de 18 %).

« Nous sommes enchantés des résultats obtenus par la collection de cette saison », affirme David K. J. Heffel, président de la Maison Heffel. « En notre qualité de maison nationale de vente aux enchères au Canada, il était important de bien représenter l'incroyable talent déployé dans notre pays, avec des toiles dont les sujets riches tirent leur origine d'un océan à l'autre. Notre vente printanière incarnait parfaitement cette profondeur, et nous sommes heureux pour les collectionneurs qui peuvent ce soir rapporter à la maison un morceau de l'histoire de l'art canadien. »

Œuvre maîtresse de la soirée, le tableau Pleine saison de Jean-Paul Riopelle a trouvé preneur pour 1,3 million de dollars. Les membres du Groupe des Sept ont su attirer une attention considérable grâce à la toile Lake Superior Sketch LXI, apparaissant sur la page couverture du catalogue des beaux-arts canadiens de cette saison. Évaluée avec prudence entre 500 000 $ et 700 000 $, l'œuvre s'est vendue pour la somme impressionnante de 973 500 $. Représentant admirablement l'un des sujets favoris de Harris, ce lot rappelle un autre tableau de l'artiste, The Old Stump, vendu pour un prix record de plus de 3,5 millions de dollars lors d'une vente aux enchères tenue par la Maison Heffel en 2009.

Emily Carr, qui a fracassé des records la saison dernière grâce à sa toile The Crazy Stair (The Crooked Staircase), vendue à 3,39 millions de dollars lors de la vente automnale de la Maison Heffel, a continué de prouver son importance grâce aux neuf lots présentés aux enchères durant la soirée. En comptant les ventes de ce soir, la Maison Heffel a vendu à ce jour 233 œuvres d'Emily Carr, pour un total de 39 millions de dollars. Quatre œuvres fort attendues de Carr, provenant de la famille de M. et Mme William H. Clarke, éditeurs d'Emily Carr, se sont vendues pour une somme totale de 581 150 $; parmi ces toiles, notons Sea and Sky, Off Beacon Hill, qui s'est vendue 472 000 $. Un autre trésor de cette saison nous vient du huitième membre du Groupe des Sept, Edwin Holgate. Son huile sur carton, Grand Manan, a été récemment acquise par les consignateurs lors d'une vente-débarras tenue tout près de l'ancienne résidence de l'artiste. Cette œuvre a trouvé preneur pour 12 000 $, une somme nettement supérieure aux 2 $ payés lors de la vente-débarras.

Parmi les autres points saillants de la vente printanière, notons les éléments suivants :

  • L'œuvre Temple de Jack Bush a établi une nouvelle marque pour une vente aux enchères canadienne, ayant trouvé preneur pour 438 750 $ (elle était évaluée entre 125 000 $ et 175 000 $).
  • Le tableau Solar de Michael Snow a été acquis pour 129 800 $, soit plus du double de son évaluation préliminaire, située entre 40 000 $ et 60 000 $; cette vente représente un record pour une toile de l'artiste.
  • La vente de deux lots attendus de l'éminent peintre québécois Jean Paul Lemieux s'est élevée à un total de 494 325 $ lors de la soirée, avec, en tête, La Québécoise, vendue à elle seule pour la somme de 442 500 $ (l'œuvre était évaluée entre 250 000 $ et 350 000 $).
  • Emily Carr a partagé la vedette avec un autre artiste de la Colombie-Britannique, E.J. Hugues, dont la toile Looking South Over Sooke Harbour a surpassé les évaluations préliminaires (allant de 120 000 $ à 150 000 $) pour atteindre 212 400 $.
  • L'œuvre de l'artiste A.Y. Jackson, Mazinaw Lake, March, Bon Echo, qui, avant sa récente consignation par la Maison Heffel, n'était connue que grâce à une photographie, a suscité un grand intérêt et s'est vendue pour la remarquable somme de 614 250 $, un montant allant bien au-delà de l'évaluation prudente se situant entre 125 000 $ et 175 000 $. En tout, douze toiles de Jackson se sont vendues lors de la vente aux enchères printanière, pour un total de 1,1 million de dollars.
  • La toile Trees in Swirling Sky d'Emily Carr a été acquise pour 590 000 $, soit près du triple de l'évaluation prudente initiale (l'œuvre était évaluée entre 200 000 $ et 250 000 $).

Avec des ventes de plus de 370 millions de dollars d'art canadien, Heffel s'avère sans conteste la maison nationale de vente aux enchères au Canada. Première au pays à séparer l'art canadien historique et contemporain en deux séances distinctes, elle est la seule à produire des catalogues détaillés pour chacune de ces séances, consacrées à l'art canadien d'après-guerre et contemporain et aux beaux-arts canadiens. La vente aux enchères de la soirée a permis d'amasser un total de 9,7 millions de dollars, un montant nettement supérieur aux évaluations préliminaires chiffrées entre 6 et 8 millions de dollars. Les ventes de la séance d'Art canadien d'après-guerre et contemporain ont totalisé 4,6 millions de dollars, et celles de la séance des Beaux-arts canadiens, 5,1 millions de dollars.

À propos de la Maison de ventes aux enchères Heffel
Heffel a vendu plus d'œuvres d'art canadiennes que tout autre commissaire-priseur à l'échelle mondiale, avec des ventes aux enchères d'œuvres d'art ayant atteint plus de 370 millions de dollars depuis 1995, et a réalisé les ventes en salle d'art canadien les plus lucratives. Avec des bureaux et des représentants à Vancouver, à Toronto, à Ottawa, à Montréal et à Calgary, la Maison Heffel est en mesure d'offrir un service à la clientèle supérieur aux vendeurs et aux acheteurs de l'ensemble du pays. En plus de ses catalogues imprimés en couleurs, la Maison publie intégralement en ligne sa vente aux enchères en salle au www.heffel.com, de la promotion initiale aux listes de lots illustrées, en passant par la diffusion en direct par caméras multiples, et jusqu'aux résultats définitifs de la vente.

Suivez-nous sur Twitter @HeffelAuction
Trouvez notre chaîne YouTube

Bas de vignette : "Pleine saison de Jean Paul Riopelle, vendu pour 1,298,000 $ à la Maison Heffel lors des enchères printanières du 28 mai 2014 à Vancouver. (Groupe CNW/Maison de ventes aux enchères Heffel)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20140529_C3120_PHOTO_FR_2377.jpg

Bas de vignette : "La magnifique toile de Michael Snow, Solar, a établi un record de 129 800 $ à la Maison Heffel lors des enchères printanières du 28 mai 2014 à Vancouver. (Groupe CNW/Maison de ventes aux enchères Heffel)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20140529_C3120_PHOTO_FR_2378.jpg

SOURCE : Maison de ventes aux enchères Heffel

Renseignements : Personnes-ressources pour les médias : Pour obtenir de plus amples renseignements, pour prendre rendez-vous pour une entrevue ou pour demander des images à haute résolution, veuillez communiquer avec : Anik Le Marquand, 514-843-2342, alemarquand@national.ca; ou Jean-Alexandre D'Etcheverry, 514-843-2369, jadetcheverry@national.ca; David Heffel / Robert Heffel
, Maison de vente aux enchères Heffel, 604-418-6505 / 604-418-0100, david@heffel.com / robert@heffel.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.