Des utilisateurs de services de transport ferroviaire de marchandises interviennent auprès du gouvernement

MONTRÉAL, le 28 juin 2012 /CNW/ - La Coalition des expéditeurs par rail (CER) a proposé au gouvernement fédéral des principes pour réviser la Loi sur les transports au Canada afin d'améliorer le service de transport ferroviaire de marchandises au pays. Ces principes sont présentés dans une lettre envoyée au ministre des Transports, Denis Lebel. On les a aussi remis hier au ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz, après une réunion entre le ministre et des membres de la CER, qui s'est tenue à Montréal.

Cette initiative fait suite à la diffusion du rapport Dinning, la semaine dernière; le processus de facilitation n'a pas réussi à rapprocher les utilisateurs du rail et les chemins de fer. À ce moment, le gouvernement s'est encore engagé à légiférer cet automne pour donner aux expéditeurs le droit à des ententes de service avec les chemins de fer ainsi qu'à un processus pour établir de telles ententes si les négociations commerciales devaient échouer.

« Le gouvernement a demandé aux parties prenantes de participer au processus et les expéditeurs par rail tiennent à le faire », a affirmé le président de la CER, Bob Ballantyne. « Nous proposons des mesures qui règleront le déséquilibre causé par l'emprise sur le marché dont profitent les chemins de fer. Il est essentiel que la loi proposée réussisse à établir un climat qui permette des négociations commerciales normales. »

Les principes de la CER portent sur les services et obligations, les protocoles de communication, les normes de rendement et les conséquences d'un rendement déficient.

Les utilisateurs des chemins de fer, petits et grands, dépensent plusieurs milliards de dollars en services de transport ferroviaire chaque année. Dans le secteur des ressources, nombreux sont ceux qui sont captifs du monopole presque total des chemins de fer. Ce déséquilibre inacceptable a mené à un service inadéquat, qui nuit à la compétitivité des entreprises canadiennes et à leur capacité à desservir les marchés d'exportation. Le rapport commandé par le gouvernement, intitulé Examen des services de transport ferroviaire des marchandises et déposé en mars 2011, affirmait que « la principale cause des problèmes touchant le secteur ferroviaire est l'emprise des chemins de fer sur le marché, ce qui se traduit par un déséquilibre dans les relations commerciales entre les chemins de fer et les autres intervenants. »

« Les expéditeurs souhaitent travailler à cette loi avec des représentants du gouvernement pendant l'été pour corriger la situation », selon M. Ballantyne. « Notre objectif est d'arriver à une loi qui établit des règles équitables pour les utilisateurs et les chemins de fer, au profit de la création d'emplois et de la croissance économique de tout le Canada.

La Coalition des expéditeurs par rail représente 18 associations industrielles qui contribuent à quelque deux millions d'emplois. Ses membres procurent aux chemins de fer Canadien National et Canadien Pacifique 80 % de leur chiffre d'affaires.

SOURCE COALITION DES EXPEDITEURS PAR RAIL

Renseignements :

Bob Ballantyne
Président, Coalition des expéditeurs par rail
ballantyne@bellnet.ca
(613) 599-8993 ext. 223

Profil de l'entreprise

COALITION DES EXPEDITEURS PAR RAIL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.