Des syndicats du secteur forestier demandent des modifications à
l'assurance-emploi et une intervention urgente pour venir en aide aux
travailleurs sans emploi

TORONTO, le 22 mars /CNW/ - Deux importants syndicats du secteur forestier au Canada demandent que des changements immédiats soient apportés aux règles régissant l'assurance-emploi et qu'une "action concertée urgente" soit prise par tous les paliers du gouvernement pour venir en aide aux travailleurs forestiers déplacés.

Le Syndicat des métallurgistes unis (Métallos) et le Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier (SCEP) ont réagi aujourd'hui à la diffusion du rapport par le Conseil sectoriel des produits forestiers (patronal-syndical) soulignant que 100 000 pertes d'emplois ont eu lieu depuis cinq ans et que 40 000 travailleurs forestiers seraient encore sans emploi.

"Ce rapport va bouleverser les Canadiennes et Canadiens devant l'étendue du désastre économique et du fait que plusieurs travailleurs ne peuvent avoir accès à l'aide qu'ils méritent en raison des règles de l'assurance-emploi, a affirmé Dave Coles, président du SCEP. Si ce gouvernement est à l'écoute des recommandations conjointes des compagnies forestières et des syndicats, il doit apporter des changements immédiats aux règles de l'assurance-emploi pour que les travailleurs forestiers déplacés puissent avoir accès à la formation et aux programmes d'aide."

Les syndicats forestiers soutiennent que la réaction des gouvernements ne répond pas à l'étendue de l'effondrement économique et que les programmes de transition rendus disponibles n'ont pas fourni de renseignements clairs et ne se sont pas appuyés sur une coordination efficace entre les gouvernements fédéral et provinciaux.

"Ce message n'est pas un appel aux gouvernements pour qu'ils se réveillent, a affirmé le directeur national des Métallos, Ken Neumann. Les gouvernements ont déjà largement dépassé l'heure du réveil depuis au moins trois ans. Nous demandons qu'une véritable et ferme intervention soit prise et que du financement soit offert maintenant. La coordination doit également être nettement améliorée pour que nous puissions vraiment venir en aide aux milliers de travailleurs forestiers toujours dans le besoin."

Dave Coles et Ken Neumann ont dit que les syndicats forestiers appuient sans réserve les recommandations conjointes du rapport diffusé aujourd'hui et intitulé Défis et impacts : Évaluation des programmes de transition offerts aux travailleurs mis à pied du secteur des produits forestiers. (www.fpsc-cspf.ca)

Les recommandations du rapport sont :

    
    -  De diffuser de meilleurs renseignements sur les programmes de
       transition.
    -  D'étendre l'admissibilité aux programmes de formation à tous les
       travailleurs forestiers déplacés, peu importe leur statut à
       l'assurance-emploi.
    -  De mettre sur pied un comité régional de crise là où d'importantes
       mises à pied ont eu lieu.
    -  D'offrir un soutien aux centres locaux d'action pour venir en aide aux
       travailleurs forestiers déplacés.
    -  D'accorder une plus grande reconnaissance des acquis et des
       expériences de placement des programmes de formation.
    -  De mettre sur pied des programmes de développement communautaire pour
       permettre aux travailleurs déplacés de rester dans leurs communautés.
    -  D'offrir des mesures incitatives et du financement aux employeurs pour
       la formation pour éviter des licenciements.
    

SOURCE Syndicat des Metallos (FTQ)

Renseignements : Renseignements: Dave Coles, (613) 299-5628; Ken Neumann, (416) 544-5951


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.