Des soins contre le cancer plus sûrs pour les citoyens de l'Ontario

L'Indice de qualité du réseau de cancérologie 2017 met en lumière les forces et
les difficultés du réseau de cancérologie

TORONTO, le 17 mai 2017 /CNW/- Les citoyens de l'Ontario continuent de constater des améliorations de la qualité et de la sécurité des soins prodigués par le réseau de cancérologie de leur province, selon l'Indice de qualité du réseau de cancérologie (IQRC) 2017. Cet indice est un indicateur de l'amélioration de la qualité qui souligne les domaines dans lesquels les fournisseurs de services de cancérologie peuvent apporter des améliorations sur le plan de la qualité et du rendement. Les résultats obtenus grâce à l'outil de déclaration public interactif et en ligne, publiés aujourd'hui par le Conseil de la qualité des soins oncologiques de l'Ontario, indiquent qu'un grand nombre des processus mis en place pour assurer un réseau de cancérologie plus sûr fonctionnent bien et que les patients de l'Ontario reçoivent des soins fondés sur les meilleures recherches disponibles au sein du continuum des soins.

"Il est important de cerner les domaines du réseau qui peuvent être améliorés," a déclaré Virginia McLaughlin, présidente du Conseil de la qualité des soins oncologiques de l'Ontario.  "Les résultats de cette année montrent que l'Ontario continue de faire des progrès par rapports aux indicateurs de sécurité que nous évaluons, toutefois, des améliorations sont toujours possibles. Une meilleure compréhension des complications liées aux soins et une meilleure réponse aux besoins du patient, au cours d'un traitement actif, permettraient d'améliorer l'expérience du patient et les résultats. "

Évaluer ce qui compte: IQRC 2017

L'IQRC a indiqué que le réseau de cancérologie a apporté plusieurs améliorations en matière de sécurité cette année. Ces améliorations montrent les réponses du réseau par rapport aux analyses réalisées pour chaque indicateur :

  • Perforation pendant une coloscopie : L'Ontario présente de bons résultats quant à la sécurité relative aux coloscopies diagnostiques ou thérapeutiques. Le taux de perforation dans les sept jours suivant une procédure est largement inférieur à l'objectif d'Action Cancer Ontario, fixé à moins d'une perforation pour mille coloscopies.
  • Prescription de médicaments dans le cadre d'une chimiothérapie : L'Ontario s'est constamment améliorée quant à la mise en œuvre de systèmes informatisés de prescription de médicaments dans le cadre d'une chimiothérapie. La mise en œuvre du Système informatique de saisie de commande du médecin (CPOE) s'est constamment élargie depuis 2004. On a constaté que les systèmes informatisés de prescription des médicaments permettaient de réduire les erreurs relatives aux protocoles de chimiothérapie, passant de 15 % à presque 0.
  • Examen par les pairs : L'examen par les pairs parmi les radio-oncologues de l'Ontario est également de plus en plus courant, ce qui permet d'améliorer l'assurance de la qualité et la sécurité au sein du réseau. La moyenne globale de l'Ontario pour les cas de traitements curatifs examinés par des pairs est de 77 %, ce qui dépasse l'objectif fixé à 75 % pour 2015-2016.

Le Conseil de la qualité des soins oncologiques de l'Ontario encourage Action Cancer Ontario à continuer d'exercer son rôle de leadership en matière de stimulation de l'amélioration des recherches et de la qualité au sein du réseau. Il recommande de donner la priorité aux mesures réactives, intégrées et efficientes pour la future évaluation du réseau en se concentrant sur : les améliorations des mesures en temps réel relatives à l'expérience du patient et aux résultats, la coordination entre les points de transition et l'optimisation des ressources en se fondant sur les recherches. L'amélioration de l'accès aux examens, au dépistage et aux services de soutien a été établie comme l'une des priorités d'Action Cancer Ontario.

"Action Cancer Ontario s'engage à travailler avec les partenaires du réseau de santé et les patients pour continuellement améliorer le réseau de cancérologie de l'Ontario afin qu'il devienne le meilleur possible pour tous les citoyens de l'Ontario," a déclaré Michael Sherar, PDG d'ACO. "L'IQRC nous aide à cerner et traiter en priorité les domaines que nous devons améliorer."

L'IQRC est un outil d'amélioration de la qualité dont les résultats sont publiés annuellement depuis 2005. Il permet de cerner les lacunes du réseau de cancérologie, et d'encourager l'amélioration grâce à des analyses comparatives à l'échelle régionale, provinciale, nationale et internationale. L'IQRC évolue d'année en année, avec le retrait de certains indicateurs lorsque le rendement a atteint ou dépassé les objectifs, ou lorsqu'il existe un moyen plus précis d'évaluer le rendement du réseau. Action Cancer Ontario s'appuie sur les résultats de l'IQRC pour élaborer son plan d'action global, ce qui lui permet d'établir les priorités et d'allouer les ressources.

L'IQRC 2017 fait état d'un total de 35 indicateurs couvrant le continuum du réseau de cancérologie du dépistage à la survie, ainsi que plusieurs mesures liées à la prévention du cancer. Consultez la page www.csqi.on.ca  (en anglais seulement) pour connaître tous les indicateurs et découvrir l'outil de déclaration interactif de cette année.

À propos du Conseil de la qualité des soins oncologiques de l'Ontario

Le Conseil de la qualité des soins oncologiques de l'Ontario (www.cqco.ca en anglais seulement), mis en place en 2002 par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée (MSSLD) est un comité consultatif indépendant d'Action Cancer Ontario, établi pour prodiguer des conseils à Action Cancer Ontario et au MSSLD sur leurs efforts d'amélioration de la qualité du réseau de cancérologie provincial. Le Conseil de la qualité des soins oncologiques de l'Ontario a pour mandat la supervision du rendement du réseau de cancérologie de l'Ontario, sur lequel il produit des rapports publics annuels au moyen de l'Indice de qualité du réseau de cancérologie www.csqi.on.ca. Il réalise également des analyses comparatives internationales qui permettent à l'Ontario de tirer des leçons à partir de pratiques d'autres pays. Le Conseil de la qualité des soins oncologiques de l'Ontario est composé de fournisseurs de soins de santé, de survivants du cancer, de membres de familles de personnes atteintes d'un cancer et d'experts dans les domaines de l'oncologie, des politiques sur le système de santé, de la mesure du rendement, de la recherche en services de santé et de la gouvernance des soins de santé. Pour plus de renseignements sur le Conseil de la qualité des soins oncologiques de l'Ontario, consultez la page www.cqco.ca (en anglais seulement).

Pour plus de renseignements sur l'IQRC, veuillez consulter la fiche d'information à ce sujet.

SOURCE Conseil de la qualité des soins oncologiques de l'Ontario

Renseignements : Carla Maggiotto, Téléphone : 416-342-1829, Mobile : 416-710-8464, Courriel : carla.maggiotto@mediaprofile.com

Profil de l'entreprise

Conseil de la qualité des soins oncologiques de l'Ontario

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.