Des signes favorables placent les petites sociétés minières en bonne position pour une reprise - Le rapport de PwC

TORONTO, le 12 oct. 2016 /CNW/ - Une fois de plus, les petites sociétés  minières représentent plus de 50 % du total de la capitalisation boursière de la Bourse de croissance TSX, en hausse par rapport à 36 % au 30 juin 2015, selon le rapport Junior Mine 2016 de PwC Canada, Signes de vie.  Au cours de la dernière période de 12 mois allant de juin 2015 à juin 2016, les flux de trésorerie liés aux activités de financement ont augmenté considérablement et les flux de trésorerie liés aux financements par emprunt et par capitaux propres sont passés respectivement à 45 % et 48 %.

Selon le rapport, les investisseurs ont observé une augmentation de plus de 100 % de la capitalisation boursière des principales petites sociétés minières inscrites à la Bourse de croissance TSX par rapport à celle de l'année dernière. Le rapport mentionne que l'incertitude politique et économique à l'échelle mondiale a entraîné une hausse des  prix de l'or atteignant 22 %, donnant ainsi un peu de répit aux petites sociétés minières. L'or est un actif important pour chacune des cinq principales petites minières, à l'exception de la plus grande, qui concentre ses activités sur l'exploration d'uranium.

« Les perspectives sont positives, mais il est trop tôt pour parler de reprise », a déclaré Liam Fitzgerald, leader national, Services au secteur minier de PwC Canada. « Au cours des quelques dernières années, les dirigeants ont dû chercher des manières différentes et créatives de répartir les ressources et le capital. Les actifs des petites sociétés minières ayant suscité un regain d'intérêt de la part des investisseurs, leurs évaluations actuelles sur le marché se rapprochent de celles de 2012, ce qui est encourageant. »


2016

(en millions de $)

2015

(en millions de $)

Réserves de trésorerie (top 100)

900

670

Réserves de trésorerie (top 5)

240

70

Capitalisation boursière totale

11 400

4 800

 

Dans la plupart des cas, les sociétés ont conservé leur position dans le cycle de vie des mines par rapport à l'année précédente, une majorité d'entre elles étant à l'étape de l'exploration et de l'évaluation, suivies par les entités aux stades de la mise en valeur et de la production.

Le rapport Signes de vie, tout en brossant un tableau du secteur et de ses réussites de la dernière année, met également les sociétés minières en garde contre la complaisance. « Le secteur minier avance dans la bonne direction, mais les dirigeants doivent demeurer prudents. En gérant le risque dans ce marché volatil, ils peuvent se concentrer sur de nouveaux projets et examiner de nouvelles possibilités d'exploitation minière dans des territoires comme la Nouvelle-Écosse », a ajouté M. Fitzgerald.

Le rapport met en relief trois aspects importants à surveiller :

  • Résilience : Un facteur humain est présentement à l'œuvre. En effet, il semble que les marchés récompensent les minières dirigées par des cadres chevronnés qui ont su faire preuve d'innovation et de souplesse dans la gestion et l'allocation du capital, ce qui place ces entreprises dans une excellente position pour tirer parti de toute reprise.

  • Allocation du capital : Les investisseurs sont nettement plus optimistes quant à l'avenir de l'or en ce moment, mais l'allocation du capital demeure une question cruciale. Bon nombre de sociétés ont fait des coupes importantes pour survivre au ralentissement, et les effets à long terme de ces mesures d'austérité ne sont pas encore définis clairement. Le marché attend maintenant de voir quand et comment ces sociétés recommenceront à dépenser.

  • Remontée de l'or : Sur le plan macroéconomique, l'incertitude politique et économique accrue à l'échelle mondiale a eu un effet de levier sur les petites sociétés minières aurifères en poussant à la hausse le prix de l'or, lequel avait augmenté de 22 % au milieu de l'année. Il en a résulté une première remontée de l'or depuis 2012, qui a, à son tour, entraîné un regain d'enthousiasme envers les petites sociétés minières aurifères.

Pour consulter le rapport, veuillez cliquer ici.

Suivez PwC sur Twitter à @PwC_Canada_LLP et sur Facebook à www.facebook.com/pwccanada.

À propos de PwC Canada

PwC Canada a pour objet de gagner la confiance du public et de résoudre les problèmes importants. Plus de 6 500 associés et employés s'emploient à fournir à une vaste clientèle des services de qualité en matière de certification, de fiscalité, de conseils et de transactions. PwC Canada est membre du réseau mondial PwC qui compte plus de 208 000 employés dans 157 pays. Pour en savoir davantage, visitez notre site Web à l'adresse : www.pwc.com/ca/fr.

© PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l., une société à responsabilité limitée de l'Ontario, 2016. Tous droits réservés.

PwC s'entend du cabinet canadien, et quelquefois du réseau mondial de PwC. Chaque société membre est une entité distincte sur le plan juridique. Pour en savoir plus, visitez notre site Web à l'adresse www.pwc.com/structure.

SOURCE PwC (PricewaterhouseCoopers)

Renseignements : Pierre Campeau, T: +1 416 687 8643, Courriel: pierre.campeau@pwc.com; David Gollom, T: +1 416 869 2386, Courriel: david.i.gollom@pwc.com

RELATED LINKS
http://www.pwc.com/ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.