Des résultats de 1 057,5 km/l (2 487,5 m/g) ont été obtenus dans le cadre de
l'Éco-marathon Shell des Amériques(R) 2010

Un véhicule prototype économe en combustible construit par des étudiants parcourt la plus grande distance en consommant le moins de carburant

HOUSTON, le 29 mars /CNW/ - Le meilleur rendement énergétique possible, voilà l'objectif que s'étaient fixé 42 équipes d'étudiants qui se sont affrontées la fin de semaine dernière dans les rues du centre-ville de Houston lors de l'Éco-marathon Shell des Amériques(R) 2010, une compétition qui met les étudiants au défi de concevoir, de construire et de tester des véhicules économes en carburant qui doivent parcourir la plus longue distance possible en utilisant le mois d'énergie possible. Plus de 400 étudiants étaient sur place pour repousser les frontières en matière d'efficacité énergétique et pour participer à la première compétition sur parcours de rue jamais organisée dans le cadre des épreuves américaines.

    
    (Photo: http://www.newscom.com/cgi-bin/prnh/20100328/LA76564-a)
    (Photo: http://www.newscom.com/cgi-bin/prnh/20100328/LA76564-b)
    (Photo: http://www.newscom.com/cgi-bin/prnh/20100328/LA76564-c)
    

Qui a remporté la palme? Pour la deuxième année consécutive, l'équipe d'étudiants de l'Université Laval (Québec, Canada), qui a réalisé une performance incroyable de 2 487,5 milles au gallon, c'est-à-dire 1 057,5 kilomètres au litre, a remporté le grand prix dans la catégorie "Prototype". Dans la catégorie "UrbanConcept" (concept urbain), l'équipe de la Mater Dei High School à Evansville (Indiana) s'est vue attribuer le grand prix pour la deuxième année consécutive avec une performance de 437,2 m/g, c'est-à-dire 185,87 km/l.

L'épreuve a démarré le samedi 27 mars après que Marvin Odum, président de Shell Oil Company, ait agité le drapeau vert du départ et qu'Annise Parker, maire de Houston, ait proclamé la "Journée de l'Éco-marathon Shell des Amériques". Avec 48 véhicules testés sur le parcours de rue de Houston, la lutte était féroce. L'épreuve de cette année a réuni bon nombre d'équipes ayant déjà participé à la compétition et déterminées à surpasser les résultats de 2 757,1 m/g (1 172,2 km/l) obtenus par les étudiants de l'Université Laval (Québec, Canada), l'équipe gagnante de 2009. De nouvelles équipes se sont également joint à la compétition et y ont emmené des modèles de véhicules et des innovations intéressants.

"La compétition était très forte cette année, et le fait de participer pour la première fois à cette épreuve sur parcours de rue représentait une toute nouvelle expérience pour nous", à affirmé Bruno Leduc de l'Université Laval. "Nous avons investi beaucoup de temps et d'efforts dans la conception de notre véhicule cette année et nous sommes très fiers de notre performance. Nous sommes vraiment heureux d'avoir remporté à nouveau en 2010 l'Éco-marathon Shell des Amériques!"

"L'Éco-marathon Shell des Amériques 2010 est une épreuve qui rassemble des étudiants de grandes écoles et d'universités provenant de toute l'Amérique afin de repousser les frontières et de concevoir des solutions pour la mobilité", a déclaré Mark Singer, directeur de projet mondial pour l'Éco-marathon Shell. "Et ceci est une démonstration claire que nous ne sommes jamais trop jeunes pour commencer à faire des innovations dans le domaine de l'énergie et de l'efficacité une priorité. Le fait de voir ces véhicules de l'avenir dans les rues du centre-ville de Houston cette année a constitué une véritable inspiration".

Les équipes d'étudiants étaient invitées à s'inscrire dans la catégorie "Prototype" ou dans la catégorie "UrbanConcept". Dans la catégorie "Prototype", les équipes devaient présenter des prototypes futuristes - des véhicules de forme aérodynamique cherchant à maximiser l'efficacité énergétique grâce à des éléments de conception novateurs comme le système de réduction de traînée. En ce qui concerne la catégorie "UrbanConcept", les équipes devaient présenter des véhicules économes en carburant plus "commodes". Conçus pour répondre aux besoins des vrais conducteurs, ces véhicules ressemblent plus aux automobiles qui sillonnent présentement les routes. Pour ces deux catégories, les équipes peuvent faire appel à n'importe quelle source d'énergie traditionnelle disponible - y compris les carburants comme le diesel, l'essence et les gaz de pétrole liquéfiés (GPL), de même que les carburants de remplacement comme l'hydrogène, la biomasse et l'énergie solaire.

La liste des participants à l'Éco-marathon Shell des Amériques 2010 comprenait 42 équipes provenant de 9 grandes écoles et 28 universités de partout en Amérique. De plus, une équipe invitée provenant d'Italie s'est ajoutée à la liste avec son véhicule inscrit dans la catégorie "Prototype".

On compte, parmi les inscriptions dans la catégorie "Prototype", 28 véhicules fonctionnant avec un moteur à combustion, 5 avec une pile à combustible/à l'hydrogène, 2 à l'énergie solaire et 2 au diesel. Parmi les inscriptions dans la catégorie "UrbanConcept", on retrouve 6 véhicules fonctionnant avec un moteur à combustion, 2 au diesel, 1 avec une pile à combustible/à l'hydrogène et 1 véhicule fonctionnant à l'énergie solaire.

Les gagnants par catégorie de l'Éco-marathon Shell des Amériques 2010 sont :

    
    Prototype
    Grand Prix - Moteur à combustion
    

Avec un rendement énergétique de 2 487,5 m/g (1 057,5 kilomètres au litre) l'équipe Alerion Supermileage de l'Université Laval (Québec, Canada) a remporté le grand prix de 5 000,00 USD avec son véhicule, NTF 4.0.

Pile à combustible/Hydrogène

L'équipe Cicero North Syracuse High School de Cicero (New York) a obtenu des résultats de 780,9 m/g (331,99 km/l) avec son véhicule Clean Green Machine.

Énergie solaire

L'équipe Solar Racing de l'Université Purdue s'est hissée en première place avec son véhicule à l'énergie solaire, Pulsar, qui a enregistré des résultats de 4 548 m/g (1 933,5 km/l).

    
    UrbanConcept
    Grand prix - Moteur à combustion
    

Avec un rendement énergétique de 437,2 m/g (185,87 kilomètres au litre) l'équipe Supermileage de la Mater Dei High School a remporté le grand prix de 5 000,00 USD avec son véhicule, George.

    
    Récompenses spéciales attribuées dans le cadre de l'Éco-marathon Shell
    des Amériques 2010
    

Obtenir la meilleure économie de carburant dans l'une des deux catégories n'était pas la seule façon de se mériter un prix à l'Éco-marathon Shell des Amériques 2010. Les équipes avaient également la chance de s'affronter pour remporter des récompenses spéciales, dont :

Le choix du public

Le véhicule Pulsar de l'Université Purdue a remporté le prix du choix du public avec un nombre incroyable de 97 076 votes. La Granite Falls High School est arrivée seconde avec 88 377 votes pour son véhicule Iron Maiden et en troisième place avec 54 357 votes avec son véhicule Phillipe's Bulldozer.

Le prix Éco-Design

Le prix spécial "Éco-design" a été remis à l'équipe de l'Université de Californie à Los Angeles pour sa réutilisation de nombreuses pièces de véhicule. En plus de contribuer à l'efficacité énergétique du véhicule Frankenstein, son modèle spécial intégrait des matériaux récupérés dans le véhicule et dans le processus de fabrication.

Sécurité

Le prix pour la sécurité (Safety Award) honore les trois équipes qui ont réalisé les plus grands efforts pour se conformer aux règlements de sécurité de l'Éco-marathon Shell des Amériques. Ce prix a été décerné à la Monrovia High School, la Benton High School et la Granite Falls High School. Ces équipes ont placé la sécurité au premier plan du design et de la fabrication du véhicule.

Innovation technique

Le prix pour l'innovation technique (Technical Innovation Award) a été décerné à l'Université Purdue pour sa technique de construction en fibre de carbone en instance de brevet. Son encapsulation des cellules solaires préserve la flexibilité, permettant leur intégration à la forme courbée de la carrosserie du véhicule.

Design

Le prix pour le meilleur design (Design Award) de l'Éco-marathon Shell des Amériques 2010 a été décerné à l'Université Louisiana Tech. Ce prix souligne la recherche sur le design novateur en lien avec l'ergonomie, l'aspect esthétique, le choix des matériaux et la faisabilité technique. L'originalité et la cohésion globale du design sont également prises en considération.

Communications

Ce prix honore l'équipe de l'Université Purdue qui a fait de remarquables efforts de communications dans le cadre de l'Éco-marathon Shell. On tient compte de toutes les actions réalisées au cours de l'année : la participation à des foires d'exposition, la création d'un site Web et toute autre activité qui promeut avec succès la compétition, son nom, son principe fondateur, ses aspects éducatifs, etc. dans le pays d'origine de l'équipe.

Meilleur esprit d'équipe

Le prix pour le meilleur esprit d'équipe (Best Team Spirit) a été décerné à l'équipe de l'Université Louisiana Tech, qui a favorisé la coopération et la collaboration au sein des membres de l'équipe ainsi qu'avec les autres pendant la compétition. En plus de démontrer sa volonté d'en apprendre davantage sur les autres équipes et de contribuer à l'atmosphère favorable lors de la compétition, l'équipe a également amené un incroyable groupe d'anciens étudiants à la manifestation.

Persévérance face à l'adversité

Le prix de persévérance face à l'adversité (Perseverance in the Face of Adversity) a été décerné à l'Université du Missouri. Bien qu'elle soit restée sans dormir, elle a fait preuve d'une attitude volontaire et a gardé le sourire chaque jour durant l'Éco-marathon Shell des Amériques.

Les commanditaires de l'Éco-marathon Shell des Amériques de 2010 incluent la ville de Houston, Autodesk, Michelin, Pennzoil et SKF USA Inc. Des photos de l'événement, la liste complète des résultats et des vidéos sont disponibles au www.shell.com/ecomarathon. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez contacter la ligne de renseignements de Shell au 713-241-4544. Pour un rouleau B, veuillez consulter le site www.badertv.com/eco-marathon.

Le défi énergétique Éco-marathon Shell des Amériques sera de retour dans les rues de Houston en 2011.

Shell Oil Company, y compris ses sociétés consolidées et ses parts dans des sociétés de capitaux propres, est l'un des plus importants producteurs de pétrole et de gaz naturel, spécialistes du marketing du gaz naturel et de l'essence, et fabricants de produits pétrochimiques en Amérique. Shell, producteur de pétrole et de gaz naturel de premier plan dans les eaux profondes du golfe du Mexique, est un pionnier reconnu dans les secteurs de l'exploration pétrolière et gazière et de la technologie de production. Shell Oil Company est une filiale de Shell Group, un groupe mondial de sociétés du secteur énergétique et pétrochimique, qui compte environ 104 000 employés dans plus de 110 pays et territoires.

Mise en garde

Les sociétés dans lesquelles Royal Dutch Shell plc investit directement et indirectement sont des entités à part entière. Dans le présent communiqué, "Shell", "le groupe Shell" et "Royal Dutch Shell" sont parfois utilisés par commodité pour faire référence à Royal Dutch Shell plc et à ses filiales en général. De même, les termes "nous", "notre" et "nos" sont également utilisés pour faire référence aux filiales en général ou à ceux et celles qui travaillent pour celles-ci. Ces expressions sont également utilisées lorsqu'il est inutile d'identifier la ou les sociétés en question. Les termes "filiales", "filiales de Shell" et "sociétés Shell" sont utilisés dans ce communiqué de presse pour faire référence aux sociétés sur lesquelles Royal Dutch Shell exerce un contrôle direct ou indirect, en détenant une majorité des droits de vote ou le droit d'exercer une influence déterminante. Les sociétés sur lesquelles Shell exerce une influence significative, mais dont elle n'a pas le contrôle, sont appelées "sociétés liées" ou "sociétés affiliées", et les sociétés sur lesquelles Shell exerce un contrôle commun sont appelées "entités sous contrôle conjoint". Dans ce communiqué de presse, les sociétés affiliées et les entités sous contrôle conjoint sont également qualifiées d'"investissements comptabilisés dans les capitaux propres". Le terme "participation Shell" est utilisé par commodité pour indiquer la participation directe ou indirecte (par exemple à travers notre possession d'actions de 34 % dans Woodside Petroleum Ltd.) de Shell dans une entreprise risquée, un partenariat ou une société, après exclusion de toute participation de tiers.

Ce communiqué contient des énoncés prospectifs au sujet de la situation financière, des résultats d'exploitation et des activités de Royal Dutch Shell. Tous les énoncés, sauf les énoncés de faits historiques, sont ou peuvent être considérés comme des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont des déclarations prévisionnelles fondées sur les attentes et hypothèses actuelles de la direction et comportent des risques et incertitudes, connus ou non, qui pourraient entraîner un écart considérable entre les résultats, le rendement ou les événements réels et ceux qui sont exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés. Les énoncés prospectifs comprennent, entre autres, des énoncés sur l'exposition potentielle de Royal Dutch Shell aux risques du marché et des énoncés exprimant les attentes, convictions, estimations, prévisions, projections et hypothèses de la direction. Ces énoncés prospectifs sont identifiés par la présence de termes et d'expressions comme "anticiper", "croire", "pourrait", "estimer", "attendre", "avoir l'intention de", "peut", "plan", "objectifs", "perspective", "probablement", "projet", "aller", "chercher", "cible", "risques", "buts", "devrait" et des termes et expressions semblables. Un certain nombre de variables pourraient influer sur les activités ultérieures de Royal Dutch Shell et faire différer sensiblement ces résultats de ceux exprimés dans les énoncés prospectifs compris dans ce communiqué, entre autres (sans caractère limitatif) : a) les fluctuations du prix du pétrole brut et du gaz naturel, b) les fluctuations de la demande de produits du Groupe, c) le cours des devises, d) les résultats de forage et de production, e) les estimations des réserves, f) la perte de marchés et la concurrence au sein de l'industrie, g) les risques écologiques et physiques, h) les risques associés à l'identification de biens immobiliers et autres actifs à acquérir éventuellement, ainsi que la négociation et la réalisation de telles transactions, i) le risque des activités dans les pays en développement et les pays faisant l'objet de sanctions internationales, j) les évolutions législatives, fiscales et réglementaires, y compris les effets d'éventuelles actions en justice et sanctions réglementaires associées au reclassement des réserves, k) la conjoncture économique et financière dans divers pays et régions, l) les risques politiques, y compris les risques d'expropriation et de renégociation des conditions des contrats conclus avec des entités gouvernementales, les retards ou l'avancement des projets et les retards dans le remboursement de coûts partagés, et m) la modification des conditions commerciales. Tous les énoncés prospectifs dans le présent communiqué sont visés expressément et en totalité par les mises en garde faisant partie ou mentionnée dans la présente section. Les lecteurs ne devraient pas exagérer l'importance des énoncés prospectifs. D'autres facteurs pouvant influer sur les résultats futurs figurent dans le formulaire 20-F de Royal Dutch Shell pour l'exercice terminé le 31 décembre 2008 (que vous trouverez au www.shell.com/investor et au www.sec.gov). Le lecteur devrait également tenir compte de ces facteurs. Chaque énoncé prospectif n'est valable qu'à la date de la présente communication, soit le 28 mars 2010. Ni Royal Dutch Shell ni l'une de ses filiales ne s'engage à mettre à jour ou à réviser publiquement un énoncé prospectif quelconque à la suite d'une nouvelle information, d'événements futurs ou d'autres renseignements. En raison de ces risques, les résultats pourraient différer sensiblement de ceux mentionnés, sous-entendus ou déduits des énoncés prospectifs dans le présent communiqué.

La Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis permet uniquement aux sociétés pétrolières et gazières, selon les documents déposés auprès de la SEC, de déclarer des réserves prouvées, soit des réserves dont l'existence est démontrée par la production réelle ou par des essais qui montrent de façon concluante que la production est économiquement et légalement possible dans les conditions économiques et d'exploitation existantes. Nous utilisons dans le présent document certaines expressions, comme ressources, que les lignes directrices de la SEC nous interdisent absolument d'indiquer dans nos documents d'information déposés auprès d'elle. Les investisseurs américains sont priés de lire attentivement l'avertissement figurant dans notre formulaire 20-F, dossier 1-32575, disponible dans le site Web de la SEC, à l'adresse www.sec.gov. Vous pouvez également obtenir ces formulaires auprès de la SEC en téléphonant au 1-800-SEC-0330.

SOURCE SHELL

Renseignements : Renseignements: Shell Oil Company, Ligne médias de Shell, (713) 241-4544

Profil de l'entreprise

SHELL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.