Des projets d'envergure et les départs à la retraite posent de nouveaux défis sur le marché du travail de la construction

FREDERICTON, le 16 mars 2015 /CNW/ - Les projets d'envergure qui démarreront l'an prochain, comme l'Oléoduc Énergie Est, le développement minier et la construction d'un terminal portuaire, resserreront le marché de la main-d'œuvre dans la province, selon les prévisions les plus récentes de ConstruForce Canada.

« Le secteur doit se préparer dès maintenant à répondre aux besoins en main-d'œuvre de 2017 et de 2020 », explique la directrice générale de ConstruForce Canada, Rosemary Sparks. « Comme les projets atteindront alors un sommet, il faut attirer et former des jeunes, et inciter les travailleurs qui ont quitté la province à revenir. »

Selon les prévisions de ConstruForce Canada contenues dans l'édition 2015-2024 de Regard prospectif - Construction et maintenance, les nouveaux projets dans les domaines de l'habitation et des ressources provoqueront une croissance restreinte entre 2016 et 2020. Après avoir subi une baisse en 2014 et en 2015, la construction résidentielle connaîtra une reprise à moyen terme, puis diminuera à long terme par suite d'un ralentissement des mises en chantier de logements. La croissance économique provoquera une croissance soutenue de l'emploi dans les secteurs commerciaux et institutionnels, ce qui compensera les pertes d'emploi importantes enregistrées en 2011 et en 2012.

Les prévisions de ConstruForce Canada font état également de fluctuations sur les marchés :

  • L'augmentation continue des travaux de rénovation jusqu'en 2024 compensera, en partie, la baisse du nombre d'habitations neuves qui fait chuter l'emploi dans la construction résidentielle.
  • La construction dans les secteurs industriel, commercial et institutionnel enregistrera une hausse modeste pendant que d'importants projets de génie civil créent une croissance de l'emploi jusqu'en 2021. La fin des projets entraînera ensuite une diminution.
  • L'industrie devra recruter quelque 7 200 nouveaux travailleurs pour remplacer les départs à la retraite au cours de la période.

« Le secteur de la construction du Nouveau-Brunswick enregistrera un nombre de départs à la retraite plus élevé que dans les autres provinces », ajoute Mme Sparks. « On devra accorder la priorité au recrutement afin de pourvoir ces postes et compenser la perte d'expérience d'une génération entière. »

ConstruForce Canada est une organisation nationale qui est menée par l'industrie et qui représente tous les secteurs de l'industrie canadienne de la construction. Elle a pour mandat de fournir en temps opportun de l'information exacte et des analyses sur le marché du travail (IMT) et d'offrir des programmes et des initiatives pour faire en sorte que la main-d'œuvre canadienne de la construction et de l'entretien puisse répondre à la demande, renforcer sa capacité et acquérir les compétences requises. Visitez-nous à l'adresse suivante : www.previsionsconstruction.ca

Financé par le government du Canada

 

SOURCE ConstruForce Canada

Bas de vignette : "ConstruForce Canada (Groupe CNW/ConstruForce Canada)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20150316_C4349_PHOTO_FR_13221.jpg

Lien URL du PDF : http://stream1.newswire.ca/media/2015/03/16/20150316_C4349_PDF_FR_13222.pdf

Renseignements : Rosemary Sparks, directrice générale, ConstruForce Canada, sparks@buildforce.ca ou 905-852-9186

LIENS CONNEXES
http://www.csc-ca.org

Profil de l'entreprise

ConstruForce Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.