Des négociations collectives houleuses à prévoir dans le secteur public en 2014

Le mouvement ouvrier canadien à la croisée des chemins

En lien avec la publication : http://www.conferenceboard.ca/e-library/abstract.aspx?did=5906
Communiqué de presse 14-57

OTTAWA, le 11 déc. 2013 /CNW/ - En 2014, plus d'un demi-million de travailleurs du secteur public vivront une négociation collective dans un climat de relations de travail tendues. D'après le rapport du Conference Board du Canada intitulé Perspectives des relations de travail 2014 : Retour aux sources pour le mouvement syndical, une combinaison de facteurs pourraient donner lieu à des affrontements entre les gouvernements et leurs employés cette année.

«Les négociations dans le secteur public pourraient être agitées en 2014 parce que le monde syndical voit dans les projets des législateurs de restreindre les droits de négociation, dans les interventions dans les conflits de travail et les remises en question des avantages de longue date — les congés de maladie par exemple — des attaques contre les fonctionnaires», selon Karla Thorpe, Directrice des recherches sur le leadership et les ressources humaines.

«Dans le secteur public en particulier, les négociations peuvent prendre un ton plus négatif et les syndicats peuvent s'opposer davantage aux compromis. Cela pourrait donner une dimension problématique à des aspects courants du travail qui seraient normalement traités de façon pragmatique entre les parties».

FAITS SAILLANTS

  • Des employés du gouvernement fédéral et des travailleurs du secteur public élargi de l'Ontario comptent parmi les groupes clés en négociation cette année.
  • Le «ton» des négociations, surtout dans le secteur public, pourrait être plus négatif et les syndicats pourraient hésiter davantage à faire des concessions en 2014.
  • La proportion des employeurs plaçant  la rémunération en tête des éléments de négociation est passée de 55 % l'an dernier à 60 % en 2014.

Le mouvement ouvrier canadien est à la croisée des chemins. Si le nombre global de travailleurs canadiens représentés par des associations est en hausse, les syndiqués ne forment plus que 31 % de la population active contre un sommet de 34 % environ dans les années 80. Ce sont de plus en plus les syndicats du secteur public qui composent le monde du travail organisé car à peine 17 % des effectifs du secteur privé sont syndiqués.

Selon Mme Thorpe, le mouvement ouvrier doit revenir à l'essentiel, c'est-à-dire gagner l'adhésion de plus de travailleurs dans un nombre accru d'industries. Divers secteurs tels que les services aux entreprises ont connu la plus forte croissance de l'emploi depuis la récession, mais les syndicats n'ont pas vraiment réussi à s'implanter dans ces champs d'activité. De plus, les syndicats ont fait peu de gains parmi les employés de petites entreprises, les entrepreneurs indépendants et les travailleurs occasionnels.

Les hausses moyennes du salaire de base prévues pour les travailleurs syndiqués en 2014 sont de 1,5 % dans le secteur public et de 2,2 % dans le privé. Ainsi, comme les gouvernements s'efforcent de réduire leurs déficits, ils ne seront pas enclins à offrir des hausses, de sorte que les salaires seront au cœur des négociations dans le secteur public.

Le dossier annuel sur les perspectives an matière de relations industrielles (Industrial Relations Outlook) du Conference Board du Canada se veut un portrait des préoccupations et facteurs pouvant influer sur les relations de travail et la négociation collective au Canada dans l'année qui vient. Ce portrait découle des recherches du Conference Board et des échanges tenus lors d'une table ronde annuelle de hauts dirigeants du monde ouvrier et du patronat.

Le Conference Board proposera un webinaire de 60 minutes sur la version 2014 de l'Industrial Relations Outlook le 19 février 2014.

SOURCE : Le Conference Board du Canada

Renseignements :

Yvonne Squires, Relations avec les médias, Tél. : 613- 526-3090 p. 221
Courriel : corpcomm@conferenceboard.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.