Des modifications au recensement menacent les collectivités canadiennes

OTTAWA, le 5 juill. /CNW Telbec/ - Les changements de la façon dont le Canada recueille des données de recensement aura des effets indésirables sur la croissance et le développement des collectivités canadiennes. L'Institut canadien des urbanistes (ICU) a fait parvenir à L'hon. Tony Clement, ministre de l'Industrie, une lettre concernant notre inquiétude et demandant au gouvernement conservateur de revenir sur sa décision d'éliminer le questionnaire détaillé pour le recensement de 2011.

Les données issues du recensement constituent un outil essentiel pour les urbanistes canadiens responsables de planifier les transports, l'infrastructure, les services sociaux et le développement économique à l'échelle du pays. Ces modifications, et le biais de sélection qu'ils impliquent, entacheront la validité et l'accès aux données, et par voie de conséquence influeront grandement la création de collectivités durables au Canada. Les urbanistes s'inquiètent que les collectivités marginalisées ne soient sous-représentées dans une enquête à participation volontaire, ce qui aura une incidence négative sur la prise de décisions.

Auparavant, 20 % des ménages canadiens recevaient le questionnaire détaillé et les répondants fournissaient de précieux renseignements sur leur statut socioéconomique, leur origine ethnoculturelle, leurs invalidités et leur niveau d'instruction. Ces données qui étaient antérieurement recueillies grâce au questionnaire détaillé le seront désormais dans le cadre de la nouvelle Enquête nationale auprès des ménages (ENM) qui est à participation volontaire et qui sera envoyée à un ménage sur trois.

Les urbanistes professionnels reconnaissent que les Canadiens et les Canadiennes souhaitent protéger la confidentialité et la protection de leurs renseignements personnels. Statistique Canada, cependant, déploie déjà d'énormes efforts pour protéger les renseignements personnels des citoyens. Bien qu'il importe d'aborder la question de protection des renseignements personnels, l'abandon du questionnaire détaillé n'est pas la solution.

"Les urbanistes professionnels du Canada misent sur des données à jour et cohérentes pour contribuer à la création des collectivités canadiennes" a déclaré John Wall, responsable des affaires nationales et internationales à l'Institut canadien des urbanistes, "la collecte de ces données sur une base volontaire affaiblit la politique publique."

Quelques mots sur l'Institut canadien des urbanistes L'ICU est le porte-parole de la profession de l'urbanisme au Canada. Depuis 1919, l'ICU s'est consacré à la promotion de la planification responsable du territoire à la grandeur du Canada. À titre d'institut professionnel national et d'organisme de certification pour la profession de l'urbanisme, l'ICU se préoccupe des questions de normes professionnelles et de politique publique, à la fois sur le plan national et international, ayant rapport à l'urbanisme et aux questions reliées à l'urbanisme.

SOURCE Institut canadien des urbanistes

Renseignements : Renseignements: Bianca Spence, coordonnatrice des communications, Institut canadien des urbanistes, 141, avenue Laurier ouest, bureau 1112, Ottawa, ON, K1P 5J3, Téléphone: (613) 237-7526, (800) 207-2138, Télécopieur: (613) 237-7045, bspence@cip-icu.ca, www.cip-icu.ca

Profil de l'entreprise

Institut canadien des urbanistes

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.