Des ministres de la Santé prennent l'engagement d'éradiquer la lèpre dans le monde lors d'un sommet international; la Nippon Foundation contribue pour 20 M$ à la lutte contre le fléau

TOKYO, le 24 juill. 2013 /CNW/ - Le sommet international sur la lèpre organisé par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et la Nippon Foundation, de Tokyo, s'est ouvert à Bangkok, en Thaïlande, le 24 juillet, avec la participation de ministres de la Santé et d'autres représentants de 17 nations rapportant plus de 1 000 nouveaux cas de lèpre chaque année. Préoccupés par le fait que de nouveaux cas continuent d'être signalés, les participants ont émis le 24 juillet une déclaration de Bangkok prônant des efforts additionnels futurs en vue de surmonter les défis qui perdurent. La déclaration comprend l'objectif ambitieux qui consiste à ramener le nombre de nouveaux cas de la maladie s'accompagnant d'une incapacité visible à moins d'un cas par million de personnes d'ici 2020.

Le président de la Nippon Foundation, Yohei Sasakawa, qui œuvre pour l'élimination de la lèpre depuis plus de 40 ans, a annoncé lors de la séance plénière d'ouverture que sa fondation consacrerait 20 M$ au cours des cinq prochaines années à la lutte contre la maladie. Il a exhorté les gouvernements visés à « réaffirmer leur ferme détermination à éradiquer la lèpre à l'échelle mondiale ».

La lutte contre la lèpre, l'un des défis les plus ambitieux de l'histoire de la santé publique, a fait des progrès remarquables depuis le lancement de la polychimiothérapie (PCT) dans les années 1980. Depuis les deux dernières décennies, près de 16 millions de patients ont été guéris. À l'heure actuelle, le Brésil est le seul pays qui n'a pas encore atteint la cible établie par l'OMS en 1991 consistant à éliminer la lèpre en tant que problème de santé publique, ou à réduire le taux de prévalence de la lèpre à moins d'un cas sur 10 000 personnes à l'échelon national.

Cependant, en dépit de progrès significatifs, la lèpre continue d'être un problème dans différents pays où des concentrations endémiques de la maladie demeurent et où les nouveaux taux de cas découverts demeurent inchangés ou en hausse. De plus, les personnes touchées par la lèpre continuent de subir de la discrimination sociale. À ce sujet, M. Sasakawa, qui est également ambassadeur itinérant de l'OMS pour l'élimination de la lèpre, a exprimé un sentiment d'urgence et a fait une mise en garde contre tout relâchement de la vigilance.

Le sommet se déroulera sur trois jours durant lesquels les participants passeront en revue la situation actuelle de la lèpre, définiront les enjeux auxquels font face les pays affichant des taux endémiques et exprimeront leur détermination à venir à bout de ceux-ci.

SOURCE : The Nippon Foundation

Renseignements :

Natsuko Tominaga
Services des relations publiques
Nippon Foundation
Tél. : +81-3-6229-5131
Courriel : pr@ps.nippon-foundation.or.jp

Profil de l'entreprise

The Nippon Foundation

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.