Des Métallos rencontrent un client de Vale en Suède - Le client, qui siège au
conseil de Vale, remet en question sa relation avec la société

TORONTO, le 15 oct. /CNW/ - Deux membres canadiens du Syndicat des Métallos ont rencontré un client de la société Vale en Suède pour lui demander d'appuyer leurs efforts en vue d'obtenir des conventions collectives équitables au nom de quelque 3 500 mineurs, alors même qu'une cargaison de cuivre de Vale quittait l'Allemagne à destination d'un port de Suède.

Curtis Saunders et Aaron Beaudry, deux Métallos en grève employés par Vale au Canada, ont demandé au client, Boliden, de cesser d'acheter du concentré de cuivre de Vale jusqu'à ce que la grève dans les usines canadiennes de Vale ait pris fin. La rencontre a été organisée par IF Metall, le plus gros syndicat du secteur privé de Suède. IF Metall représente les travailleurs de la fonderie de cuivre de Boliden à Rönnskärsverken que Vale approvisionne.

"En tant que représentant des travailleurs au sein du conseil de Boliden, cela me met en colère d'apprendre que Vale, un fournisseur de Boliden, a recours à des briseurs de grève", a fait savoir Roland Antonsson, membre du conseil de Boliden et président local d'IF Metall à Rönnskärsverken. "À moins que la situation ne change immédiatement, je compte user de mon influence au sein du conseil pour presser Boliden de réexaminer sa relation avec Vale."

Les Métallos sont en grève depuis près de trois mois et le conflit s'envenime dans les usines de Vale à Sudbury et à Port Colborne, en Ontario, ainsi qu'à Voisey's Bay, au Labrador.

"Nous trouvons effroyable la façon dont Vale traite ses travailleurs au Canada", a déclaré le président d'IF Metall, Stefan Löfven. "IF Metall appuie sans réserve le Syndicat des Métallos dans le cadre de sa campagne visant à obtenir une convention collective équitable."

MM. Saunders et Beaudry, accompagnés du directeur national des Métallos, Ken Neumann, ont rejoint des dirigeants syndicaux du monde entier samedi dernier lors d'une manifestation tenue dans le port allemand de Brunsbüttel, où a accosté un navire transportant 35 000 tonnes de concentré de cuivre provenant de l'usine de Vale à Voisey's Bay. Après une rencontre avec un syndicat représentant les travailleurs d'un client allemand de Vale, ils se sont rendus en Suède pour y attendre l'arrivée du navire.

"Nous ne ménagerons aucun effort dans le but d'obtenir un contrat équitable pour nos membres au Canada et les employés de Vale au Brésil", a affirmé le directeur national canadien du Syndicat des Métallos, Ken Neumann. "Nous recevons un appui formidable de la part de syndicats du monde entier et nous allons continuer à faire valoir notre cause auprès des clients de Vale, peu importe où ils se trouvent."

SOURCE Syndicat des Metallos (FTQ)

Renseignements : Renseignements: Myles Sullivan, section locale 6500 (Sudbury), Syndicat des Métallos, (705) 675-2461, poste 224


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.